NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

Clément Keller : Le retour des Brabeks (4)

Nohttps://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8816737_202011070514466.gifus sommes (toujours !) en 2064 et des brouettes. Le monde a bien changé et une équipe composée de savants, de techniciens et de personnages hors du commun a été mise sur pied pour partir à bord du vaisseau C-DLADOB vers les confins de notre galaxie  afin de retrouver les traces d'origine de la civilisation humaine localisée sur la planète Manflou. 

Le but de cette expédition, sponsorisée par le groupe Nauss-Talgia, leader incontesté du Blog tri-dimensionnel L.R.E.M. (Lassant, Ringard, Enervant & Mytho), consiste à récupérer les gènes d'origine de l'espèce humaine afin de les réimplanter dans l'ADN des dirigeants de notre planète pour leur redonner sagesse, intelligence et un sens aigu de la réflexion. Bref, une mission que l'on pourrait d'ores et déjà qualifier d'impossible. C. Keller

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

 

EPISODE 1 - EPISODE 2 EPISODE 3 - EPISODE 5 - EPISODE 6 - EPISODE 7 - EPISODE 8 - EPISODE 9 

 EPISODE 10 - EPISODE 11 - EPISODE 12 - EPISODE 13 - EPISODE 14 - EPISODE 15

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

Tifris et Triac arrivèrent dans la salle évènementielle juste au moment où le « Replay » des images du subconscient des 3 « frondeurs » défilait sur l’écran géant. (1)

Ils prirent place à coté de Bloc le Rek qui avait toujours les yeux fermés et qui continuait à réfléchir sur sa théorie de moteur fonctionnant à la vitesse de l'obscurité.

Il émit juste un bref grognement de contrariété lorsque les deux responsables l'enjambèrent pour prendre place dans les sièges capitonnés qui leurs étaient réservés.

Pendant que le Replay tournait en boucle, France Ouaze étudiait à l’aide de sa tablette programmée en intelligence artificielle IA.32, les mesures à prendre pour remettre les 3 acolytes dans le droit chemin.

Sa longue expérience en psychothérapies de toutes sortes lui avait appris que grâce à la méthode cathartique (revisitée en 2029 par le grand psychologue Freudien Joseph-Edouard Biden), qui consistait à faire tomber les barrières psychologiques du patient à l’aide d’un casque neuronal afin de réveiller les souvenirs traumatiques enfouis à l'origine de troubles, on pouvait générer une forte décharge émotionnelle à valeur libératrice, nommée « abréaction phonique silencieuse ».

Cette méthode douce portait généralement ses fruits et était bien plus efficace que l’ancienne procédure consistant à engueuler le patient et à le recadrer par la force, la violence ou en appliquant des sanctions punitives…

France Ouaze avait terminé l'étude des profils des candidats au reconditionnement et avait décidé d'utiliser le réseau mondial de cabines de téléportation.

Ce réseau avait été mis en place il y a une dizaine d’années par la Otis Téléportation Company, une ancienne société de maintenance d’ascenseurs originaire de Farmington dans le Connecticut, reconvertie dans les années 2050 en fabricant de systèmes individuels de téléportation.

Le vaisseau C-DLADOB était équipé d’une de ces cabines et, sur terre, dans la plupart des pays du globe, se trouvaient des « points d’accueils » sous forme de cabines « réceptrices » qui permettaient de téléporter une personne en quelques secondes d’un point à un autre.

La seule limite de ce réseau était pour l’instant de ne pouvoir transférer qu’une personne à la fois à condition qu’il y ait une cabine réceptrice à l'endroit choisi.

Les recherches sur la téléportation en masse étaient toutefois déjà bien avancées et la République Désirable et Aimable (RDA), qui possédait une grande expérience en la matière, travaillait en secret sur un système de transfert collectif qui était sur le point d’aboutir…

 

brabek teleportation.jpg

Une des cabines de téléportation (New York) du réseau C-DLADOB

 

France Ouaze avait déposé son casque neuronal sur la table en Gloutex puis, se tournant vers la salle, un micro hyperbolique à chuintement progressif à la main, annonça le résultat de son analyse à l’auditoire… (2)

Comme vous avez pu le constater, les rêves refoulés de nos 3 collaborateurs ont été décryptés et j’ai pris ma décision thérapeutique…

Un murmure parcourut la salle et Ted Oupty, le visage toujours posé sur la cuisse gauche de Chang-Tal, se réveilla en sursaut pour demander à sa compagne si le train était déjà arrivé en gare… Chang-Tal lui donna un coup de coude dans les côtes pour le réveiller complètement et lui susurra à l’oreille qu’ils n’étaient pas dans un train mais dans la salle évènementielle et que la Psy allait dévoiler le traitement réservé à leurs 3 collègues.

Ted se redressa du haut de son 1m39, prit une profonde inspiration et se remit assis dans son fauteuil. Chang-Tal le dévisagea en secouant la tête, haussa nerveusement les épaules, poussa un soupir et se concentra de nouveau sur l'opération en cours...

France Ouaze s’était approchée du bord de la scène et dévisageait les spectateurs du premier rang parmi lesquels se trouvaient maintenant le commandant Tifris et son second Triac, lequel, à son habitude, mâchouillait ce qui ressemblait à un reste de côte de bœuf lyophilisée.

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8822944_202011143428983.jpg

 

France Ouaze lors d'une de ses séances de reconditionnement psychique

 

Cette décision consistera à téléporter les trois patients dans 3 endroits différents afin qu’ils puissent vivre dans la réalité leurs fantasmes les plus enfouis.

J’ai donc décidé d’envoyer Yves Abyen à Berlin dans notre cabine située près de l’ex Check-Point Charly afin qu’il puisse participer au défilé de mode de la New Berlin Fashion Week sous le nom de « La môme Yvette ». Il aura par ailleurs l'autorisation d'organiser 2 fois par an un grand défilé de mode à bord du vaisseau C-DLADOB et d'y ouvrir un salon de coiffure épéhémère...

Une salve d’applaudissements salua la décision et Yves s’approcha de France Ouaze pour lui faire une bise sur chaque joue.     

Quant à Vincent Douitche, il sera téléporté dans une caserne de pompiers à Canberra en Australie pour y effectuer un stage de remise en forme puis nommé à son retour pompier de service officiel responsable de la sécurité des soirées choucroute à bord du vaisseau.

Vincent arriva en sautillant et enlaça également France Ouaze tout en écrasant une larme furtive.

A l’annonce de la thérapie de Vincent, Chang-Tal sentit une fois de plus cette étrange vibration qu’elle avait déjà perçue lors de la projection du Clip subliminal parcourir son corps… Elle se ressaisit rapidement, jeta un regard vague en direction de Ted qui venait à nouveau de s’assoupir, se leva et applaudit en scandant sur l'air de la pêche aux moules, « Vincent, Vincent, le pompier, le pom le pom, le pompier »(3)

France Ouaze calma l'assistance d'un large geste de la main et continua son annonce.

Et, last but not least, Luping-Dépyss sera téléporté au International Scout Jamboree de Trumpville en Amerlokie Bidenienne et bénéficiera à son retour pendant toute la durée de la mission d’un studio insonorisé à bord du vaisseau. Dans ce studio, il pourra s’entraîner à loisir avec sa batterie sans déranger personne et même y former, avec l'aide du commandant Tifris, heureux possesseur d'une Stratocaster, un groupe musical chargé d'animer les différentes festivités à bord. 

Un nouveau tonnerre d’applaudissements salua la décision de la Psy qui salua cette fois la foule en faisant une élégante courbette.

Ces mesures seront prises sous huitaine afin de laisser à nos amis le temps de se préparer et de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que ces téléportations se déroulent dans les meilleures conditions. Je vous remercie pour votre attention et vous souhaite à toutes et à tous une excellente soirée à bord du C-DLADOB !

Tifris n’était pas complètement convaincu par la méthode employée par France Ouaze, mais il fit bonne figure car l'idée d'accompagner Luping avec sa vieille guitare des années 60 et de monter un nouveau groupe ne lui déplaisait pas. Il se joignit donc sans hésiter aux applaudissements de l’équipage et entonna en compagnie de Triac "La tactique du gendarme" l'hymne traditionnel qui clôturait chacune des séances de reconditionnement.

 

 

 

L'enregistrement original de l'hymne chanté lors des séances de reconditionnement

 

Seule ombre au tableau, il ne savait pas s'il allait trouver un nouveau jeu de cordes pour sa vieille Fender Stratocaster à bord du vaisseau car celles équipant son instrument avaient été changées la dernière fois dans les années 2000 et montraient des signes évidents de fatigue...

C'est au beau milieu de cette réflexion existentialiste, que l'Ayfonne 78 de Tifris tinclaironna. (4)

Un rapide coup d'œil sur l'écran rhagoïde confirma que c'était le cabinet du Grand Régisseur Frolande Ansoye qui cherchait à entrer en communication avec le commandant...

Tout en continuant de chantonner, Tifris se dirigea vers la sortie en faisant signe à Triac de le suivre. Ce dernier fit rapidement disparaître un indéfinissable truc comestible qu'il était en train de grignoter dans la poche de sa combinaison et se propulsa à l'aide de son fouignasseur en direction de son chef.

Malheureusement, Triac ayant mal dosé le jet de son réacteur, percuta le commandant de plein fouet et, sous le choc, l'Ayfonne de Tifris alla s'éclater en une multitude de morceaux contre la cloison métallique du vaisseau... A suivre.

 

(1) Si vous ne faites pas l'effort de lire les épisodes précédents, vous ne comprendrez jamais rien à ce récit plein de rebondissements. J'en ai marre de me répéter !

(2) Ce type de microphone mis au point par la société LAX (TM) est réputé dans le monde du spectacle et des conférences. Le terme est entré dans le langage courant au même titre que Frigidaire, Scotch ou Vélux.

La plupart des artistes, avant d'entrer en scène, disent d'ailleurs :

N'oubliez pas de me préparer mon Micro LAX !  

(3) Tout cela fait partie des fantasmes de Chang-Tal dont vous pouvez voir un extrait ICI

(4) Relisez l'explication dans l'épisode 1 ICI. Je ne le redirai plus ! 

 

  https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8769488_202010011320432.jpg

 

Ces pages devraient également vous intéresser :

 

Extraits de l'ouvrage "Les couleurs du passé" Tome 2 dans Clément Keller - Récits

La Ferme de Schoeneck années 50-60

Les récits envoyés par nos ami(e)s dans Nos ami(e)s racontent...

Initiatives citoyennes

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain

Ecole primaire de Schoeneck

La Boutique en ligne Nostalgia dans Humour - TV

Expressions en Platt

Des plus récentes au plus anciennes... dans Dernières mises à jour

Bienvenue dans le livre d'or Nostalgia !

Anthologie, un voyage musical dans le temps dans Anthologie-Blues du charbon

La Lorraine et le Platt dans Menu culture régionale

Clément Keller : sous le signe du poisson

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11)

Schoeneck de A à Z (Cliquez sur la rubrique choisie) dans Schoeneck de A à Z

La Halte Schoeneck et la cité du Bruch à Forbach

Blek le Roc - Miki dans Blek le roc - Miki

Em Clémau Sei Footzegge

Souvenirs du bassin houiller... dans Menu général

Schoeneck autrefois...

Que les moins de 20 ans... dans Je vous parle d'un temps...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs :

 



21/11/2020
193 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 187 autres membres