NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

Clément Keller : Le retour des Brabeks (7)

Nous sommes en 2064 et des brouettes. Le monde a bien changé et une équipcomposée de savants, de techniciens et de personnages hors du commun a été mise sur pied pour partir à bord du vaisseau C-DLADOB vers les confins de notre galaxie  afin de retrouver les traces d'origine de la civilisation humaine localisée sur la planète Manflou. 

Le but de cette expédition, sponsorisée par le groupe Nauss-Talgia, leader incontesté du Blog tri-dimensionnel L.R.E.M. (Lassant, Ringard, Enervant & Mytho), consiste à récupérer les gènes d'origine de l'espèce humaine afin de les réimplanter dans l'ADN des dirigeants de notre planète pour leur redonner sagesse, intelligence et un sens aigu de la réflexion. 

Bref, une mission que l'on pourrait d'ores et déjà qualifier d'impossible. (1) C. Keller 

hitch.gif

  

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

EPISODE 1 - EPISODE 2 - EPISODE 3 - EPISODE 4 - EPISODE 5 - EPISODE 6 - EPISODE 8

EPISODE 9 -  EPISODE 10 - EPISODE 11 - EPISODE 12 - EPISODE 13

EPISODE 14 - EPISODE 15

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Tifris remarqua de suite que France Ouaze n’était pas dans son assiette.

Son visage d’ordinaire souriant était fermé et son regard habituellement brillant et vif semblait éteint. Il s’approcha d’elle et lui dit sur un ton presque paternel :

- Chère France Ouaze, je suis au courant de la décision de l’ordinateur central et le premier à regretter qu’une telle décision soit prise par un réseau informatique et non par la hiérarchie. La procédure veut que Blok le Rec soit à vos côtés lors d’une vaccination générale et je crois comprendre à votre visage défait que ce dernier vous a envoyé sur les roses (2)

France Ouaze acquiesça et un léger sourire se dessina sur ses lèvres…

- Je le comprends parfaitement Commandant, et, pour être tout à fait honnête, je partage dans les grandes lignes son point de vue… Mais les ordres sont les ordres et, en tant que responsable de la santé mentale de l’équipage, je ne peux malheureusement pas m’y soustraire…

- En effet France Ouaze, nous devons montrer l’exemple mais, en discutant avec Triac  tout à l'heure, il nous est venu une idée qui pourrait arranger tout le monde sans que notre Leadership ne soit mis en cause…

France Ouaze hocha la tête et répondit simplement :

- C’est vous le Commandant de ce vaisseau et je me plierai à votre décision !

Triac s’était approché de Tifris pour lui glisser quelques mots à l’oreille.

Le Commandant écouta en silence, hocha la tête, se retourna, regarda France Ouaze droit dans les yeux et lui dit :

- Pensez-vous que nous puissions faire confiance à Blok le Rec chère France Ouaze ?

- J’en suis certaine Commandant, c’est un chercheur de grande valeur et, en ce qui le concerne, il n’y a que cette vaccination imposée qui lui pose problème…

- Bien France Ouaze, alors voici notre plan... Mais allons plutôt dans un endroit plus tranquille, hors des caméras de surveillance du couloir… Triac m'a suggéré de nous isoler dans le placard à balais d’Yves Abyen (3), car, à cet endroit, il n’y a aucun système de surveillance et nous pourrons développer notre idée à l’abri d'éventuels regards indiscrets…

Le trio de conspirateur se dirigea rapidement vers le fond du couloir puis s’engouffra dans le réduit où Yves Abyen stockait le matériel d’entretien utilisé par ses équipes.

Debout entre les rangées de balais et les aspirateurs à vide gravitationnels Tifris prit la parole et détailla d’une voix posée le projet que Triac et lui-même avaient élaboré dans les grandes lignes lors de leur cheminement à travers les couloirs du vaisseau.

- Nous allons effectivement respecter la décision prise par l’ordinateur central et procéder à cette vaccination. Par contre, et c’est là que nous contournerons intelligemment la procédure, je vous demanderai simplement de remplacer le vaccin prévu à cet effet par du sérum physiologique et de convaincre Blok le Rec de vous seconder dans cette démarche.

Il est évident que de mon côté je vous couvrirai et vous avez ma parole de Commandant et celle de mon fidèle second ici présent que rien de cet accord ne sera divulgué…

France Ouaze était soulagée car elle n’en attendait pas autant. L’idée était séduisante et elle savait que Bloc se ferait un plaisir de participer à ce tour de passe-passe…

- Merci Commandant... Je vous suis dans cette démarche sans émettre la moindre réserve et me charge de rallier Bloc à notre cause afin de mener à bien la mise en œuvre de cette opération. Si je peux me permettre une suggestion, en plus du pain d’épices, nous pourrions également distribuer des bons de séances de rajeunissement ainsi que des porte-clés à l’effigie du grand Régisseur, il m’en reste quelques centaines non distribués lors de la journée anniversaire du méthane auto-produit…

- Je vous fais confiance France Ouaze ! En attendant, je contacte directement Yves Abyen, car nous allons avancer la date de sa téléportation à aujourd’hui. Occupez-vous de lui, il doit attendre ce moment avec impatience, c’est le premier transfert vers la terre depuis notre départ et cette manœuvre doit être couronnée de succès !  

France Ouaze, un large sourire aux lèvres, partit aussitôt en sautillant vers la salle de transfert où elle déboucha quelques minutes plus tard.

Yves Abyen avait reçu le message de Tifris et attendait déjà, sagement assis sur un des bancs à l'entrée, sa valise posée sur les genoux. Il était vêtu, comme à son habitude, d'un short à fleurs et d’un T-Shirt rose portant l'inscription 'Ich fahre Porsche’ en lettres gothiques phosphorescentes.

Lorsqu’il vit France Ouaze, il sentit un frisson parcourir son corps et ne put s’empêcher de penser qu’elle était effectivement très gracieuse lorsqu’elle sautillait au rythme des jets de son fouignasseur (4) et qu’il avait beaucoup de chance d’être téléporté à Berlin par une femme ayant cette classe et ce rayonnement.

Il ne regrettait pas de s’être fait tatouer son portrait entre les omoplates, portrait qu'il admirait parfois à l'aide d'une glace le soir dans sa chambre lorsqu’il lui arrivait de siroter un Milkshake à l’Armagnac en se trémoussant et en dansant sur les airs de la Pêche aux moules, de la Chenille ou de la Danse des canards diffusés par la radio de bord du vaisseau…(5)

 

yvestatoo.jpg

 

Le tatouage secret d'Yves Abyen (Photo prise dans sa cabine)

 

- Allons-y mon cher Yves, j’ai pris un peu de retard et je vous prie de m’en excuser… Mais vous savez ce que c’est les responsabilités et les ordres…

- Mais je vous en prie chère Françoise, si vous m’autorisez à vous appeler Françoise bien entendu, vous attendre a été un véritable plaisir pour moi…

- Bien, veuillez me suivre dans la salle de téléportation, votre programme de transfert est prêt, c’est bien Berlin votre destination ?

- Oh oui Françoise, Berlin est ma ville de cœur c’est là que j’ai vécu les instants les plus exhaltants de ma vie avant d’intégrer l’équipage du C-DLADOB…

France Ouaze s’était assise devant le pupitre de l’unité de commande du système de téléportation et avait lancé d’une main experte le programme spécialement écrit pour Yves Abyen, une application qui contenait toutes les informations nécessaires au bon déroulement du transfert. Après quelques manipulations, le profil numérique d’Yves s’afficha sur l’écran et France Ouaze put entrer les coordonnées exactes du lieu d’arrivée à Berlin

- Cher Yves, lorsque vous arriverez dans la cabine de Berlin dans 167 secondes, vous confirmerez aussitôt votre arrivée en renvoyant le code qui s’affichera sur le bracelet que je vais mettre à votre poignet. Si cela peut vous rassurer, vous ne sentirez rien pendant la durée du transfert et le laps de temps nécessaire à votre désintégration et à votre reconstruction moléculaire sera définitivement effacé de votre mémoire récente. Maintenant, je vous demanderai de bien vouloir prendre place sur le siège désintégrant et de tendre votre bras afin que je puisse vous équiper du bracelet.

Yves Abyen avait pris place dans la cabine et les battements de son cœur s’accélérèrent au moment où France Ouaze lui prit délicatement la main afin d’ajuster le bracelet.

- Mais vous tremblez cher Yves, seriez-vous inquiet ? Ce système est totalement sécurisé, vous n’avez aucune crainte à avoir…

Yves secoua la tête en souriant et répondit que c’était l’émotion de revoir la ville de son enfance qui le rendait fébrile. Il ne pouvait tout de même pas lui avouer que c’était le doux contact de sa main qui le bouleversait… Chaque chose en son temps se dit-il pendant que France Ouaze fermait la porte en lui souhaitant un bon séjour.

La porte vitrée de la cabine devint soudain opaque, un léger tremblement secoua le siège puis Yves sombra dans un état de léthargie profonde…

 

cabine1.jpg

 

Les 2 cabines de téléportation du vaisseau

 

Le soleil brillait à travers la porte vitrée de la cabine réceptrice de Berlin lorsqu’Yves ouvrit à nouveau les yeux. Il reconnut immédiatement l’endroit, la cabine se trouvait exactement à l’emplacement de l’ancien Subway café des années 2020.

Ce symbole de la culture populaire avait été transformé en zone de téléportation par Moutty Mèrkel en 2047 lors de la grande fête de la jouissance universelle décrétée par Frolande Ansoy. Tous les berlinois se souviennent encore aujourd'hui que Frolande avait défilé ce jour-là en Scooter à travers les rues et les avenues de la ville sous les applaudissements d’une foule en délire et qu'il y avait prononcé son fameux discours 'Ick Bin Ein Grosser Régisseur'...   

La porte de la cabine s’était ouverte, Yves Abyen se leva, confirma son arrivée en cliquant sur son bracelet, saisit sa valise et se dirigea d’un pas ferme vers le Curry Snack Charly situé à quelques pas de l’ancien Check Point Charlie.

Le transfert lui avait ouvert l’appétit et l’odeur des ‘Currywurst’, cette spécialité Berlinoise, chatouillait agréablement ses narines et lui rappelait, à l’instar d’une madeleine de Proust, ses jeunes années passées dans cette ville cosmopolite.

Sa valise à la main, il se balada pendant un moment en dégustant sa ‘Curry’ sur la Friedrichstrasse puis, tel un vieil habitué, prit la direction de l’ancien Hôtel Ritz Carlton transformé depuis quelques décennies en soupe populaire, et marcha enfin d’un pas décidé vers l’Hôtel Grand Hyatt, point de chute officiel de tous les voyageurs téléportés depuis le vaisseau C-DLADOB.

 

charly.jpg

 

Photo souvenir D'Yves Abyen à Check Point Charlie

 

Entre-temps, dès réception du code envoyé par Yves depuis Berlin, France Ouaze avait quitté la salle de téléportation et avait rejoint Tifris et Triac dans le poste de commandement pour continuer à mettre au point avec eux la pseudo-opération vaccination générale de l’équipage.

Il était important qu’elle puisse avoir l’aval de Bloc le Rek car le concours de ce dernier était incontournable dans le Process établi par l’ordinateur central.

Tifris était en grande discussion avec Triac au moment où France Ouaze entra dans le poste de commandement.

- Avant de refaire une visite à Bloc, il faudra encore convoquer Chang-Tal pour mettre au point les modalités concernant les bons-cadeaux de séances de rajeunissement offerts aux membres de l’équipage en plus du pain d’épice prévu dans la procédure et, pour donner le change, nous aurons également besoin du concours de Luping Dépyss et de sa batterie afin d'organiser une grande fête que nous appellerons les  ‘Vaccinales en folie’... 

Triac acquiesça en hochant la tête et prenait des notes sur son agenda contemplatif pendant que France Ouaze s'approchait de la table-écran en Gloutex (6) pour prendre place sur un des fauteuils... A suivre.

 

Dernière minute !

Ci-dessous une vidéo classée Top secret des premiers essais de rajeunissement effectués par Chang Tal dans son laboratoire du vaisseau C-DLADOB. 

 

 

(1) Si vous lisiez les épisodes précédents vous n'auriez pas besoin de ces explications !

(2) Bloc le Rek est un fervent défenseur de la médecine non-intrusive et un farouche opposant à l'injection de tout produit dont il ne connaît pas exactement les effets sur son organisme.

(3) Rappelons à nos lecteurs qu'Yves Abyen est le Chef d'équipe des agents d'entretien, et qu'il est, entre-autres, responsable du lavage des cerveaux et du nettoyage des tuyères de poussée latérales. 

(4) Le Fouignasseur (prononciation : Fou-nia-soeur) a été inventé en 2058 par Isidore Fouignasse, chercheur français au C.N.R.S. mondialement reconnu pour ses travaux sur l'exploitation du méthane physiologique individuel et ses applications à la motricité environnementale. Le prix Nobel du Pet lui a été décerné par Macronus le grand en 2061 pour l'ensemble de ses travaux.

(5) Le vaisseau C-DLADOB possède en effet son propre studio de tatouages. Triac s'y est fait tatouer une côte de bœuf sur la fesse gauche et Ted Oupty un portrait (miniature) de Chang-Tal à un endroit que la décence m'interdit de préciser ici.

(6) Vous n'avez toujours pas lu les explications dans le 1er épisode !

 

  https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8769488_202010011320432.jpg

  

Ces pages devraient également vous intéresser : 

 

Extraits de l'ouvrage "Les couleurs du passé" Tome 2 dans Clément Keller - Récits

La Ferme de Schoeneck années 50-60

Les récits envoyés par nos ami(e)s dans Nos ami(e)s racontent...

Initiatives citoyennes

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain

Ecole primaire de Schoeneck

La Boutique en ligne Nostalgia dans Humour - TV

Expressions en Platt

Des plus récentes au plus anciennes... dans Dernières mises à jour

Bienvenue dans le livre d'or Nostalgia !

Anthologie, un voyage musical dans le temps dans Anthologie-Blues du charbon

La Lorraine et le Platt dans Menu culture régionale

Clément Keller : sous le signe du poisson

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11)

Schoeneck de A à Z (Cliquez sur la rubrique choisie) dans Schoeneck de A à Z

La Halte Schoeneck et la cité du Bruch à Forbach

Blek le Roc - Miki dans Blek le roc - Miki

Em Clémau Sei Footzegge

Souvenirs du bassin houiller... dans Menu général

Schoeneck autrefois...

Que les moins de 20 ans... dans Je vous parle d'un temps...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs :

 



22/01/2021
280 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 187 autres membres