NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

Clément Keller : Le retour des Brabeks (1)

Nous sommes en 2064 et des brouettes. Le monde a bien changé et une équipe composée de savants, de techniciens et de personnages hors du commun a été mise sur pied pour partir à bord du vaisseau C-DLADOB vers les confins de notre galaxie afin de retrouver les traces d'origine de la civilisation humaine localisée sur la planète ManflouLe but de cette expédition, sponsorisée par le groupe Nauss-Talgia, leader incontesté du Blog tri-dimensionnel L.R.E.M. (Lassant, Ringard, Enervant & Mytho), consiste à récupérer les gènes d'origine de l'espèce humaine afin de les réimplanter dans l'ADN des dirigeants de notre planète pour leur redonner sagesse, intelligence et un sens aigu de la réflexion. Bref, une mission que l'on pourrait d'ores et déjà qualifier d'impossible... C. Keller

 

Le Casting : 

Le commandant Tifris, 'Clémau', grand Mamamouchi responsable du chaos organisé.

Thierry Staur, ''Triac', capitaine, spécialiste des circuits électronique et des grillades. Il est également chargé de l'approvisionnement du vaisseau en côtes de bœuf et de la maintenance des alimentations à découpage.

Chang-Tal, 'Lamiss', responsable de l'unité anti vieillissement, du stock de claviers à rebonds contrôlés et du bon fonctionnement du décodeur de calembours.

Vincent Douitch, administrateur du P.E.T. (Pulsateur Electronique Temporel) et du système de surveillance interne AL.SA.CO. (Alerte, Sauvetage, Codification).

Luping Dépyss, responsable de l'entretien de la batterie, de la musique d'ambiance et de l'organisation de soirées festives.  

Lamerlok, 'Djo', mémoire collective de l'équipage, expert en dynamique de survie et conseiller spécial du commandant. 

Mamie Joss, 'Joss on tour', la mémé bricoleuse qui a toujours une valise à la main.

Bloc le Rek, 'Bläcky', co-responsable sécurité et adepte inconditionnel de médecine parallèle non-intrusive.

Danielle Petimont, écrivaine chargée du journal de bord, également diplômée en trépanation et poésie médiévale du 21ème siècle.

Yves Abyen, Chef d'équipes des agents d'entretien, responsable du lavage des cerveaux et du nettoyage des tuyères de poussée latérales. 

France Ouaze, infirmière-chef chargée de la coordination de la cellule psychiatrique elle possède un Master en hypnose strabique ainsi qu'un diplôme de suggestion hypothétique délivré par les chercheurs Ted Bull et Sam Shit de l'université de Milwaukee (Wisconsin).    

Les autres intervenants seront présentés au fil des épisodes...

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

EPISODE 2 - EPISODE 3 - EPISODE 4 - EPISODE 5 - EPISODE 6 - EPISODE 7 

EPISODE 8 - EPISODE 9 -  EPISODE 10 -  EPISODE 11 - EPISODE 12 - EPISODE 13

EPISODE 14 -  EPISODE 15

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Résumé des épisodes précédents : Il n’y pas encore d’épisodes précédents !

Cela faisait déjà 7 ans que la capsule intersidérale C-DLADOB naviguait dans l’espace intergalactique de la constellation PT2RIR et le commandant Tifris avait pris l’habitude de faire le point tous les matins avant son petit déjeuner lyophilisé qu’il partageait dans le poste de commandement avec son second, le capitaine Thierry Staur

Leur mission, décidée en 2044 par la communauté mondiale du savoir et de la valorisation (CO.MON.SA.VA.) leur avait fixé pour mission d’établir une base de développement durable sur la planète Cépaflou située à 1,732,3 (1) quinquennats-lumière de notre système solaire.

Grâce à la propulsion symétrique par ondes alpha inversées, la capsule spatiale était en mesure de parcourir le vide interstellaire à la vitesse de 73 Krotons/seconde et l’équipage, composé de 37 membres ½ (il y avait un pygmée dans le personnel en bas à gauche derrière le calculateur d’emphase caractérielle), n’en ressentait aucune gêne suite au conditionnement politico-psychologique prodigué par l'excellente France Ouaze, conditionnement qui inhibait toute réflexion intellectuelle même lorsqu’on leur faisait prendre leurs vessies pour des lanternes.

 

astronaute1.jpg

Le commandant Tifris flottant dans l'espace 

 

Ce matin là, (comme tous les autres matins d'ailleurs), le commandant Tifris était en train de remplir d’eau l'immense cafetière en Gloutex (2) lorsque son second, Thierry Staur, apparut en sautillant dans le poste de commandement…

- Agadou Commandant Tifris

- Poustanana Triac !

Le commandant aimait taquiner son second en l'affublant d'un diminutif car cela lui donnait un rassurant sentiment de supériorité par rapport à ce dernier…

Tifris alla moudre le café dans l’antique moulin à ultrasons, vestige de leur dernière mission en 2032 quand l’alarme de bord se mit à Tinclaironner (3)

- Commandant, je crois que nous avons un problème… dit Triac en s’approchant du détecteur de marinade à convexion alternée…

- Que se passe-t-il mon brave ?

- La terre Commandant, nous avons un contact avec le grand Régisseur…

Tifris fût secoué d’un spasme nerveux et un mince filet de bave coula le long de ses commissures de peau lisses. Il réussit toutefois à garder son calme et, seul un léger rictus sur son visage et un tic le faisant cligner nerveusement de l'œil gauche trahissait sa contrariété…

Le grand Régisseur, Frolande Ansoy, avait été nommé en 2040 grand dirigeant patenté de la confédération mondiale des Etats frères et des Etats sœurs et prenait, depuis, son rôle de Leader mondial très au sérieux.

Eliminé de la politique suite à son action menée au début du 21ème siècle contre les Sandants de Provence (une population marginale vivant en troupeau dans des conditions de salubrité précaire) il connut son heure de gloire à un âge avancé lors du tirage au sort d’un grand maître universel destiné à remplacer Tronald Dump, élu depuis 22 ans à la tête de l’Union Salement Amoindrie (U.S.A.) et blessé lors d’une attaque surprise au lance-pierres hyperbolique par un combattant de l'ex Corée du Nord en 2038.

Depuis sa nomination, Frolande Ansoy avait institué le parti du peuple souverain (P.P.S.) dans l’ensemble des états de la grande coalition et doté chaque citoyen d'un Scooter propulsé par du méthane auto produit. 

Tifris s’approcha du récepteur à ondes galvanisées et appuya sur le commutateur.

Le dialogue avec le grand régisseur fut bref :

- Commandant, je vous donne l’ordre de lancer immédiatement l’opération C.PANOU. Prenez vos dispositions sur le champ. Terminé.

Et merde ! Se dit-il en se redressant pour se diriger, son fougniasseur à réaction à la main, vers le pupitre de commande du récepteur de données à décadence pulsée.

Ce n’était pas la première fois qu’il était confronté à ce genre de situation et il savait que Frolande Ansoy ne revenait jamais sur une décision.

Machinalement, Tifris tapota la fente sensitive du gyroscope à éléments vectoriels subalternes afin de redonner une certaine stabilité au vaisseau qui vibrait sous les rafales du vent solaire.

Il tourna fébrilement le levier du générateur d’impulsions à phase contrôlée puis dirigea son regard vers l’écran à cristaux solidifiés du percolateur intégré.

D’une main tremblante il entra le code secret « C.A.O.U.A. » sur le clavier à préhension médullaire puis baissa la visière de son casque en fonte cryogénisée.

Un frémissement secoua la structure en Gravitax renforcé et le compensateur de gestion suractivée se mit brusquement en marche en émettant un long et mélodieux « QZRTWUQPS… »

Tout semblait fonctionner normalement et, soulagé, le commandant Tifris sortit de la poche de sa combinaison anti-allergène une vieille éponge avec laquelle il se tamponna longuement la cafetière.

Les hommes seront contents, se dit-il, la cafetière pyroclastique à capteurs olfactifs fonctionne à nouveau…

Il sortit les tasses en Gloutex fumé du compartiment de survie et, au moment où il voulut appuyer sur le bouton actionnant la sirène pour rassembler l'équipage, un fracas assourdissant qui lui glaça le sang s'échappa du secteur 35, là même où se trouvait le compartiment hautement sécurisé des batteries atomiques alimentant le vaisseau en énergie... A suivre

 

astronaute2.jpg

Chang-Tal en compagnie de Vincent Douitche lors d'une promenade digestive

 

(1) Chiffre établi en 2034 par le célèbre mathématicien français Paul Ichynèl, prix Nobel de la théorie de la récapitulation positive et inventeur du chiffres à plusieurs virgules. Ce célèbre chercheur était à l’époque  un des rares ayant trouvé. Suite à ses travaux sur la manipulation exhaustive des chiffres, il fût nommé ministre de la satisfaction générale dans le cabinet du ministre Fanuel Malz.

(2) Le Gloutex a été inventé en 2029 par la Banana corp. Ltd pour réaliser les coques des téléphones sensoriels de première génération montés dans les usines de pygmées de la Company Gloutex Trade (CGT).

Ce matériau imputrescible, réversible et para-sismique adapte automatiquement sa structure moléculaire à son environnement.

(3) Le verbe Tinclaironner a été inventé par Clémau et officialisé par l’académie des beaux mots en 2027 sous la gouvernance radieuse de l’académicien centenaire et quasi liquéfié Jiskain D’estard. Ce verbe est une contraction (arrière) de tintinnabuler et claironner.

De savants calculs ont permis d’évaluer à 137.123654 k-octet l’économie annuelle réalisée lors de l’écriture des verbes en forme contractée. Selon le rapport du grand physicien franco-indien Voualah-Duboudin, cette économie de caractères alphanumériques allait libérer les ordinateurs centraux d’une part non négligeable de mémoire somnolente (4).

(4) La mémoire somnolente n’est ni de la mémoire vive (RAM) ni de la mémoire morte (ROM). A vrai dire, tout le monde s’en fout.

(5) Dans cet épisode il n'y a pas de (5).

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8769488_202010011320432.jpg

 

Ces pages devraient également vous intéresser :

 

Extraits de l'ouvrage "Les couleurs du passé" Tome 2 dans Clément Keller - Récits

La Ferme de Schoeneck années 50-60

Les récits envoyés par nos ami(e)s dans Nos ami(e)s racontent...

Initiatives citoyennes

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain

Ecole primaire de Schoeneck

La Boutique en ligne Nostalgia dans Humour - TV

Expressions en Platt

Des plus récentes au plus anciennes... dans Dernières mises à jour

Bienvenue dans le livre d'or Nostalgia !

Anthologie, un voyage musical dans le temps dans Anthologie-Blues du charbon

La Lorraine et le Platt dans Menu culture régionale

Clément Keller : sous le signe du poisson

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11)

Schoeneck de A à Z (Cliquez sur la rubrique choisie) dans Schoeneck de A à Z

La Halte Schoeneck et la cité du Bruch à Forbach

Blek le Roc - Miki dans Blek le roc - Miki

Em Clémau Sei Footzegge

Souvenirs du bassin houiller... dans Menu général

Schoeneck autrefois...

Que les moins de 20 ans... dans Je vous parle d'un temps...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs :

 

 



11/10/2020
161 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 187 autres membres