NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

Clément Keller : Le retour des Brabeks (15)

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8811301_202011010736305.jpgNous sommes (toujours et encore !) en 2064 et des brouettes. 

Le monde a bien changé et une équipe composée de savants, de techniciens et de personnages hors du commun a été mise sur pied pour partir à bord du vaisseau spatial C-DLADOB vers les confins de notre galaxie afin de retrouver les traces d'origine de la civilisation humaine localisée sur la planète Manflou. 

Le but de cette expédition, sponsorisée par le groupe Nauss-Talgia, leader incontesté du Blog tridimensionnel L.R.E.M. (Lassant, Ringard, Enervant & Mytho), consiste à récupérer les gènes d'origine de l'espèce humaine afin de les réimplanter dans l'ADN des dirigeants de notre planète pour leur redonner sagesse, intelligence et un sens aigu de la réflexion. Bref, une mission que l'on pourrait d'ores et déjà qualifier d'impossible. C. Keller

 Remarque importante : si vous ne lisez pas les épisodes précédents, vous risquez de ne rien comprendre du tout à ce récit plein de rebondissements. 

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

EPISODE 1 - EPISODE 2 - EPISODE 3 - EPISODE 4 - EPISODE 5 - EPISODE 6 - EPISODE 7

EPISODE 8 - EPISODE 9 - EPISODE 10 - EPISODE 11 - EPISODE 12 - EPISODE 13 - EPISODE 14

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Lupin et Vincent Douitche avaient dégringolé derrière la grosse caisse le long du toboggan donnant sur la soute du C-DLADOB et atterri avec fracas, heureusement sans faire de dégâts, au beau milieu des amplis et des instruments de musique installés sur le sol translucide du vaisseau spatial…

Une belle partie de rigolade chaque fois qu’on utilise le toboggan hein Douitche ? On se refait une nouvelle descente ?

Vincent acquiesça avec un grand sourire et répliqua :

Oui, ça me rappelle mon enfance au village lorsqu’on allait faire des tours de carrousels à la foire et qu’on s’amusait à s’entortiller les sièges sur le manège des chaises volantes ! (1) Allez, viens, on va s'en refaire une autre !

Luping acquiesça et les deux compères s’engagèrent aussitôt sur l’escalier en colimaçon qui débouchait deux niveaux plus haut à l’extrémité nord du couloir principal. C’est en arrivant à quelques mètres de la trappe de descente du toboggan que Luping vit de loin qu’il avait oublié de fermer la porte de sa cabine…

Zut… J’ai oublié de fermer ma porte tout à l’heure, viens, on va le faire tout de suite avant que quelqu’un ait l’idée d’aller fouiller dans mes affaires !

A travers la porte entrebâillée, Luping repéra immédiatement le verre posé à côté de la bouteille de Kirsch dont France Ouaze venait de se servir une lampée…   

Merde, quelqu’un est entré dans la cabine et s’est servi un verre de ma gnôle pendant notre absence… J’espère que c’est un des habitués de nos soirées sinon on risque d’avoir de sacrés problèmes… Inutile de consulter le chip de la caméra de surveillance interne, elle ne s’active qu’après la fermeture de la porte… Allez, on ferme et on redescend, avec un peu de chance c’était un des nôtres…!

La deuxième descente du toboggan les amusa un peu moins que la première.

Luping restait songeur et les blagues alsaciennes de Vincent ne réussirent pas vraiment à le dérider…

Il installa méthodiquement sa grosse caisse entre les Toms, la grande cymbale et le  Charleston puis demanda à Vincent s’il voulait bien boire une petite mousse pour se changer les idées…

Vincent n’était pas du genre à refuser une bonne bière. Il se dirigea d'un pas rapide derrière la sono et tira du compartiment arrière d’un ampli guitare Marshall deux grands bocks qu’il apporta en souriant à Luping.

T’as refait le plein avec de la blonde d’Uberach 2060 ?

Evidemment ! Tu sais que je la prends en direct chez Trossat c’est tout de même la meilleure et c’est celle que tu préfères non ?

Tout en discutant il tira vers lui le petit robinet caché sous la caisse claire et remplit l’un après l’autre les deux chopes…

S’Gilt s’écria Vincent en choquant son verre contre celui de Luping…  

S’Gilt camarade… Prost et à la bonne nôtre !

 

studio.jpgSalle de répétition du C-DLADOB. Notez l'agencement personnalisé de la caisse claire réalisé par Luping

 

Pendant que les deux amateurs de houblon trinquaient, France Ouaze marchait d'un pas rapide le long du couloir donnant vers le poste de pilotage où l’attendait le Commandant Tifris. En arrivant à la hauteur de la cabine de téléportation, elle fut surprise de voir que la porte de cette dernière était fermée à l’aide d’une grosse chaine en acier munie à ses extrémités d’un énorme cadenas… Le module de codage permettant l’ouverture avait été démonté et une affiche ‘Entrée interdite sans autorisation du Commandant’ était collée sur la vitre en Gloutex aseptisé…

C’est quoi ce nouveau délire ? On est en pleine psychose collective ! Il faut absolument que j’essaye de calmer le jeu pensa-t-elle tout en déverrouillant la porte d'accès au poste de pilotage à l’aide de son fouignasseur universel…

Tifris attendait son rapport avec une impatience mal contenue et France Ouaze vit de suite qu’il n’était pas dans son état normal.

Son regard d’habitude vif et brillant semblait vide et déconnecté. Sur la table, à côté d’un verre de Coca à moitié vide, elle compta pas moins de 7 emballages vides de Nostalgium 2060Tifris s’était apparemment shooté avec ces comprimés pour oublier les soucis liés aux disfonctionnements de la mission et espérer échapper ainsi à un probable Burnout (2).

Mes respects mon Commandant, voici une partie des documents que vous m’avez fait demander…  

Mes respects à vous également sainte sœur France Ouaze… Je viens de faire le point et je suis arrivé à la conclusion qu’il ne nous reste plus qu’à allumer des cierges, à prier et à nous asperger d'eau bénite si nous voulons mener la mission qu’on nous a confiée à terme…

Mon Commandant, ou me permettez-vous de vous appeler tout simplement ‘Tifris’ ? J’aimerai tout d’abord vous faire part des points positifs relatifs à notre grande aventure…

Chère France Ouaze, vous pouvez même m’appeler par mon véritable prénom ‘Clémou’, je n’y vois aucun inconvénient… Quant aux points positifs dont vous parlez, je pense qu’on en aura vite fait le tour au vu de la situation !

- Eh bien, cher Clémou, dans ce cas, appelez-moi également par mon prénom de baptême qui est ‘Léontine’, un prénom que m’ont donné mes parents en hommage à Léontine Arman de Caillavet, une femme charmante et très cultivée qui fut la maîtresse et l’égérie de votre grand écrivain et critique littéraire Anatole France…

Tout en devisant, France Ouaze avait ouvert le lourd dossier et extrait une première liasse de feuillets qu’elle posa sur le bureau face à Tifris.

Il s'agissait d'un document de synthèse présenté sous forme d'argumentaire et illustré avec de nombreuses photos (3) décrivant avec précision et objectivité la situation actuelle de la mission. Plusieurs points y étaient détaillés et Tifris ne put s’empêcher de hocher la tête en signe d’approbation lors de la lecture du document…

Vous avez raison Léontine, nous n’avons eu aucun accident grave à ce jour et plusieurs de nos membres d’équipage se sont effectivement distingués plus qu'honorablement lors de situations critiques.

Je pense par exemple à Luping qui a réussi à ramener Vincent Douitche sain et sauf à bord du vaisseau le jour où ce dernier a été touché à la tête par un débris de cuvette de W.C. flottant dans l’espace lors d’une sortie technique où il s’était trompé de trajectoire en cliquant 2 fois sur la commande de son réacteur dorsal…

Je pense également à cet épisode où Ted Oupty et Chang-Tal ont réussi grâce à leur sang-froid à éteindre le pantalon en feu de Thyristor pendant qu’il somnolait à côté de son Barbystor (4) qu’il croyait éteint… Nous avons ce jour-là frôlé la catastrophe mais tout ceci ne doit pas nous faire oublier d’autres ‘incidents’ bien moins glorieux comme par exemple celle de la récupération in-extremis de Chang-Tal à l'aide d'une corde suite à une sortie 'alcoolisée' dans l'espace ou celle de Ted Oupty, coincé dans le conduit d'évacuation des déchets parce qu'il avait voulu récupérer des bananes impropres à la consommation  jetées dans les poubelles aspirantes des cuisines....

 

vincesp.jpgVincent Douitche quelques secondes avant sa collision avec un débris spatial (Photo Phil Oxéra) 

 

Bien sûr Clémou, nous allons faire un point précis de tout cela en toute sérénité et je vous propose de le faire lors d’une séance de sophrologie Caycédo-Ouazienne (5) que j’ai mise au point et publiée dans ma thèse de Docteur en Psycho Somatique Irréfragable. Cela vous convient-il ?

Tifris esquissa un léger sourire et hocha la tête… Il était soulagé de savoir qu’il pouvait compter sur France Ouaze et plongea sa main dans la poche gauche de sa combinaison pour en tirer une énorme clé qu’il lui remit en signe de remerciement :

Merci Léontine, voici le seul double de la clé fermant le cadenas du local de téléportation. Je vous la confie car j’ai confiance en vous. J’ai préféré démonter le module de codage car un code peut être piraté en toute discrétion, tandis qu’une serrure nécessite un effort mécanique et du temps pour être forcée…

Merci Clémou, vous pouvez compter sur moi… Je vous promets que d'ici peu, l’harmonie la plus totale règnera à nouveau à bord du C-DLADOB... Et maintenant, si vous voulez bien me suivre dans mon cabinet, nous allons démarrer en toute sérénité notre première séance de sophrologie et parlerons de tout le reste plus tard ! A suivre...

 

(1) Cette anecdote est largement documentée dans le dossier personnel de Vincent Douitche, dossier dont nous publierons bientôt de larges extraits.

(2) Plus d'explications concernant ce remède miracle en cliquant ICI

(3) Les photos illustrant les dossiers ainsi que celles témoignant de la vie à bord du vaisseau sont pour la plupart dues à Phil Oxéra, un ex-Paparazzi grec reconverti dans le reportage spatial. Avant de faire partie de l'équipage du vaisseau spatial, Phil Oxéra a longtemps collaboré en tant que photographe indépendant aux magazines Marie Patch, Nous trois, N'Gala Gala, Closet et Âmes factuelles

(4) Plus d'infos sur le Barbystor en cliquant ICI

(5) Dans le but de pallier à la dégradation des mœurs intrinsèque décrites par la psychothérapeute Scandinave Aymée Delot-Danlvain, France Ouaze a longuement travaillé à l'amélioration de la sophrologie Caycédienne en y rajoutant un module personnel (Ouazien V. 3.2) permettant de remédier à la fragilité latente de la société sans négliger pour autant de s'intéresser aux ouvertures s'offrant à long terme afin de les fédérer à travers un décisionnel pour le moins récursif, voire emblématique. Malgré l'inertie contemporaine, France Ouaze préconise un audit non xyloglotte afin de prendre en compte les options subliminales mercatiques amicrozythiques avec beaucoup de recul et ce, en préconisant une régression larvée afin de prendre en compte les multiples options systémiques des décisions passées. C'est assez clair ?

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8769488_202010011320432.jpg

Ces pages devraient également vous intéresser : 

 

Extraits de l'ouvrage "Les couleurs du passé" Tome 2 dans Clément Keller - Récits 

La Ferme de Schoeneck années 50-60 

Les récits envoyés par nos ami(e)s dans Nos ami(e)s racontent... 

Initiatives citoyennes 

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain 

Ecole primaire de Schoeneck 

La Boutique en ligne Nostalgia dans Humour - TV 

Expressions en Platt 

Des plus récentes au plus anciennes... dans Dernières mises à jour 

Bienvenue dans le livre d'or Nostalgia ! 

Anthologie, un voyage musical dans le temps dans Anthologie-Blues du charbon 

La Lorraine et le Platt dans Menu culture régionale 

Clément Keller : sous le signe du poisson 

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11) 

Schoeneck de A à Z (Cliquez sur la rubrique choisie) dans Schoeneck de A à Z 

La Halte Schoeneck et la cité du Bruch à Forbach 

Blek le Roc - Miki dans Blek le roc - Miki 

Em Clémau Sei Footzegge 

Souvenirs du bassin houiller... dans Menu général 

Schoeneck autrefois... 

Que les moins de 20 ans... dans Je vous parle d'un temps...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs :

 

 



06/10/2021
256 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres