NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas...

Clément Keller : Le retour des Brabeks (19)

Nous somhttps://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8860429_202012202927995.gifmes (toujours et encore !) en 2064 et des brouettes. 
Le monde a bien changé et une équipe composée de savants, de techniciens et de personnages hors du commun a été mise sur pied pour partir à bord du vaisseau spatial C-DLADOB vers les confins de notre galaxie afin de retrouver les traces d'origine de la civilisation humaine localisée sur la planète Manflou. 

Le but de cette expédition, sponsorisée par le groupe Nauss-Talgia, leader incontesté du Blog tridimensionnel L.R.E.M. (Lassant, Ringard, Enervant & Mytho), consiste à récupérer les gènes d'origine de l'espèce humaine afin de les réimplanter dans l'ADN des dirigeants de notre planète pour leur redonner sagesse, intelligence et un sens aigu de la réflexion. Bref, une mission que l'on pourrait d'ores et déjà qualifier d'impossible. C. Keller

 Remarque importante : si vous ne lisez pas les épisodes précédents, vous risquez de ne rien comprendre du tout à ce récit plein de rebondissements.

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

EPISODE 1 - EPISODE 2 - EPISODE 3 - EPISODE 4 - EPISODE 5 - EPISODE 6 - EPISODE 7 

EPISODE 8 - EPISODE 9 - EPISODE 10 - EPISODE 11 - EPISODE 12 - EPISODE 13 - EPISODE 14 

EPISODE 15 - EPISODE 16 - EPISODE 17 - EPISODE 18

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Cela faisait déjà plusieurs semaines que Bloc le Rek avait quitté le C-DLADOB (1) et il n’avait pas la moindre idée de ce qui se tramait à bord du vaisseau et des derniers évènements qui étaient en train de s’y dérouler.

Il passait ses journées à faire la fête dans une cabane à sucre située en rase campagne dans l’Ontario, au nord du lac doré dans l’ancienne Mapleside Sugar Bush en compagnie de ses nombreux nouveaux amis fêtards…

La seule chose dont il voulait bien se souvenir avec un léger pincement au cœur, c’était de la dernière discussion avec sa collègue France Ouaze, quelques instants avant de prendre la décision de quitter le vaisseau.

Les mots résonnaient encore dans sa tête et il revit l’espace d’un instant le visage incrédule et chagriné de France Ouaze lorsqu’il l’envoya proprement balader suite à sa demande de l’assister pendant les séances de vaccination imposées par le centre de contrôle…

Chère France Ouaze, si c’est pour me reparler de vaccination, sachez qu'en ce qui me concerne, il n’en est pas question ! Je travaille sur un nouveau procédé de propulsion rétinienne plus performant que celui lié à l’obscurité et mes travaux ne souffrent aucun retard… Donc, Niet, Nada, No, je ne participerai à aucune de ces mascarades. Désolé pour vous France Ouaze, mais c’est à prendre ou à laisser !

Suite à cet échange verbal pour le moins « percutant », il s’était rendu dans la cabine de téléportation du vaisseau spatial et avait programmé son départ en choisissant cet endroit convivial où on fabrique ce que les autochtones appellent « l’or liquide du Canada », plus connu sous le nom de sirop d’érable.

Bloc était un physicien de haut niveau mais, depuis sa plus tendre enfance, trappeur dans l’âme. Il avait toujours rêvé de se retrouver dans les grands espaces au Canada et cette virée au pays des caribous lui convenait à merveille.

A l’origine, les cabanes à sucre situées au milieu des arbres étaient tenues par des familles qui perpétuaient, génération après génération, la production de sirop d’érable, lequel, dès la récolte de la sève au printemps, était transformé en de nombreux produits dérivés.

Au fil des ans, ces petites exploitations rudimentaires se transformèrent en de véritables institutions ouvertes au public et, après quelques décennies, s’agrandirent pour accueillir autochtones et touristes afin de leur donner l’occasion de savourer les produits de l’érable à travers des menus spéciaux « cabane à sucre » que Bloc avait appris à apprécier dès son arrivée.

C’est donc, une fois de plus, au son des cuillères en bois et des rigodons, assis à la longue table en bois près de la cheminée rougeoyante, que Bloc le Rek s’apprêtait à déguster le repas traditionnel accompagné du traditionnel pain de ménage et de l’incontournable pichet de sirop d’érable.

 

 

Comme à chaque fois, les agapes débutèrent avec la célèbre soupe aux pois jaune et aux porc salé agrémentée d’oignons, de céleri et de carottes finement coupées. Ensuite, il eut droit au plat principal, une symphonie d’œufs brouillés, de bacon, de saucisses ainsi que de fèves au lard légèrement sucrées au sirop.

Des pommes de terre rissolées accompagnaient ensuite le classique pâté à la viande généreusement servi avec des tranches de jambon. Puis, afin de finir en beauté ce festival culinaire, il engloutit encore une assiette d'« oreilles de crisse », ces fritures biscornues de grillades de lard avant de couronner le tout avec quelques crêpes et les fameux « grands-pères », ces gâteaux imprégnés de sirop d’érable que la médecine institutionnelle ainsi que l’O.M.D.S.D.L.S.I. avaient définitivement banni des assiettes de personnes atteintes de diabète ou de surcharge pondérale ! (2)

Lors de chacun de ces repas, Bloc se sentait proche du Nirvana et dégustait en fin connaisseur tous ces plats savoureux et riches qui se situaient à des années lumières de la cuisine de cantine servie à bord du C-DLADOB.

Qu'elle était belle la vie ici, loin des contraintes vaccinatrices et des ordres et contre-ordres envoyés par le centre de contrôle se dit-il tout en se servant une dernière lampée de sirop d'érable...

La soirée se terminait mais il restait encore à savourer le meilleur moment de l’expérience cabane à sucre : la fameuse sucette !

Pour ce faire, le sirop était porté à une température bien précise puis versé en petite quantité à l'extérieur sur de la neige fraîche. Son petit bâtonnet à la main, Bloc allait pouvoir se faire sa sucette car le sirop rapidement refroidi par la neige se transformait en une sorte de bonbon mou dont la dégustation était un véritable péché de gourmandise...

Bloc était heureux de partager ces instants de convivialité mais sa curiosité naturelle avait vite repris le dessus. Scientifique dans l’âme, il avait des travaux de recherche à terminer et n’avait aucune structure ici qui lui permettait de travailler sur son procédé de propulsion rétinienne. Il dût se rendre à l'évidence, depuis quelques jours, le travail dans le laboratoire hyper équipé du vaisseau commençait à lui manquer …

Rien  ne m’empêchera de revenir ici si les choses devaient mal tourner se dit-il tout en mâchouillant sa sucette… Je suis avant tout un chercheur et mes travaux sont sur le point d’aboutir…

Sa décision était prise, il n’avait pas le choix et devait retourner dans le C-DLADOB ne serait-ce que par respect pour la science. La propulsion rétinienne s'annoncait comme une avancée majeure en physique au même titre que la théorie de la relativité d'Albert et il n'avait pas le droit de priver l’humanité d’un tel bond de géant dans le domaine de la physique appliquée...

Il était presque arrivé au bout de ses recherches et seule la valeur approchée de « PI » avait légèrement faussé certains de ses calculs. En effet, la perspective matricielle induite liée à la simultanéité des synergies emblématiques, avait généré une perspective ondulatoire inversement proportionnelle due à l’imprécision de ce chiffre mathématiquement non abouti. Bloc était à deux doigts de la réussite et avait déjà élaboré une routine mathématique de correction aléatoire inversée permettant de corriger l’erreur de parallaxe déviante due à l’imprécision de ce fameux nombre numériquement incontournable. (3) Il savait que ses travaux allaient révolutionner le transport instantané par voie rétino-mentale et il était hors de question d'abandonner ce projet maintenant qu'il était si près du but...

 

blocabane.jpg 

Il secoua sa veste de trappeur, jeta le bâton de la sucette à l’érable dans une des 27 Poucolos (4) installées le long de la route, prit congé de ses amis dont la plupart étaient visiblement éméchés, récupéra sa toque en peau de castor et sa gibecière posés sur la table et se dirigea d’un pas alerte vers la cabine Télétransportion n° 762 située au fond de la cabane à sucre… Sa décision était définitivement prise, il retournerait dans le C-DLADOB !

 


 

Bloc s’engouffra dans la cabine et pris place dans le confortable fauteuil bourré de capteurs en tous genres. L’écran d’identification s’illumina aussitôt mais il dût composer son code d’accès plusieurs fois car le système de reconnaissance biométrique avait constaté que le poids de la personne avait augmenté de façon anormale depuis la dernière pesée…

Après avoir répondu positivement à la question « Avez-vous participé régulièrement à des repas traditionnels depuis votre arrivée dans le relais 762 ? », l’algorithme daigna enfin reconnaître la personne assise dans le fauteuil et la lumière dans la cabina baissa graduellement pendant que le glandouilleur de transfert de particules se mit doucement à crépiter… (5)

Quand même… Tout ça pour une petite quinzaine de kilos en plus ! Heureusement que les sièges sont assez larges sinon je n’aurais même pas pu repartir !

Bloc ignorait encore à cet instant qu’il n’était qu’au tout début de ses surprises et que son retour dans le vaisseau serait loin de passer inaperçu… A suivre

 

(1) Pour une bonne compréhension de ce nouveu récit plein de rebondissements, veuillez impérativement lire l'épisode 11 en cliquant ICI

(2) L’Organisation Mondiale De Surveillance De La Santé Individuelle fut créée par le G.P.S. (Groupement des Pharmaciens Solidaires) sous la présidence de leur grand Mamamouchi Gilles Bates lors de la vague mondiale de Covid 37 et en prévention des premiers cas d’otite de l’escargot transmise à l'homme au cours de l'été supra canulaire de 2039.

(3) Ce raisonnement est uniquement compréhensible par les personnes dotées d'une solide formation en mathématiques appliquées. Désolé pour les autres qui pourront, en attendant, aller se faire cuire un oeuf ou vaquer à d'autres occupations.

(4) Les Poucolos (contraction des mots poubelle et écolos) furent mises en place dans tous les pays de la confédération mondiale unifiée (C.M.U.) par le groupe écolo-wokistes "Les Verts à Bois" soucieux de la récupération et du recyclage intégral des bâtonnets supportant les sucettes et les esquimaux (*)La mise en place et la fabrication en tôle galvanisée extrudée de ces 800 millions d'exemplaires de Poucolos représenta un investissement de 6587 milliards d'Euro-Dollars et furent financés en grande partie par une taxe spéciale sur les sucettes. Le fameux slogan "Tu suces, tu payes" proposé par le Tsar Macroniev II fût adopté à l'unanimité lors de cette campagne de sensibilisation et resta longtemps gravé dans les mémoires.

(*) Je parle bien entendu de la glace et non les Inuits ! 

(5) Comme la plupart des appareils dits "électroniques" ronronnent lorsqu'ils entrent en fonction, j'ai décidé une fois pour toute que celui-ci devait crépiter. Quelqu'un aurait-il des objections à formuler?

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8769488_202010011320432.jpg

Ces pages devraient également vous intéresser : 

 

Extraits de l'ouvrage "Les couleurs du passé" Tome 2 dans Clément Keller - Récits 

La Ferme de Schoeneck années 50-60 

Les récits envoyés par nos ami(e)s dans Nos ami(e)s racontent... 

Initiatives citoyennes 

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain 

Ecole primaire de Schoeneck 

La Boutique en ligne Nostalgia dans Humour - TV 

Expressions en Platt 

Des plus récentes au plus anciennes... dans Dernières mises à jour 

Bienvenue dans le livre d'or Nostalgia ! 

Anthologie, un voyage musical dans le temps dans Anthologie-Blues du charbon 

La Lorraine et le Platt dans Menu culture régionale 

Clément Keller : sous le signe du poisson 

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11) 

Schoeneck de A à Z (Cliquez sur la rubrique choisie) dans Schoeneck de A à Z 

La Halte Schoeneck et la cité du Bruch à Forbach 

Blek le Roc - Miki dans Blek le roc - Miki 

Em Clémau Sei Footzegge 

Souvenirs du bassin houiller... dans Menu général 

Schoeneck autrefois... 

Que les moins de 20 ans... dans Je vous parle d'un temps...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs :

 

  • Blek le Roc : Et si ça ne sufit pas, tout ça avec nos impôts :https://www.lemonde.fr/international/article/2022... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Blek le Roc : Explications cohérentes :https://youtu.be/Fm9sobLVGiA FR Nord stream saboté - Bertrand Scholler... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Blek le Roc : A qui profite le crime :1?058 / 5?000 Résultats de traduction Le secrétaire d'État américain A... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Blek le Roc : Euhhh.. la médaille d'or agricole a été donnée au président de la fédération des agriculteurs... dans l'article Nouvelle boutique Nostalgia
  • Blek le Roc : Dis-moi qui tu es je te dirai ce que tu racontes. Je lis parfois les articles du "Courrier Internati... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Lupin : https://www.courrierinternational.com/video/video-ces-russes-qui-choisissent-l-exil-pour-echapper-a-... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Blek le Roc : C'est ça ta vidéo ? "Auraient fui", on voit quelques femmes qui manifestent en oubliant que la Geo... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Double sens : "smoking" = fumer (to smoke), mais aussi tenue de soirée : https://fr.wikipedia.org/w... dans l'article Nouvelle boutique Nostalgia
  • vincent : Le miroir aussi ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Françoise : Quand je me mets sur mon 31 , je mets mon "smoking" ( costume d'apparat).... tu vois la... dans l'article Nouvelle boutique Nostalgia
  • vincent : Là Clément t'as fait très fort , en plus dans le thème de la fête ! Tu mérites la médaille d'... dans l'article Nouvelle boutique Nostalgia
  • Thyristor : "On" va te rétorquer que c'est un fake... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Bof pas très ressemblante : elle était bien conservée pour son age... ce que tout le monde ne peu... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Change de dentiste , car le mien après traitement , est équipé d'une petite lance ( à incendie )... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : Je vois que nous sommes assez nombreux à être sur la même longueur d'ondes ... et je pense comme... dans l'article Initiatives citoyennes
  • vincent : eh ben ça résume parfaitement la situation.... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Lupin : https://fr.euronews.com/2022/09/29/lexode-des-russes-plus-260-000-hommes-auraient-deja-fui-le-pays-d... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Je pense que l'on peut avoir des idées différentes les uns des autres et qu'il est intéressant d'... dans l'article Initiatives citoyennes
  • Thyristor : Ha ha ha ! dans l'article Initiatives citoyennes
  • Françoise : Je ne comprends pas les images. lol dans l'article Nouvelle boutique Nostalgia



26/07/2022
254 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 201 autres membres