NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas...

La Boutique en ligne Nostalgia

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

ATTENTION 

La nouvelle boutique est ouverte : CLIQUEZ ICI !

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Vous êtes déprimé ? Vous manquez de tonus ? Vous tirez la gueule ?

Aller au boulot vous fatigue ? Votre femme (ou votre mari) vous stresse ?

Une capsule de 1000 mg de Nostalgium tous les jours et tout va déjà beaucoup mieux !

NOSTALGIUM, déclaré d'intérêt public devrait être remboursé par la sécurité sociale ! 

Cliquez sur la boîte pour plus de détails !

 

nostalgium.jpg

  

la-vente-des-medicaments-a-l-unite.jpg

 111.jpg

Suite au succès du Nostalgium et afin de renflouer une trésorerie permettant à ses collaborateurs, jusque-là bénévoles, de se remplir les poches à l’instar de certains politiciens qui font beaucoup moins rire et nous coûtent bien plus cher, Nostalgia a décidé de commercialiser une gamme de produits dérivés dont voici le premier exemplaire :

 

Le Pendentif « Le rouleau »

 

Ce premier article annonce l’arrivée d’une gamme d’objets utilitaires, décoratifs ou simplement originaux que nous commercialiserons à des prix défiant toute concurrence à travers notre réseau domicilié au Panama.

Chacun de ces articles est une pièce unique numérotée entièrement fabriquée dans nos ateliers français de Shanghai par de jeunes professionnels mondialement reconnus.

Ces produits de haute technologie sont toujours livrés avec un certificat d’authenticité entièrement rédigé en Mandarin standard (Putongha / Guoyu).  

 

Vous pourrez consulter la notice descriptive de chacun de ces merveilleux objets en cliquant sur la photo correspondante.

En cas de commandes groupées d’un minimum de 18780 €, un très beau cadeau entièrement gratuit sera joint au colis.

Une partie des bénéfices ainsi réalisés sera par ailleurs reversée à la fondation « Thyristor » ainsi qu’à l’association d’aide et de partage « Un peu de blé pour Clémau ».

 

Merci à toutes et à tous et n’oubliez surtout pas de prendre votre dose quotidienne de Nostalgium !

 

Cliquez sur le pendentif pour plus de détails !

 

pend3.jpg

 https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

  

MANIFESTEZ ENFIN INCOGNITO !

Après avoir lu le billet d’humeur du mois de novembre, vous aimeriez également participer aux manifestations style Gilets Jaunes et pouvoir vous approcher du Palais de l’Elysée sans être repéré par la police, votre patron, votre voisin(e) ou votre époux/se ?

NOUS AVONS LA SOLUTION !

Équipez-vous du Slip-Boxer à rayures phosphorescentes le NOSTALSLIP.

(Cliquez sur l’image pour lire le descriptif)

 

slip.jpg

 

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Vous en rêviez ? Nostalgia l’a fait !

 

- Vous devez vous présenter devant un tribunal et vous aimeriez le faire en symbiose totale avec votre avocat ?

- Vous en avez marre de déambuler tout seul et aimeriez être accompagné par votre ami(e), votre conjoint(e) ou votre personnel de maison ?

- Votre conjoint est de nature jalouse et ne veut pas vous laisser partir tout seul ?

- Vous avez peur d'oublier où vous allez ou de vous perdre ?

 

La boutique Nostalgia vous propose en exclusivité mondiale le :

 

B I - A M B U L A T E U R (*)

 

deamb.jpeg

Cet engin révolutionnaire de toute beauté, entièrement réalisé à partir d'éléments recyclés et recyclable est pourvu des derniers perfectionnements techniques :

 

Wifi - Bluetooth - USB 4.0 – EBS – Correction de trajectoire 

Compensateur de poussée latérale – Pneus 4 saisons – Roulements à aiguilles  Correction continue du parallélisme par asservissement digital 

Micro-processeur développé par la NASA – GPS spécial sourds et malentendants  Clim et filtre anti-Pollen- Panier multifonctions en Gloutex chromé

Freins Blue-Ray (Plus performants que les anciens freins à disque)

Equipé avec 5 roues (mode dynamique) et 5 bouchons (mode statique)

"Michelin Crossclimate 4 saisons" sans supplément de prix.

Poignées ergonomiques - 8 coloris tendance au choix

 

Cette merveille de la technologie est proposée en précommande au prix incroyablement compétitif de seulement :

 

26847 Euros

Ce prix comprend :

- Le Bi-ambulateur complet en Kit

(temps de montage à 2 : environ 13 jours ouvrables)

- La notice en hongrois, moldave, sanskrit, braille et schénégga Platt

- 1 roue (galette) de secours

- 1 pompe à vélo grand luxe en Plastok 

- 2 heures de formation à Vladivostok (voyage non compris)

- 1 abonnement gratuit au magazine « Ma boutique Nostalgia et moi »

 

Cadeau aux 63 premiers acheteurs :

Le livre et l’autocollant « Bi-ambulateur un jour, Bi-ambulateur toujours ! »

 

(*) Marque, modèle et concept déposés par Nostalgia Corp. Ltd.

 

 

Lire les billets d'humour :

Billet Février 2018 (Changements de Présidents)

Billet Mars 2018 (Le catalogue russe)

et Avril 2018 (La grève à la SNCF)

Billet Mai 2018 (N. D. des Landes - Le prix Eurovision)

Billet Juin 2018 (La coupe du monde)

Billet Juillet-Août 2018 (La canicule)

Billet Septembre 2018 (Macronix le gaulois)

Billet Octobre 2018 (Nouveau Gouvernement)

Bllet Novembre 2018 (Gilets jaunes etc...)

Billet Décembre 2018 (Cadeaux de Noël)

Billet Janvier 2019 (La cagnotte)

Billet Février 2019 (La tempête de neige)

Billet Mars 2019 (La vie en jaune)

Billet Mai 2019 (Européennes & Glyphosate)

Billet Juin 2019 (La Canicule 2)

Billet Juillet-Août 2019 (Le système de santé)

Billet Septembre 2019 (Le système de santé 2)

Billet Octobre 2019 (L'affaire B.)

Billet Novembre 2019 (Le marché de Noël)

Billet Décembre 2019 (Le procès W.)

Billet Janvier 2020 (Le Coronavirus)

Billet Février 2020 (Le Buzz)

Billet Mars 2020 (Le confinement) 

 

Ces pages devraient également vous intéresser : 

 

Extraits de l'ouvrage "Les couleurs du passé" Tome 2 dans Clément Keller - Récits 

La Ferme de Schoeneck années 50-60 

Les récits envoyés par nos ami(e)s dans Nos ami(e)s racontent... 

Initiatives citoyennes 

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain 

Ecole primaire de Schoeneck 

La Boutique en ligne Nostalgia dans Humour - TV 

Expressions en Platt 

Des plus récentes au plus anciennes... dans Dernières mises à jour 

Bienvenue dans le livre d'or Nostalgia ! 

Anthologie, un voyage musical dans le temps dans Anthologie-Blues du charbon 

La Lorraine et le Platt dans Menu culture régionale 

Clément Keller : sous le signe du poisson 

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11) 

Schoeneck de A à Z (Cliquez sur la rubrique choisie) dans Schoeneck de A à Z 

La Halte Schoeneck et la cité du Bruch à Forbach 

Blek le Roc - Miki dans Blek le roc - Miki 

Em Clémau Sei Footzegge 

Souvenirs du bassin houiller... dans Menu général 

Schoeneck autrefois... 

Que les moins de 20 ans... dans Je vous parle d'un temps...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs :

 

  • clement : Tu as raison, surtout celles du cerveau ! Mdr... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : je pensais plus à Grand "Filou" ? schéna nassa daa.... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Oui surtout en ce début d'hiver qui nous attend , il ne faut pas oublier l' "antigel" afin que les... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Merci, à toi z'oci ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Tu avais vu quoi ? dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Vincent Est Un Grand Fayot ! Schéna Daa... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : ? dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Je pense que cette déficience mentale est directement liée à un taux d'alcool dans le sang nettem... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Y a que toi qui peut trouver des "définitions" aussi alambiquées! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : J'en connais plein des Fayots sages comme des images ! S'Gilt ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : A moi il m'avait dit que ça signifiait : Pas Très Cohérente Ma Bretonne Anémiée ! Ha ha ha... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Je lis en toi comme dans un grand livre ouvert écrit en grandes lettres ! ! Et non je ne suis pas... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Tu t'es bien rattrapé... dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Aucun risque, elle est vaccinée 4 fois (Contre la connerie universelle) ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : A cela on ne peut répondre que : V.E.U.G.F. ! A toi de décoder... S'Gilt ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Bon tant qu'elle reste à l'ouest , nous sommes tranquille à l'est ! Mais je me soucie pour Chantal... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Si tu insistes , mais ce n'est pas une déclaration uniquement pour toi ! Pour Ton Cœur, Ma Belle A... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Si ça marche aussi bien que pour les bronzés, je serai là encore longtemps, même si je fais co... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Si si developpe ! Moi du moment que je ne suis pas LGBTQI+, je ne me plains de rien. Lol dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Oui tout le monde s'est foutu de sa g... dans l'article Initiatives citoyennes


13/10/2021
2856 Poster un commentaire

Clément Keller : Le retour des Brabeks (20)

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8921758_202103061646137.gifNous sommes (toujours et encore !) en 2064 et des brouettes. 
Le monde a bien changé et une équipe composée de savants, de techniciens et de personnages hors du commun a été mise sur pied pour partir à bord du vaisseau spatial C-DLADOB vers les confins de notre galaxie afin de retrouver les traces d'origine de la civilisation humaine localisée sur la planète Manflou. 

Le but de cette expédition, sponsorisée par le groupe Nauss-Talgia, leader incontesté du Blog tridimensionnel L.R.E.M. (Lassant, Ringard, Enervant & Mytho), consiste à récupérer les gènes d'origine de l'espèce humaine afin de les réimplanter dans l'ADN des dirigeants de notre planète pour leur redonner sagesse, intelligence et un sens aigu de la réflexion. Bref, une mission que l'on pourrait d'ores et déjà qualifier d'impossible. C. Keller

→ Remarque importante : si vous ne lisez pas les épisodes précédents, vous risquez de ne rien comprendre du tout à ce récit plein de rebondissements.

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

EPISODE 1 - EPISODE 2 - EPISODE 3 - EPISODE 4 - EPISODE 5 - EPISODE 6 - EPISODE 7 

EPISODE 8 - EPISODE 9 - EPISODE 10 - EPISODE 11 - EPISODE 12 - EPISODE 13 - EPISODE 14 

EPISODE 15 - EPISODE 16 - EPISODE 17 - EPISODE 18 - EPISODE 19 

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Le décomposeur moléculaire de la cabine de téléportation ronronnait et Bloc le Rek s’était paisiblement assoupi dans l’attente de se retrouver à bord du C-DLADOB.

En général l’algorithme de reconstitution corporelle mettait entre 10 et 15 minutes pour effectuer une téléportation complète et un signal sonore retentissait lorsque l’opération était terminée. Le processus était engagé et Blok quittait, non sans regrets, ses amis de la cabane à sucre dans laquelle la fête continuait à battre son plein... (1)

 

* * * * * * * * * *

 

Pendant ce temps, à bord du vaisseau, le Commandant Tifris, qui avait terminé sa séance de thérapie régressive avec France Ouaze, était arrivé en sa compagnie dans la salle de convivialité.

Tifris était aux anges, chacune des séances de psychanalyse se terminait par une séquence de danse sensée canaliser l’éventuel stress accumulé pendant la thérapie.

Pour terminer en beauté et dans la bonne humeur cette première session, France Ouaze, en psychologue avisée, avait programmé le fameux Clip I’m a Barbie Girl, une chanson à texte hautement philosophique écrite dans les années 2020 et interprétée par l'inoubliable duo Trumbama, un groupe Pop qui faisait à l’époque fureur dans la principauté indépendante des Etats Sœurs. (2)

Tifris s’était alors complètement lâché, se déhanchant au rythme de la musique et chantant à tue-tête pendant que France Ouaze, confortablement installée devant son ordinateur, complétait avec application son dossier médical tout en sirotant une dernière tasse de thé au jasmin. La thérapie semblait donner des résultats positifs bien aù-delà de ses espérances...

 

 

La salle de convivialité était déjà à moitié pleine lorsqu’ils prirent place dans les luxieux fauteuils connectés et capitonnés…

- J’ai l’impression que notre cher Tifris a été totalement réceptif à ma thérapie se dit-elle en l'observant du coin de l’œil. Je ne l’ai jamais vu dans un état aussi débridé, quasi proche du Nirvana… C’est bon signe, il est en train d’oublier ses soucis quotidiens et cela profitera à tout l’équipage !

France Ouaze avait rapidement compris que le bien-êtrre du Commandant était une priorité et que le succès de l'opération Manflou en dépendrait en grande partie. 

La recherche des gênes d'origine de l'humanité était une nécessité vitale car les mutations successives avaient modifié les séquences comportementales et sociales des individus peuplant la terre et, seul un véritable retour aux sources pouvait encore sauver cette humanité en pleine décadence d'un effondrement programmé... (3)

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8875241_202101103326224.gif

Entre temps, Chang-Tal et Ted Oupty avaient quitté le poste de pilotage et regagné leur cabine pour se changer et troquer leur combinaison de travail contre des vêtements plus adaptés à la soirée d’information.

Je vais en profiter pour me rafraichir et prendre une petite douche mon tendre colibri irisé lança Ted à l’attention de sa dulcinée…

Pas de problèmes, mon berlingot anisé, mais n’oublie pas cette fois de fermer le robinet quand tu auras fini, la dernière fois on a failli inonder le vaisseau !   

Ted hocha la tête, esquissa un léger sourire et s'engouffra sans dire un mot dans la cabine de douche...

Chang-Tal prit place à son bureau et alluma son ordinateur d'un geste nerveux.

Elle était tendue car le contenu de la clé USB dans son sac la tourmentait au plus haut point et elle n’aurait de cesse qu’après avoir visionné tout le contenu de cette dernière…

Elle profita de l’absence momentanée de son Ted pour connecter la clé sur le casque Métaverse VR 3.0. connecté à l'unité centrale (4)

Recherche documents Chang-Tal murmura-t-elle dans le capteur asynchrone de reconnaissance vocale…

Les images commencèrent à défiler et quelle ne fut sa surprise lorsqu’elle reconnut soudain une série de photos qu’elle n’aurait jamais pensé trouver ici…

C’est pas possible, je rêve ! comment ont-ils pu retrouver ces documents ?

Personne ne les a jamais eu entre les mains… Tout cela date des années 2022 et je croyais cette histoire définitivement enterrée !  

En effet, Chang-Tal aurait voulu oublier ces terribles instants et les effacer définitivement de sa mémoire, mais cette désagréable aventure l’avait marquée à tout jamais et la vue de ces photos raviva une fois de plus de bien pénibles souvenirs…

C’était en 2022 mais elle revit la situation comme si c’était hier.

Un dénommé Phil avait publié à l’époque un commentaire ainsi qu’une photo dans un Blog déjanté nommé Nostalgia (5) auquel elle participait également et dans lequel elle publiait régulièremnt des récits de souvenirs et des anecdotes vécues.

Dans ce Post, Phil expliquait avec force détails qu’il venait de faire appel à un chirurgien esthétique albanais mondialement réputé pour se faire « rajeunir » le portrait et avait joint une photo "avant/après" prouvant le bien-fondé de sa démarche.

D’après le document, le résultat semblait en effet plus que positif et Chang-Tal, qui désirait depuis un moment faire disparaître deux minuscules rides au coin de ses paupières, avait pris contact avec Phil qui se fit un plaisir de la mettre en relation avec ce fameux chirurgien qui faisait apparemment des miracles…

Hélas, le rêve s’était rapidement transformé en cauchemar. L'albanais en question était un escroc notoire recherché par Interpopol (5a) pour exercice illégal de la médecine et mise en danger de la beauté individuelle...

Suite à l'opération qu'elle avait malheureusement payé à l'avance, Chang-Tal se retrouva totalement défigurée et n'eût d'autre solution que de faire appel à un véritable chirurgien afin de réparer les dégâts…

 

chantchir.jpg

 

Totalement effondrée et au bord de la dépression nerveuse, Chang-Tal engagea dans la foulée un procès contre l'escroc albanais, médiatisa toute l’affaire avec l'aide de son avocat maître Dupy-Morontan (6) en faisant paraître de nombreux articles et interviews dans la plupart des journaux et magazines "People" de l'époque.

Elle participa également à l'émission "Entubée spéciale" avec Eluse Licet ainsi qu'à "Un lifting presque parfait", une série télévisée dans laquelle plusieurs candidats en lice présentaient au public le résultat de leurs opérations de chirurgie esthétiques les plus ratées...

Toute cette médiatisation porta ses fruits. Chang-Tal gagna son procès haut la main et empocha au passage une confortable somme à sept chiffres exonérée d'impôts à titre de dommages et intérêts…

C’est d'ailleurs suite à cette mésaventure et, après avoir retrouvé le visage aux traits harmonieux qui faisaient tout son charme, qu’elle décida de changer d’air et de quitter la région parisienne pour s'installer dans le nouveau domaine qu'elle venait d'aquérir, un superbe château avec dépendances situé au sud-ouest de la république celtique libre, à la périphérie de la belle ville de Guingamp’nech. (7)

 

chantmagcomp.jpg

Les images continuaient à défiler dans le casque et elle n'arrivait toujours pas à comprendre comment ces photos avaient pu se retrouver dans un système informatique pirate installé à bord d'un vaisseau spatial en misssion officielle et qui était à l’origine de ce piratage et surtout dans quel but ?

Autant de question auxquelles elle n’avait pour l’instant aucune réponse…

Lorsqu'elle entendit la porte de la cabine de douche s'ouvrir, Chang-Tal déconnecta prestement la clé, la remit dans son sac et lança un grand sourire à son Ted adoré.

- Tout va bien mon Teddybear anadyomène ? La douche t'a fait du bien ?

- Tout va bien ma colombe mélliflue... Je suis fin prêt et me suis même parfumé à l'Amouage Gold (8) comme tu aimes !

Chang-Tal esquissa une lègère grimace et hocha la tête. Pour l'instant elle préférait laisser Ted en dehors de tout cela car elle voulait d'abord mener son enquête à terme. 

Elle était certaine que l'espion (ou l'espionne ?) se cachait parmi les membres de l'équipage et il valait mieux se montrer discrète sous peine de tout faire capoter.

En attendant, elle sentait confusément qu'elle n'était pas encore arrivée au bout de ses surprises... A suivre

 

(1) Plus de détails sur cette escapade en CLIQUANT ICI

(2) Le fameux duo Trumbana fut formé par deux anciens politiciens américains lors du congrès de fusion fraternelle des démocrates et des républicains suite à l'élection de Macronus 1er, premier président inaltérable, inoxydable et inamovible de la Société des Nations Complètement Fédérées (S.N.C.F.). 

(3) Suite à la longue pénurie de papier toilette, d'huile, de moutarde canadienne, de féculents et de Paramacétol des années 2022, les peuples privés de certains oligo-éléments, connurent une période de mutation transgénique accélérée par l'absorption mensuelle obligatoire de multiples doses de vaccins.  

(4) C'est à cette même époque que la plupart des citoyens ont acheté un casque virtuel pour se réfugier dans le Métavers afin d'échapper à la connerie environnante.

(5) Franchement, vous n'imaginez tout de même pas que des explications complémentaires vont remonter le niveau ?

(5a) Non, ce n'est pas une erreur de frappe, il s'agit bien d'InterPOPOL !

(6) Ce célèbre avocat français, ancien garde des seaux et des gamelles, s'est fait connaître au monde entier en défendant sa sainteté le Pape Benjamin XXII accusé d'avoir détourné 7 hectolitres de vin de messe lors du concile Vapticon 12.

(7) Pour voir une photo de cette modeste demeure CLIQUEZ ICI

(8) Faut vraiment tout vous expliquer ! CLIQUEZ ICI

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8769488_202010011320432.jpg

 

Ces pages devraient également vous intéresser : 

 

Extraits de l'ouvrage "Les couleurs du passé" Tome 2 dans Clément Keller - Récits

La Ferme de Schoeneck années 50-60

Les récits envoyés par nos ami(e)s dans Nos ami(e)s racontent...

Initiatives citoyennes

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain

Ecole primaire de Schoeneck

La Boutique en ligne Nostalgia dans Humour - TV

Expressions en Platt

Des plus récentes au plus anciennes... dans Dernières mises à jour

Bienvenue dans le livre d'or Nostalgia !

Anthologie, un voyage musical dans le temps dans Anthologie-Blues du charbon

La Lorraine et le Platt dans Menu culture régionale

Clément Keller : sous le signe du poisson

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11)

Schoeneck de A à Z (Cliquez sur la rubrique choisie) dans Schoeneck de A à Z

La Halte Schoeneck et la cité du Bruch à Forbach

Blek le Roc - Miki dans Blek le roc - Miki

Em Clémau Sei Footzegge

Souvenirs du bassin houiller... dans Menu général

Schoeneck autrefois...

Que les moins de 20 ans... dans Je vous parle d'un temps...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs :

 

  • clement : Tu as raison, surtout celles du cerveau ! Mdr... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : je pensais plus à Grand "Filou" ? schéna nassa daa.... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Oui surtout en ce début d'hiver qui nous attend , il ne faut pas oublier l' "antigel" afin que les... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Merci, à toi z'oci ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Tu avais vu quoi ? dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Vincent Est Un Grand Fayot ! Schéna Daa... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : ? dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Je pense que cette déficience mentale est directement liée à un taux d'alcool dans le sang nettem... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Y a que toi qui peut trouver des "définitions" aussi alambiquées! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : J'en connais plein des Fayots sages comme des images ! S'Gilt ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : A moi il m'avait dit que ça signifiait : Pas Très Cohérente Ma Bretonne Anémiée ! Ha ha ha... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Je lis en toi comme dans un grand livre ouvert écrit en grandes lettres ! ! Et non je ne suis pas... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Tu t'es bien rattrapé... dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Aucun risque, elle est vaccinée 4 fois (Contre la connerie universelle) ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : A cela on ne peut répondre que : V.E.U.G.F. ! A toi de décoder... S'Gilt ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Bon tant qu'elle reste à l'ouest , nous sommes tranquille à l'est ! Mais je me soucie pour Chantal... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Si tu insistes , mais ce n'est pas une déclaration uniquement pour toi ! Pour Ton Cœur, Ma Belle A... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Si ça marche aussi bien que pour les bronzés, je serai là encore longtemps, même si je fais co... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Si si developpe ! Moi du moment que je ne suis pas LGBTQI+, je ne me plains de rien. Lol dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Oui tout le monde s'est foutu de sa g... dans l'article Initiatives citoyennes

 


15/11/2022
102 Poster un commentaire

Billes, Roudoudous et Carambars...

Comme la plupart des gamins de ma génération, j’étais un enfant plutôt obéissant.

A vrai dire on ne me demandait pas vraiment mon avis. Durant ces années-là, les enfants se contentaient d’écouter et d’obéir et je suivais sagement le mouvement sans trop chercher à comprendre…

C’est pendant ma deuxième année d’école primaire que quelques-uns des « grands » m’avaient appris à jouer aux billes. Le jeu le plus répandu parmi les gamins était sans conteste le jeu de billes « au carré ».

Pour commencer la partie, on traçait tout d’abord une longue ligne droite qui matérialisait le point de départ, puis, à quelques mètres de cette ligne on traçait un carré sur le sol dans lequel chacun des joueurs plaçait une ou plusieurs billes.

Ensuite, pour déterminer l’ordre dans lequel les joueurs allaient commencer la partie, on se plaçait derrière le carré et chacun jetait sa grosse bille nommée « Boulot » (ou Bouleau ?) en direction de la ligne de départ. Celui qui réussissait à se placer le plus près de la ligne était désigné premier et les autres suivaient en fonction de la distance à laquelle ils avaient placé leur « Boulot » par rapport à la ligne.

Les joueurs se plaçaient ensuite derrière cette ligne avec leur « Boulot » et tentaient, tour à tour, de faire sortir les billes situées dans le carré. Si le joueur ne fait sortir aucune bille, c’est au tour du joueur suivant. Si son « Boulot » s’arrêtait dans le carré, il passait son tour et devait mettre l’équivalent de sa mise de départ dans le carré puis regagner la ligne de départ. Chaque bille éjectée était gagnée par le joueur qui pouvait alors rejouer de là où s’est arrêtée sa bille et la partie se terminait lorsqu'il ne restait plus rien dans le carré…

Ces parties de billes permettaient aux enfants de s’épanouir à travers un jeu simple, accessible à tous et je ne peux m’empêcher de citer ici un extrait du merveilleux livre de Joseph Joffo intitulé « Un sac de billes » :

 

"C'est une bille de terre et le vernis est parti par morceaux, cela fait des aspérités sur la surface, des dessins, on dirait le planisphère de la classe en rédaction.

Je l'aime bien, il est bon d'avoir la Terre dans sa poche, les montagnes, les mers, tout ça bien enfoui. Je suis un géant et j'ai sur moi toutes les planètes"…

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_5850424_201607193535414.jpg

 

A côté de notre baraque (aujourd’hui on dirait un chalet !), il y avait un immense pré dans lequel papa avait planté de nombreux arbres fruitiers, des pommiers, des poiriers, des pruniers et des cerisiers...

Encore aujourd’hui (lorsque les conditions climatiques sont favorables), nous récoltons les pommes de ces arbres devenus septuagénaires.

A côté de la maison de grand-père, de l’autre côté de la rue, il y avait un vieux poulailler branlant servant de réserve à charbon dans lequel nous n’avions pas le droit d’entrer et deux cabanons servant de W.C. Le premier était réservé à notre usage, le second à celui de grand-grand-père et de marraine.

Mais le terme ‘W.C.’ est peut-être exagéré… Il s’agissait en fait d’une rudimentaire construction en briques dans laquelle était installée une planche horizontale percée d’un trou d’une trentaine de centimètres de diamètre fermé par un couvercle en bois amovible.

A cette époque, il n’y avait ni fosse septique et encore moins de tout à l’égout.

Sous le trou des toilettes il y avait un tonneau qui devait être régulièrement vidé dans le jardin, car le contenu à l'odeur nauséabonde (garanti 100% bio !) servait d’engrais naturel et faisait pousser de superbes légumes.

Par contre, dans les baraques de la Ferme, il y avait une fosse de plus grande contenance qui avait, par rapport au tonneau, besoin d'être vidée bien moins souvent.

Ces fosses disposaient d’une trappe accessible par l’extérieur qui permettait de puiser les restes organique destinés à la fertilisation des jardins à l'aide d'une "louche à purin" à long manche.

Le papier « triple épaisseur parfumé à la lavande » n’existait pas encore et il fallait donc pallier à ce manque en utilisant le papier journal qui terminait ainsi sa brève carrière. 

A partir d’une feuille de journal on découpait une dizaine de morceaux de papier qui étaient ensuite accrochés à portée de main à un clou servant de « distributeur » de papier…

Il faut dire que durant ces années après-guerre, tout était recyclé, il n’y avait pas de déchèteries et chaque chose avait plusieurs vies…

En plus de sa vocation de papier toilette, le journal servait également de papier d’emballage ou d’allume-feu pour la cuisinière à charbon. Quant aux (rares !) restes alimentaires, ils étaient destinés à nourrir les animaux de compagnie ainsi que les poules, les canards et les lapins.

Bref, les privations et le sens de l’économie acquis pendant les années de guerre faisaient de nos parents des « écologistes » bien avant l’actuelle génération de « Bobos » censés sauver la planète en implantant des centaines de moulins à vents en matériaux composites impossibles à recycler posés sur des tonnes de béton préfabriqué qui défigurent la nature…

 

opa1.jpg

 

Opa, Maman, Anne-Marie et moi. Au fond, à côté de la maison, le fameux poulailler

 

Les jours, les semaines et les mois défilaient ainsi, au rythme des saisons et des occupations des uns et des autres.

Certains dimanches, nous avions droit à la visite de l’oncle Philippe, le frère aîné de papa. Ce dernier habitait avec sa famille à quelques kilomètres du village, en Allemagne, plus précisément à Ottenhausen, et, lorsque la météo le permettait, il traversait la forêt et venait nous rendre visite.

A ce propos, j’aimerais ici vous faire part d’une petite anecdote qui rejoint le récit de notre amie Danielle « Le tango d’amour des frontaliers »

Lorsque, vers 1930, l’oncle Philippe décida de convoler en justes noces avec sa future épouse Sophie originaire de la Sarre, il prit la décision de s’établir dans la localité de sa bien-aimée et décida d’opter pour la nationalité allemande car il était persuadé que le reste de sa vie se déroulerait ensuite en Allemagne.

Il ignorait bien sûr à ce moment-là, qu’un jour, un fou furieux prendrait le pouvoir et entraînerait le monde dans une guerre meurtrière qui allait faire des millions de victimes…

En 1939 il fût donc enrôlé dans l’armée allemande (la Wehrmacht) et, comble de l’absurdité, se retrouva de ce fait en guerre contre son propre frère (mon père) qui avait été enrôlé dans l’armée française… Pour peu, ils auraient pu se retrouver face à face, munis chacun d’un fusil avec ordre de protéger quoi qu'il arrive leurs « patries » respectives…

Ce ne fût fort heureusement pas le cas, mais la bêtise et la folie de certains des dirigeants du monde n’ayant pas de limites, mon père fût enrôlé de force quelques années plus tard également dans l’armée allemande et se retrouva cette fois du côté de son frère dans la même « Wehrmacht ». Toutefois, un nouveau retournement de situation en mai 1944 fit que Papa réussit, avec l’aide de deux autres « Malgré-nous », à se faire capturer, cette fois par l’armée américaine, puis à rejoindre de nouveau l’armée française, cette fois-ci en Algérie, et plus exactement à Tlemcen

Mais refermons ici cette parenthèse et passons aux souvenirs « sucrés » qui ont marqué notre enfance.

Tous ces bonbons et autres confiseries étaient bien souvent des récompenses à l’origine d’inoubliables moments de plaisir et de partage.

 

lutti.jpg

 

La confiserie la plus connue était certainement le Carambar, une marque commerciale de la société Delespaul créé en 1954 à Marcq-en-Barœul dans le Nord à la suite, dit-on, d'une erreur durant le processus de fabrication…

Cette confiserie est encore aujourd'hui déclinée en nombreuses variantes aux arômes artificiels de fruits, de nougat ou de cola, puis en variétés aux goûts artificiels très marqués comme l’Atomic cactus. Il en existe même une variété à deux goûts appelé Bigou.

La confiserie originale est réputée très dure et collante, et, chaque année environ un milliard d'unités de ces confiseries sont encore consommées.

 

  

Et puis il y avait les Roudoudous… Peut-être les appeliez-vous autrement, mais ces petits bonbons au sirop coulés dans de véritables petites coquilles ont ravi de nombreux enfants. Au village on les achetait à l’épicerie du père Rennolet.

Ces délicieux petits bonbons se dégustaient en léchant directement l'intérieur de la coquille. Aujourd'hui, on les trouve toujours, mais les coquilles sont maintenant en plastiques.

Je me souviens également du fameux Mistral gagnant (chanté plus tard par Renaud) qui était un bonbon en poudre se présentant dans un étui en pain azyme contenant une poudre sucrée, parfumée et pétillante sur la langue.

On y insérait une «paille» en réglisse destinée à l'aspirer. Certains de ces sachets portant à l'intérieur le mot « gagnant »permettaient d'en avoir un autre gratuitement en échange de l'emballage vide.

Et c'est en 1958 que la marque Kréma lança le Chewing-gum Malabar, un énorme bloc de pâte à mâcher rose qui fit rapidement concurrence au traditionnel Chewing-gum gagnant...

On pourrait longuement parler également des bâtons de réglisse à mâcher, des tendres caramels Lutti et Becco, des tubes de poudre de coco, des savoureuses souris en chocolat et des rouleaux de réglisse sertis au centre d’un bonbon brillant en forme de perle colorée…

Savourer un bonbon, sentir une odeur puis retomber en enfance…

Incroyable mémoire olfactive, qui donne à nos sens une facette toute particulière liée à notre histoire profonde et que l’on n’arrive pas toujours à décrire...

Et soudain, tout devient passerelle vers nos souvenirs les plus enfouis... 

 

Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices,
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

(Alphonse de Lamartine)

 

rue marronierscomp.jpg

 

La rue Victor Hugo en 1970. On reconnait l'escalier qui permettait d'accéder à la rue des marronniers (en surplomb) ainsi que l'enseigne de la Boulangerie Bastian (Photo A. Massfelder)

 

Tous les récits de la série "Schoeneck, le beau coin" : 

(1) Présentation 

(2) 5 Fruits & légumes 

(3) Alléluia ! Il marche et il parle... 

(4) Je vais ’recevoir’ une petite sœur 

(5) A la découverte du monde 

(6) Opa Adolphe - Mon premier vélo 

(7) Être ou ne pas être... 

(8) Bientôt la rentrée ! 

(9) Premier jour de classe 

(10) Independence day 

(11) La pâte à modeler 

(12) Vive les vacances ! 

(13) Billes, Roudoudous et Carambars

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8769488_202010011320432.jpg

  

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_6144227_201609122020507.gif

 

Ces pages devraient également vous intéresser :

 

Extraits de l'ouvrage "Les couleurs du passé" Tome 2 dans Clément Keller - Récits 

La Ferme de Schoeneck années 50-60 

Les récits envoyés par nos ami(e)s dans Nos ami(e)s racontent... 

Initiatives citoyennes 

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain 

Ecole primaire de Schoeneck 

La Boutique en ligne Nostalgia dans Humour - TV 

Expressions en Platt 

Des plus récentes au plus anciennes... dans Dernières mises à jour 

Bienvenue dans le livre d'or Nostalgia ! 

Anthologie, un voyage musical dans le temps dans Anthologie-Blues du charbon 

La Lorraine et le Platt dans Menu culture régionale 

Clément Keller : sous le signe du poisson 

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11) 

Schoeneck de A à Z (Cliquez sur la rubrique choisie) dans Schoeneck de A à Z 

La Halte Schoeneck et la cité du Bruch à Forbach 

Blek le Roc - Miki dans Blek le roc - Miki 

Em Clémau Sei Footzegge 

Souvenirs du bassin houiller... dans Menu général 

Schoeneck autrefois... 

Que les moins de 20 ans... dans Je vous parle d'un temps...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs : 

 

  • clement : Tu as raison, surtout celles du cerveau ! Mdr... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : je pensais plus à Grand "Filou" ? schéna nassa daa.... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Oui surtout en ce début d'hiver qui nous attend , il ne faut pas oublier l' "antigel" afin que les... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Merci, à toi z'oci ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Tu avais vu quoi ? dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Vincent Est Un Grand Fayot ! Schéna Daa... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : ? dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Je pense que cette déficience mentale est directement liée à un taux d'alcool dans le sang nettem... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Y a que toi qui peut trouver des "définitions" aussi alambiquées! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : J'en connais plein des Fayots sages comme des images ! S'Gilt ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : A moi il m'avait dit que ça signifiait : Pas Très Cohérente Ma Bretonne Anémiée ! Ha ha ha... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Je lis en toi comme dans un grand livre ouvert écrit en grandes lettres ! ! Et non je ne suis pas... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Tu t'es bien rattrapé... dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Aucun risque, elle est vaccinée 4 fois (Contre la connerie universelle) ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : A cela on ne peut répondre que : V.E.U.G.F. ! A toi de décoder... S'Gilt ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Bon tant qu'elle reste à l'ouest , nous sommes tranquille à l'est ! Mais je me soucie pour Chantal... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Si tu insistes , mais ce n'est pas une déclaration uniquement pour toi ! Pour Ton Cœur, Ma Belle A... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Si ça marche aussi bien que pour les bronzés, je serai là encore longtemps, même si je fais co... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Si si developpe ! Moi du moment que je ne suis pas LGBTQI+, je ne me plains de rien. Lol dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Oui tout le monde s'est foutu de sa g... dans l'article Initiatives citoyennes


05/11/2022
258 Poster un commentaire

Tous les diaporamas : musique & chansons

 mus.jpg

 

 


 


 


 


 


 


 


  https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_6144227_201609122020507.gif

Ces pages devraient également vous intéresser : 

 

Extraits de l'ouvrage "Les couleurs du passé" Tome 2 dans Clément Keller - Récits 

La Ferme de Schoeneck années 50-60 

Les récits envoyés par nos ami(e)s dans Nos ami(e)s racontent... 

Initiatives citoyennes 

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain 

Ecole primaire de Schoeneck 

La Boutique en ligne Nostalgia dans Humour - TV

 Expressions en Platt 

Des plus récentes au plus anciennes... dans Dernières mises à jour 

Bienvenue dans le livre d'or Nostalgia ! 

Anthologie, un voyage musical dans le temps dans Anthologie-Blues du charbon 

La Lorraine et le Platt dans Menu culture régionale 

Clément Keller : sous le signe du poisson 

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11) 

Schoeneck de A à Z (Cliquez sur la rubrique choisie) dans Schoeneck de A à Z 

La Halte Schoeneck et la cité du Bruch à Forbach 

Blek le Roc - Miki dans Blek le roc - Miki 

Em Clémau Sei Footzegge 

Souvenirs du bassin houiller... dans Menu général 

Schoeneck autrefois... 

Que les moins de 20 ans... dans Je vous parle d'un temps...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs :

 

  • clement : Tu as raison, surtout celles du cerveau ! Mdr... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : je pensais plus à Grand "Filou" ? schéna nassa daa.... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Oui surtout en ce début d'hiver qui nous attend , il ne faut pas oublier l' "antigel" afin que les... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Merci, à toi z'oci ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Tu avais vu quoi ? dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Vincent Est Un Grand Fayot ! Schéna Daa... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : ? dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Je pense que cette déficience mentale est directement liée à un taux d'alcool dans le sang nettem... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Y a que toi qui peut trouver des "définitions" aussi alambiquées! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : J'en connais plein des Fayots sages comme des images ! S'Gilt ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : A moi il m'avait dit que ça signifiait : Pas Très Cohérente Ma Bretonne Anémiée ! Ha ha ha... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Je lis en toi comme dans un grand livre ouvert écrit en grandes lettres ! ! Et non je ne suis pas... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Tu t'es bien rattrapé... dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Aucun risque, elle est vaccinée 4 fois (Contre la connerie universelle) ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : A cela on ne peut répondre que : V.E.U.G.F. ! A toi de décoder... S'Gilt ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Bon tant qu'elle reste à l'ouest , nous sommes tranquille à l'est ! Mais je me soucie pour Chantal... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Si tu insistes , mais ce n'est pas une déclaration uniquement pour toi ! Pour Ton Cœur, Ma Belle A... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Si ça marche aussi bien que pour les bronzés, je serai là encore longtemps, même si je fais co... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Si si developpe ! Moi du moment que je ne suis pas LGBTQI+, je ne me plains de rien. Lol dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Oui tout le monde s'est foutu de sa g... dans l'article Initiatives citoyennes


04/11/2022
3 Poster un commentaire

Arsène Hartzer : Les Potaches, une histoire de potes

L’aventure débute un beau jour de 1962.

Nous étions 3 amis du Creutzbzerg, Roland Cirer, Francis Brum, et moi-même, qui, comme tous les ados de notre âge aimions la musique que nos parents qualifiaient souvent de Katze Musik.

Nous étions un peu gâtés de ce côté-là, car un autre  voisin, un  peu plus âgé que nous, avait un oncle en Amérique qui lui envoyait régulièrement des disques des chanteurs et groupes en vogue de l’autre côté de l’Atlantique.

C’est comme cela que nous découvrîmes Bill Haley, Brenda Lee, Elvis Presley, Buddy Holly, Eddy Cochrane, Fats Domino et tant d’autres.             

Nous ne manquions, bien sûr jamais, l’émission Salut les Copains qui nous accompagnait dans nos devoirs du soir, car à cette époque il n’y avait pas de soir sans devoirs pour le lendemain !

Au Lycée nous avions un autre copain, Armand Folmer de Petite-Rosselle, qui était  tout aussi accro que nous, et qui un jour nous dit :                                                           

Eh les gars, on va monter un orchestre Rock, d’ailleurs je me suis déjà fabriqué une guitare basse ! 

Soit dit en passant ladite Basse a fini par plier, et très vite il s’en ai racheté une «vraie» chez Musik-Haus Louis à Sarrebruck.

Il faut savoir que lui, Roland et Francis s’essayaient depuis quelques temps à la guitare, avec des progrès encourageants.

Pour ma part, étant plus intéressé par le rythme que par l’harmonie, je me suis retrouvé batteur du groupe en gestation.

Restait à trouver un nom au groupe. Comme nous étions tous lycéens, celui de Potaches nous parut le plus approprié.

 

Les Potaches à Petite-Rosselle comp.JPG

 

Et les premières répètes commencèrent dans la buanderie, réaménagée de notre immeuble au Creutzberg, bientôt suivies de quelques petits « Bœufs » au foyer de Petite-Rosselle, et Thés dansants dans les salles alentours.

A cette  époque nous étions souvent accompagnés par Roland Sauerwein qui, dans l’intervalle, est devenu un Saxo hors pair.

Au début notre matériel était plutôt léger, petits amplis, et batterie que Mr. Richard Jolas, qui avait un magasin de radios à Forbach, avait eu la gentillesse de me prêter.

Il faut dire que ce Monsieur avait joué, dans les années 50 avec le Hot Club de France, qui accompagnait souvent le meilleurs Jazzmen de l’époque.

Il trouvait notre initiative intéressante et voulait donc aider ces petits jeunes qui se lançaient dans la musique.

Début 1963, Armand, pour des raisons personnelles, quitte le groupe, mais nous trouve un autre Rossla (Rossellois) pour le remplacer, et arriva donc Roland Philippe.

Les répétitions, mais également les Thés Dansants, au Perroquet, an Petit Trianon, ou chez Jager ainsi que les passages en vedettes Américaines pendant les bals chez Sommer, Schneider Hens, ou Raber se succèdent et nos premiers cachets nous permirent donc d’acheter le matériel qui nous manquait et qui devait nous permettre de mieux exprimer, du moins acoustiquement, notre musique.

Notre répertoire était pour partie instrumental, avec des reprises des Shadows, Spotniks, Ventures, et pour partie vocal avec des reprises des Beatles et de quelques chanteurs de le nouvelle scène, yéyé française.

Au chant, Roland Cirer, les chœurs, Francis Brum et Roland Philippe.

Nous avions, bien sûr notre petite bande de Groupies, qui en général nous suivaient dans les différents concerts, mais qui étaient avant tout des potes avec qui nous avions plaisir à partager ces moments.

L’un de ces fans était Robert Hirsch, (Robi) de Forbach, un peu plus âgé que nous, et qui faisait des études de coiffure à Paris.

Début Mars 1964, de passage à Forbach, il nous annonce qu’il nous a inscrits pour passer au Golf Drouot, le Temple du Rock à Paris, qui organisait tous les vendredis un Tremplin  pour détecter le meilleur groupe de la semaine, parmi les 5 groupes qui devaient passer ce soir-là.

Rendez-vous fut pris pour le vendredi 27 mars 1964 !

 

Journal Golf Drout 27 mars 1964 omp2.jpg
Branle-bas de combat, il fallait trouver le moyen d’aller à Paris, avec tout le matériel, difficile alors que nous n’avions ni permis, ni voitures.

Mais, un autre copain, François Folmer, le frère de notre Armand, avec l’aide de Robi, rameuta toutes ses connaissances motorisées, et nous sommes donc partis, par la Nationale, à 5 voitures à l’assaut de la Capitale. 

Et nous avons gagné le concours en interprétant une reprise au rythme et à l'interprétation 'personnalisés à la sauce Potaches' du groupe Les Aiglon, : Galaxie !!!

Retour à Forbach, encore un concours à Dillingen, pour lequel notre ami François avait carrément loué un bus chez Federspiel, avant d’avoir contacté le 1er passager potentiel ! Mais nous partîmes à 40. 

 

Festprogramm Stadt Dillingen Avril-Mai 1964.JPG comp.JPG

 

Les bals et thés dansants s’enchaînent, puis vient le mois de juin et le Bac…  

A part le répertoire pour le bal du Bac, nous n’avions pas eu le temps de réviser grand- chose. Succès musical, échec scolaire pour Francis et moi, Roland Cirer part à l’armée, Roland Philippe se consacre à Malou, fin d’une courte mais belle aventure…

Mais pas de l’amitié qui lie toujours les membres restants du groupe. A. Hartzer, nov. 2019

  


 

Petite vidéo-souvenir

 

 


 

Potaches Thème (enregistrement public original)

 

Autres récits d'Arsène Hartzer :

Marcher au pas...

Chroniques indiennes (1)

Chroniques indiennes (2)

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_6144227_201609122020507.gif 

Ces pages devraient également vous intéresser : 

 

Extraits de l'ouvrage "Les couleurs du passé" Tome 2 dans C. Keller- Récits

La Ferme de Schoeneck années 50-60

Les récits envoyés par nos ami(e)s dans Nos ami(e)s racontent...

Initiatives citoyennes

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain

Ecole primaire de Schoeneck

La Boutique en ligne Nostalgia dans Humour - TV

Expressions en Platt

Des plus récentes au plus anciennes... dans Dernières mises à jour

Bienvenue dans le livre d'or Nostalgia !

Anthologie, un voyage musical dans le temps dans Anthologie-Blues du charbon

La Lorraine et le Platt dans Menu culture régionale

Clément Keller : sous le signe du poisson

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11)

Schoeneck de A à Z (Cliquez sur la rubrique choisie) dans Schoeneck de A à Z

La Halte Schoeneck et la cité du Bruch à Forbach

Blek le Roc - Miki dans Blek le roc - Miki

Em Clémau Sei Footzegge

Souvenirs du bassin houiller... dans Menu général

Schoeneck autrefois...

Que les moins de 20 ans... dans Je vous parle d'un temps...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs :

 

  • clement : Tu as raison, surtout celles du cerveau ! Mdr... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : je pensais plus à Grand "Filou" ? schéna nassa daa.... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Oui surtout en ce début d'hiver qui nous attend , il ne faut pas oublier l' "antigel" afin que les... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Merci, à toi z'oci ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Tu avais vu quoi ? dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Vincent Est Un Grand Fayot ! Schéna Daa... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : ? dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Je pense que cette déficience mentale est directement liée à un taux d'alcool dans le sang nettem... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Y a que toi qui peut trouver des "définitions" aussi alambiquées! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : J'en connais plein des Fayots sages comme des images ! S'Gilt ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : A moi il m'avait dit que ça signifiait : Pas Très Cohérente Ma Bretonne Anémiée ! Ha ha ha... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Je lis en toi comme dans un grand livre ouvert écrit en grandes lettres ! ! Et non je ne suis pas... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Tu t'es bien rattrapé... dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : Aucun risque, elle est vaccinée 4 fois (Contre la connerie universelle) ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • clement : A cela on ne peut répondre que : V.E.U.G.F. ! A toi de décoder... S'Gilt ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Bon tant qu'elle reste à l'ouest , nous sommes tranquille à l'est ! Mais je me soucie pour Chantal... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Si tu insistes , mais ce n'est pas une déclaration uniquement pour toi ! Pour Ton Cœur, Ma Belle A... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Si ça marche aussi bien que pour les bronzés, je serai là encore longtemps, même si je fais co... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Si si developpe ! Moi du moment que je ne suis pas LGBTQI+, je ne me plains de rien. Lol dans l'article Initiatives citoyennes
  • Chantal F : Oui tout le monde s'est foutu de sa g... dans l'article Initiatives citoyennes

 


04/11/2022
73 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser