NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

Clément Keller : Le retour des Brabeks (10)

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8816737_202011070514466.gif

Nous sommes (toujours et encore !) en 2064 et des brouettes.  

Le monde a bien changé et une équipe composée de savants, de techniciens et de personnages hors du commun a été mise sur pied pour partir à bord du vaisseau C-DLADOB vers les confins de notre galaxie afin de retrouver les traces d'origine de la civilisation humaine localisée sur la planète Manflou. 

Le but de cette expédition, sponsorisée par le groupe Nauss-Talgia, leader incontesté du Blog tridimensionnel L.R.E.M. (Lassant, Ringard, Enervant & Mytho), consiste à récupérer les gènes d'origine de l'espèce humaine afin de les réimplanter dans l'ADN des dirigeants de notre planète pour leur redonner sagesse, intelligence et un sens aigu de la réflexion. Bref, une mission que l'on pourrait d'ores et déjà qualifier d'impossible. C. Keller

 

Remarque importante : si vous ne lisez pas les épisodes précédents, vous risquez de ne rien comprendre du tout à ce récit plein de rebondissements. 

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

EPISODE 1 - EPISODE 2 - EPISODE 3 - EPISODE 4 - EPISODE 5 - EPISODE 6 - EPISODE 7

EPISODE 8  EPISODE 9  - EPISODE 11 - EPISODE 12 - EPISODE 13 - EPISODE 14 - EPISODE 15

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Pendant qu’Yves Abyen, revêtu de sa robe en Organza rose s’admirait dans la glace de sa chambre d’hôtel du Grand Hyatt  à Berlin, les membres d’équipage conviés au briefing du Commandant Tifris et de son second Triac prirent place dans les fauteuils moelleux installés dans le poste de pilotage.

 

astronaute briefing.jpg

Tendrement enlacés, Chang-Tal et Ted Oupty, son pygmée en voie de croissance, avaient pris place sur un fauteuil unique et se murmuraient des mots tendres dans le creux de l’oreille pendant que Triac présentait un plateau avec des amuse-gueules à base de côtes de bœuf lyophilisés aux invités du Commandant.

Tifris avait vêtu pour l’occasion son costume de gala composé d’un pantalon ‘pattes d’élèph’ gris et d’un Blazer croisé bleu marine orné des nombreuses décorations qu’il avait glanées çà et là au long de sa carrière dans la N.A.S.A. (1)

Sur le revers gauche on reconnaissait l’étoile du grand mérite céréalier avec palmes, la grand-croix de l’obéissance conjugale irréversible ainsi que la Zébulette (2) du compromis abstinent. Le revers gauche était constellé de différents rubans glorifiants faisant référence à des actes héroïques et des services rendus à la demande du grand Commandeur Frolande Ansoy… On y trouvait pêle-mêle le ruban Publik, le ruban Pourlakass, le ruban Kahl, ainsi que toute la collection des rubans Donéons et Djoh, distinctions exclusivement réservées aux astronautes musiciens sachant jouer ‘Apache’ sur une Fender Stratocaster. (3)

Après les amuse-gueules Triac proposa à l’auditoire un choix de vins puisés dans la réserve spéciale de Luping-Dépyss parmi lesquels un excellent Château Margot qui ne semblait pas être au goût de Vincent Douitche qui fit la moue après avoir trempé le bout des lèvres dans son verre…

Sans vouloir vous offusquer mon bon Commandant, votre vinasse n’arrive pas à la cheville d’un Kaefferkopf de Katzenthal, ma patrie alsacienne d’adoption… !

En entendant la remarque faite par Vincent, Triac faillit lâcher la bouteille de Château Margot…

Non, non et non Douitche ! Le Kaefferkopf n'est produit qu'à Ammerschwihr ! Faut arrêter de dire n’importe quoi ! La moitié du vin qui coule dans mes veines, pardon, du sang qui coule dans mes veines est alsacien et je sais de quoi je parle ! Ces parcelles de vigne sont à flanc de coteau, entre 240 et 350 mètres d'altitude, sur des pentes fortes jusqu’à 35 %, exposées plein est ou au sud-est, au-dessus du village d'Ammerschwihr et jusqu'à la limite avec Katzenthal plus au sud. L'aire plantée est de 71,65 hectares, séparée en deux zones par le ruisseau du Walbach...  Non mais on ne me la fait pas à moi !

Vincent se leva mais n’eut pas le temps d’argumenter, le Commandant allait prendre la parole et ce dernier détestait les discussions sans fin dans lesquelles chacun campait sur ses positions…

Tifris sauta d’une enjambée sur l’estrade, trébucha sur un os de côte de bœuf que Triac avait laissé trainer, faillit se casser la figure mais se rattrapa au dernier moment au bras de France Ouaze qui lui tendait le micro… Il jeta un regard furieux en direction de son second, se racla la gorge et prit la parole.

Chers amis et chers membres d’équipage, avec le docteur France Ouaze ici présente nous avons pris une décision grave qui va pour la première fois à l’encontre de nos principes les plus chers, je veux parler de l’obéissance aux ordres et la loyauté. L’ordinateur central a pris la décision d’obliger notre équipage à se faire vacciner et, pour la première fois dans l’histoire du C-DLADOB nous n’allons pas suivre ses ordres. Comme France Ouaze l’a déjà expliqué à certains d'entre-vous, nous allons procéder à une vaccination fictive suivie d’une grande fête et nous attendons vos remarques, vos suggestions ainsi que les initiatives dont vous, les membres dirigeants, j’en suis sûr,  sauront faire preuve. 

Le premier à prendre la parole après Tifris fut Triac qui suggéra que la fête à venir porterait le nom de F.B.I. (Fiesta du Bœuf Intergalactique) et qu’il se portait volontaire pour s’occuper du Barbecue à aspiration (4).

Vincent Douitche demanda la parole pour développer l’idée de rajouter une soupe aux vermicelles et au Tapioca au menu afin de contenter également les convives allergiques à la côte de bœuf cuite à l'os. Luping Dépyss défendit ensuite l’idée d’une entrée à base de confiture de Cedrat et de Calamondin (5) avec un Bloody Mary en apéritif ainsi que du Whisky-Soda à gogo…

Ted Oupty quant à lui proposa sans hésiter de servir à l’équipage le plat traditionnel de son village natal le fameux N’doko-mboka arrosé d’Odontol (6) tandis que Chang-Tal revendiqua un repas local à base de Mehlkneddele et de Geheiradde servis avec du Dibbelabes et des Dampfnuddele (7)

Devant la variété des plats et des boissons proposées par les uns et les autres et surtout pour éviter toute forme de frustration, Tifris et Triac décidèrent d’un commun accord de procéder à un savant mélange des différents plats afin de contenter chacun des représentants et d’offrir ainsi un menu cosmopolite aux membres de l’équipage.

Le choix du repas et des boissons fut ainsi arrêté, Chang-Tal et Ted furent chargés de coordonner la partie alimentaire et l’organisation de la cuisine tandis que Luping-Dépyss endossa la responsabilité du choix des différentes boissons et des confitures car il était le seul à bord à posséder une cave de plus de 400 bouteilles dont quelques rares flacons d’Odontol ainsi qu'une centaine de bocaux de confitures aux noms plus qu'exotiques.

Il ne restait désormais plus qu’à régler le problème de l’orchestre qui allait animer cette mémorable soirée et la fête pouvait commencer…

 

* * * * * * * * * *

 

Entre-temps, Bloc le Rek s’était changé et avait troqué sa blouse de chercheur contre son vieux costume de trappeur à franges, car c’était dans ses vêtements « civils » qu’il se sentait le plus à l’aise. Cela lui rappelait ses jeunes années vers 2020 quand il réalisait des Clips de présentations scientifiques à l’attention du grand public sous le nom de professeur Louphoque. Aujourd’hui, en 2064, il lui arrivait de regretter cette époque insouciante lorsque les premières voitures hybrides ou électriques firent leur apparition sur des autoroutes encore payantes, et il se souvint de son iPhone 12 à l’effigie de la pomme, du magasin Click & Collect où il faisait livrer ses courses et des infos en continu où l’on pouvait suivre en direct les manifestations de gilets jaunes, l’évolution du nombre de vaccinés et les longs discours politiques des dirigeants du pays… Mais tout ça c’était déjà si loin... Était-ce cela que les "anciens" avaient coutume d’appeler le bon vieux temps… ?

 

 

Avant de quitter son labo, il se coiffa de son habituel bonnet de fourrure à queue de castor et se regarda pendant un instant dans le miroir tridimensionnel accroché au-dessus de sa table de travail toujours encombrée d’éprouvettes, de flacons multicolores remplis de produits chimiques divers et d’un bec Bunsen qu’il éteignit au passage.

Bloc avait décidé d’arrêter ses recherches et d’aller prendre l’air.

L’atmosphère confinée de son laboratoire commençait à lui peser et la nouvelle de cette vaccination obligatoire de l’équipage le rendait nerveux. Il ramassa au passage sa besace en peau de loutre galvanisée et quitta d’un pas alerte sa cabine.

Les idées se bousculaient dans sa tête… Fallait-il jouer le jeu et aider France Ouaze à mener à bien la « vaccination » ou bien devait-il se désolidariser complètement de ce qu’il considérait comme une nouvelle manipulation inutile ?

Perdu dans ses pensées il prit le premier couloir à sa droite et se retrouva devant l’entrée de la salle de téléportation dont la porte était restée entr’ouverte.

Tiens, se dit-il, je n’ai jamais eu l’occasion de visiter cet endroit, allons y faire un petit tour, ça me changera les idées… A suivre...

 

(1) Nos Astronautes Sont Alcoolisés

(2) La Zébulette (prononciation : Zé Buh-Laithe) est un ardillon en forme d'esperluette torsadé façon muselet et dont le tire-croc peut s'accrocher au revers d'un veston.

(3) Tifris possède en effet une superbe guitare Fender Stratocaster entièrement dans son jus et, malgré son âge avancé, il est encore capable de jouer Apache, le morceau le plus connu des Shadows.

Pour écouter ce chef d'oeuvre des années 60, CLIQUEZ ICI.

(4) Le Barbecue à aspiration (Barbystor) a été mis au point par Piotr Thyristor lors de la première mission du C-DLADOB. Pour des raisons évidentes de manque de pesanteur, les côtes de bœuf qu’il voulait griller flottaient systématiquement au-dessus du Grill et Piotr eut l’idée géniale d’intégrer dans le corps du Barbecue une turbine aspirante qui plaquait la viande contre la grille. Un brevet international fut déposé en 2048 et depuis, tous les vaisseaux spatiaux sont équipés en série d’un Barbystor à aspiration.

(5) Luping-Dépyss exploite une plantation de ces fruits rares et méconnus dans l'enceinte de son usine de confiture située dans sa propriété terrestre de Scheu-Nec. Vous trouverez plus d'infos sur ces fruits ICI

(6) Plus d'explication sur cet alcool encore mal connu sous nos latitudes en cliquant ICI.

Ted Oupty en fait une grande consommation car ce breuvage aurait des propriétés aphrodisiaques incontestables (aux dires de sa compagne Chang-Tal). 

(7) Quelques-unes de ces recettes locales sont présentées ICI. En ce qui concerne le N’doko-mboka veuillez consulter le Blog privé de Ted & Chang-Tal Oupty (Mes fantasmes avec Teddy, Blog à accès payant réservé aux majeurs vaccinés de + de 18 ans).

 

  https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8769488_202010011320432.jpg

 

Ces pages devraient également vous intéresser :

 

Extraits de l'ouvrage "Les couleurs du passé" Tome 2 dans Clément Keller - Récits 

La Ferme de Schoeneck années 50-60 

Les récits envoyés par nos ami(e)s dans Nos ami(e)s racontent... 

Initiatives citoyennes 

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain 

Ecole primaire de Schoeneck 

La Boutique en ligne Nostalgia dans Humour - TV 

Expressions en Platt 

Des plus récentes au plus anciennes... dans Dernières mises à jour 

Bienvenue dans le livre d'or Nostalgia ! 

Anthologie, un voyage musical dans le temps dans Anthologie-Blues du charbon 

La Lorraine et le Platt dans Menu culture régionale 

Clément Keller : sous le signe du poisson 

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11) 

Schoeneck de A à Z (Cliquez sur la rubrique choisie) dans Schoeneck de A à Z 

La Halte Schoeneck et la cité du Bruch à Forbach 

Blek le Roc - Miki dans Blek le roc - Miki 

Em Clémau Sei Footzegge 

Souvenirs du bassin houiller... dans Menu général 

Schoeneck autrefois... 

Que les moins de 20 ans... dans Je vous parle d'un temps...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs :

 



29/04/2021
371 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 187 autres membres