NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas !

NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas !

Expressions en Platt

Le francique lorrain (Platt) est le nom donné à l'ensemble des dialectes franciques (francique rhénan de Lorraine, francique mosellan, francique luxembourgeois) parlés dans la partie de la Lorraine (France) traditionnellement appelée la Lorraine allemande. Vous trouverez ci-dessous quelques expressions en francique avec leur traduction en français. Ces traductions ne sont pas littérales mais donnent simplement une idée du sens général de la phrase. Une traduction littérale n'aurait la plupart du temps aucun sens, comme par exemple, la phrase : 

Ich Glabb du haschsse nimme all ! (t'es pas net !) se traduirait mot à mot par : je crois que tu ne les a plus tous, ce qui ne veut plus rien dire !

Vous trouverez ci-dessous quelques textes et expressions avec leur traduction illustrant la richesse de ce 'parler' local.

 

Soo war's Doomols…

En ce temps là...

Di Moome vezeelt's uns oft, doomols, wie se noch e junges Mädde waa, do war's noch scheen gemitlisch in unserem dorf… Do hat's noch kenn Télé unn kenn Magnétoscope genn. Die leit ware stolz wenn'se e einfacher Radio gahat hoon !

Jede Sunnda sinn se middem Babbe unn mit de Moome spatziere gong. Sie sinn donn Zefuss durch Wald unn Wies bis uff die Kreitzkappell gelaaf.

Ja, obwohl die leit viel mee geschaft honn wie äweil, honn se sich Zeit gehol fa se läwe, heit schwätze se kaum noch mittenänner !

Die welt hat sich halt viel se schnell geännert unn mir sinn warscheinlich semwer e bissie droon schuld !

 

Maman nous raconte souvent qu'à l'époque, quand elle était encore une jeune fille, il faisait bon vivre dans notre village… En ce temps-là, il n'y avait ni télé ni magnétoscope. Les gens étaient fiers lorsqu'ils possédaient un simple poste de radio ! 

Tous les dimanches, ils partaient avec papa et maman en promenade. Ils partaient à pied et marchaient à travers bois et prés jusqu'à la chapelle du Creutzberg.

Oui, les gens travaillaient plus qu'aujourd'hui, mais ils prenaient le temps de vivre. Aujourd'hui ils ne se parlent même plus ! 

Si le monde s'est transformé malheureusement bien trop vite, nous y sommes certainement pour quelque chose ! 

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_6523302_201611155932231.jpg

 

Omm scheenschde fa uns Kinner war's immer um die Weinachtzeit…

Unna'm Chrischtboom hat's Kripsche gestonn unn in de gonz Wohnung hat's so rischdisch noo Weinachte geroch. Unsere Eldere honn meischdens schunn e paar Wurre vor de Feierdaa middem Weinachts Gebäck oongefong… Mir honn 'Zuggadinges' dezu gesaat. Bei uns hat's Spritzgebacktes, Makroone, Zimtwaffele unn ausgestochenes genn.

De Babbe hat de Deech ausgestoch, die Moome hat gebackt unn mir hon omm liebschdde's 'Zuggadinges' warm ausem Baggoowe gess…

 

La plus belle période de l'année pour nous les enfants était noël…

Sous le sapin était posée la crêche et cela sentait noël dans toute la maison.

Nos parents confectionnaient, en général quelques semaines avant les fêtes, les gâteaux de noël. Nous appelions ces biscuits des 'sucreries'.

Chez nous, on faisait des Spritz, des Macarons, des Gaufrettes à la canelle et des biscuits découpés à l'aide de formes dans la pâte. Papa découpait la pâte, maman enfournait et nous, nous mangions de préférence les biscuits tout chauds sortis du four...   

 

Uf'm Furbacher Maakt doo war e Bauer der hat immer soo scheener Kabbes unn soo scheener Wiaching vekaaf… 

Das war awer fa uns meischdenn ze daier… Mir honn unser Gemiss selwa in unserem Gaade geplonzt, unn unsere Tomadde hoon noch soo richdisch no Tomadde geschmakt…

 

Au marché à Forbach, il y avait un paysan qui vendait toujours de beaux choux…

Mais c'était trop cher pour nous aussi nous plantions  nous-même la plupart de nos légumes dans notre jardin et nos tomates avaient encore véritablement le goût de tomates...

 

Mei Vadder hat, wie die meischdde männer im dorf, uff de Gruub geschaft. Die Momme had ihm jede daa sei 'Briquet' ferdischgemach unn hat ach nie vegess sei Kaffeeblesch mit gudd gezuckerdem Kaffee vol zemache… Ich konn mich noch gudd erinnere wie a sich donn uf sei Fahrad gesitzt hat fa uff de Simonschacht ze fahre…

Die Berschleid hon jo all drei schischte gefahr : Frischischt, Middaschischt unn Nachtschischt. Wenn de Babbe Nachtschischt gehat hat, honn mir Kinner omm Daa misse ruhisch sinn das a schlooffe konn…

Bei scheenem Vedder honn ma jo meischdens drauss geschbilt, awer wens geränt had doo honn ma misse drin bleiwe unn gudd uffpasse das a nit wach wor iss, sunscht hat's bei uns gerabelt !

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7388272_201710064132995.jpg

 

Mon père, comme la plupart des hommes du village, travaillait à la mine. Maman préparait tous les jours son 'briquet' (Casse-croûte) et n'oubliait jamais de remplir son Kaffeblesch' (Gourde en aluminium typique chez les mineurs) de café bien sucré.

Je me rappelle également quand il montait sur son vélo pour aller au puits Simon…

Les mineurs travaillaient tous sur trois postes : poste du matin, poste de midi, poste de nuit. Lorsque Papa avait poste de nuit, nous les enfants avions intérêt à ne pas faire de bruit durant la journée afin qu'il puisse dormir.

Quand il faisait beau, on jouait la plupart du temps à l'extérieur, mais lorsqu'il pleuvait, nous étions obligés de rester à l'intérieur et de bien faire attention qu'il ne se réveille pas, faute de quoi on risquait de déclencher le tonnerre ! Textes : Clément Keller

 

Et voici quelques expressions courantes en Platt :

 

Alleh donn, bis morje ! 

Alors à demain ! 

Auatsch! Ich honn ma uff de Daume gekloppt ! 

Aie, je me suis tapé sur le pouce ! 

Aweil is awwer Schluss ! 

Maintenant ça suffit !

Bei dem kälwere soogga die Oxe !

Chez lui, même les boeufs peuvent vêler !

Bei demm muschdde uffpasse : der headd die Flee furdse ! 

Fais attention à lui, il entend péter une puce ! 

Bei dir Piepsts iajentwo 

Je crois que tu es dérangé ! 

Besser als in die Bux geschiss

C'est mieux que de faire dans la culotte 

Besser ma hatt ebbes, was ma nidd braucht als ma ebbes braucht was ma nidd hatt ! 

Vaut mieux avoir un truc dont on n’a pas besoin qu’avoir besoin d’un truc qu’on n’a pas ! 

Bich Du awer E drecksack 

T’es quand-même un sale type ! 

Dänne ìhr Mädel had aa de Oonschdond mimm schaumleffel gefräss ! 

Leur fille n’a aucun savoir-vivre ! 

Där doo hat all Firds im Kopp, awwa lehre dudda nidd ! 

Celui-ci n’a que des bêtises en tête  et ne travaille pas à l’école

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7570434_201802045901239.jpg

Das iss awa E faules Pack !

Quelle bande de fainéants !

Das iss awa E rischdischer Haatzkrämer !

C'est un personnage douteux ! (Antoine Stutzmann)

Das chèsst jo de gonze Daa… 

Elle se promène et bavarde toute la journée… 

Das iss Gehuppst wie geschprung... 

C'est du pareil au même... (Sebastien Dietsch) 

Das is yo alles Käss !

Tout ça c'est n'importe quoi !

Das iss gehupst wie gesprung ! 

Cela revient au même ! 

De Obba hatt beim Esse schuwidder alles versuddelt ! 

Grand-père a de nouveau tout renversé en mangeant ! 

De Obba is bei de Dokder gong, weil er nohm Esse immer kotze muss… 

Grand-père est allé chez le médecin car il vomissait toujours après le repas... 

De Schong hatt bei de Baadeweadda geschafft. 

Jean travaillait aux bains-douches.

Dei Vadda, war der Glasmarra ? 

Ton père était vitrier ?

Dem gehert E mohl kräffdisch in de Hinnere getappt ! 

Il mériterait des coups de pied au c… ! 

Der doo had's fauschd digg hinna de Ohre ! 

Celui-là en a gros derrière les oreilles ! 

Der doo hat awa trek om chdegge… 

Celui-là a des trucs à se reprocher…

Der gebb joh ohnn wie e Tuud voll Migge 

Il frime (intraduisible)

Der hatt’s bei mir noch im Salz leihe… 

Je lui garde un chien de ma chienne... 

Der heat die Flee huschde uns Grass wachse… 

Il entend tout…

Der hat jo die Schubladd douayenenna...

Il est (mentalement) dérangé...

Der iss jo glatt wie e Aal,,, 

Il est lisse comme une anguille...

Der iss awa nit ouf's maul gefall

Il est débrouillard, pas bête ! (Chantal)

Der iss nit hinne wie voore 

Méfies-toi de lui…

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7570436_201802045935602.jpg

Der iss doch mit allem wassa geweecht noua nit mit waïwassa !

Il est capable de tout sauf du meilleur !

Der is so dumm, das ne die Gäns baysse !

Il est tellement bête que les oies le mordent !

Dea iss Jo nimmé Kloor im Kopp !

Il n'a plus toute sa tête ! (Antoine Stutzmann)

Der kummt mit Schuh un Strimp in de Himmel !

Il ira au ciel avec ses chaussures et ses chaussettes !

Der leid Jo onn grosswoohn ! 

Il a la folie des grandeurs ! 

Der mennt jo wunnerschd, wassa wär ! 

Mais pour qui se prend-il ? 

Der straht wie E butzlumpe ! 

Regardes comme il est fier ! 

Die doo driwe sinn uff's Geld wie de Deiwel uff die aam Seel ! 

Ceux-là sont des cupides !

Die Gudde were die beschde unn du bischt kenner devunn !

Les bons seront les meilleurs et tu n'en fais pas partie ! 

Die Kiaych muss doch im dorf bleiwe !

L'église doit rester dans le village !

Die zwei doo die honn schuwidda de Deiwel im Ponns ! 

Ces deux-là ont de nouveau le diable au corps ! 

Do haschdde awa E richdischer Sauschtall !

C'est une véritable porcherie !

Do haschdde de finga om rischdische lorr !

T'as mis le doigt sur le bon trou... T'as vu juste (Bernard Steimetz)

Do hachdde dich awa nit oumgebroung ! 

Là, tu ne t’es pas foulé ! 

Do homma awa schnell die Platt gebutzt ! 

On s'est enfui rapidement !

Dreck macht Speck ! 

Ce qui se rapproche le plus en Français : 

On n'engraisse pas les cochons avec de l'eau claire

Ou encore : Ce qui ne tue pas rend plus fort...

Du bicht awa glat wie E aal ! 

Tu es lisse comme une anguille ! 

Du bicht E richdicha Deiwel ! 

T’es un vrai diable !

Du bischd awa E richdischa Peschfoggel !

T'as vraiment pas de chance !

Du bischd awa E rischdischa Diamel !

T'es un vrai nigaud !

Du gecht ma uff de Wegga ! 

Tu m’énerves ! 

Du Hascht E leewe wie E Watz ! 

Tu vis comme un coq en pâte ! 

Du haschtt die schubbladd duiennänner… 

T’as pas les idées claires…

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7570438_201802040008529.jpg

 

Du haschtt E riss in de schissel ! 

T’es fêlé ! 

Du Haylischa Bimboom… 

Intraduisible… 

Du konncht doch nit Emool E minut ruich bleiwe... 

Tu ne peux pas rester tranquille une minute… 

Du konnsch ma de Buggel ruffgrawele (oder runna rudsche) ! 

Fiche moi la paix ! 

Du konnscht mich mool kraytz un Kwea… 

Fiche moi la paix ! 

Dumm wie ziewe schoppe scheisse 

Bête comme 7 seaux (7 choppes?) de M...(Chantal) 

Dummel Dich, das ma nidd se spät kumme !

Dépêche-toi pour qu'on n'arrive pas en retard ! 

Dummel dich, es werd jo schunn duschdda ! 

Dépêche-toi, la nuit commence à tomber ! (Sébastien Dietsch) 

Du willsch ma E knopp on de Bake Nähe ! 

Tu te fous de moi ? 

Du willschd midde Grosse säsche, doch krischt midde Kläne nid s'bän hoch ! 

Tu veux pisser avec les grands mais tu ne sais pas lever la jambe avec les petits ! 

Ei hall doch emool dei dummi Schniss ! 

Ferme donc ta g…. ! 

Ei Joo, die holle's aa vunn de Lewänndiche ! 

Ils prennent à qui ils peuvent !

Er hatem Krimmele in de Käs gemacht

Il lui a créé des embûches

Es faya geht aus, muscht e mool widda grudele…

Le feu s'éteint, il faut de nouveau l'attiser (E. Klose) 

Feflixt (oder Fedomt) unn zugenäht ! 

Enfer et damnation ! 

Footz nit so viel ! 

Ne dis pas tellement de bêtises ! 

Frässe wie e Birschde Bìnner… 

Manger comme des crèves la faim… 

Gäll, doo marschdde Aue wie e Glugg  wonns dimmeld ! 

Tu as l'air étonné (Comme une poule quand gronde le tonnerre) ! 

Gebb dem kind doch E mool E Guddzie… 

Donne donc un bonbon à cet enfant…

Gebb ma mohl E schtigg Fisääl uns Fixfaya !

Donne moi un bout de ficelle et des allumettes ! (Chantal)

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7570439_201802040038342.jpg

 

Geh häm un saa du wärscht doo gewän ! 

Rentre chez toi et tu raconteras que tu y a été !

Gemma mohl ens vunn Deine  babbische Berschmannsguddsjer !

Donnes-moi un de tes 'bonbons de mineur' collants

Gemma mohl die Scharggel Fixfaia...

Donne-moi la boîte d'allumettes...

Haschde da ebbes scheenes kaaf ? 

Tu t'es acheté quelque chose de beau ?

Hall dei Klapp (oder dei Schniss) ! 

Ferme ton clapet (ou ta g….) ! 

Héa jetz awa uff mit deinem dumschwätze ! 

Arrête maintenant de parler bête ! 

Hear uff mit dem Ballaawa ! 

Arrête de faire du bruit !

Hea uff da on de Noos erum se Griwele !

Arrête de te tripoter le nez ! (Sébastien Dietsch)

Hea Uff se Zäwere !

Arrête de baver ! (Antoine Stutzmann)

Hait hachte awa wieda Broond ! 

T’es à nouveau assoiffé aujourd’hui ! 

Hait owed gebb’s Gekweelde unn Hering… 

Ce soir on mange des harengs pommes-vapeur… 

Hasch du aa die Fregg ? 

Es-tu également enrhumé ? As-tu la crève? (E. Darrieussecq-Chantal)

Himmel Asch unn Tswiann…

Intraduisible !

Hol emol E sauwara lumbbe, Ich honn de Kafé vessudelt !

Donne moi un chiffon propre, j'ai renversé du café (Chantal)

Huck Dich Hin unn hall die Klapp !

Assied-toi et ferme là ! (Yves & Patricia Ullrich)

Ia kinne mich all Emool geer hohn !

Vous pouvez tous aller vous faire voir  (Chantal)

Ich esse awa gea Gelleriewe unn Gekweelde Grummbiere...

J'aime bien manger des carottes et des p. de terre en robe des champs (Chantal)

Ich glaab du hacht die Schubblad douenäna !

Je crois que tu as le tiroir en désordre (t'es pas net) !

Ich glaab du hacht faya om aasch ! 

Je crois que tu as le feu au c… ! 

Ich glaab du hascht se nimme all ! 

Je crois que tu n’es pas net ! 

Ich hann awa arisch kalt !

Je crève de froid !

Ich hoon die Kurv nitt kritt unn bin widder E Boohm gefahr… 

J’ai raté le virage et j’ai percuté un arbre…

Ich hoon die Noos voll !

J'en ai ras le bol ! 

Ich menn du haschtt E knall ! 

Je crois que tu es dérangé ! 

Ich tapp Dir in die Hupp ! 

Je vais te mettre mon pied au c… ! 

Iss da widda a lauss iwa die Lewa gelaaf ? 

T’es mal luné ? 

Jetz honn Ich awa die Flemm, ich geh Hemm ! 

J’en ai marre, je rentre chez moi ! 

Jetzt bischdde geweescht un gestrählt ! 

Te voilà fin prêt !

Jetz honn Ich awa die Flemm.

Maintenant, j'ai la flemme (Antoine Stutzmann)

Kouatch (oder knatch) nit so dumm !

Ne dis pas de bêtises (ou ne râle pas) !

Luh mool, der hat die Bux petsch nass ! 

Regardes, il a mouillé son pantalon !

Ma männt du wärscht em Lumbekrämer aus de Hott gehupst !

On dirait que tu viens de sauter de la hotte du chiffonnier !

Ma soll sich nit meh Käs Eraus schnaidde wie ma Brot hat !

Il ne faut pas se couper plus de fromage qu'on a de pain !

Mach awa kenn doumhädde ! 

Ne fait pas de bêtises ! 

Mach da E knibbel ins Sackdurr ! 

Fais un nœud à ton mouchoir ! 

Mach de Riddo zu, mir hucke jo midde uff de Strooss ! 

Tire le rideau, on a l’impression d’être au milieu de la rue !

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7570441_201802040112105.jpg

Mach doch keen so Ballaver !

Ne fait pas tant de bruit !

Mach die Dia Zu, es Tsieht !

Ferme la porte, il y a des courants d'air (Yves & Patricia Ullrich)

Mach emol day Bux zu, wenn De midde Layd schwätschd !

Ferme ta braguette lorsque tu parles aux gens !

Mach emol Dei Nischdele zu sunscht fallschde noch uf die schniss ! 

Lace tes chaussures sinon tu vas te casser la figure !

Mach kenn so Flunsch (oder fress)

Ne tire pas la gueule 

Mach mich nit duayenenna... 

Ne me perturbe pas… 

Mit meinem Schwiasohn honn Ich nua Huddel ! 

Avec mon gendre il n'y a que des embrouilles ! (Le Grand Blek)

Mucht mit mir nit de Flabbes mache ! 

Ne me prends pas pour un c… ! 

Ô du Haylischa Schtroosak ! 

Notre ami le Grand Blek nous propose l'explication suivante : 

'Ô du Haylischa Schtroosak' , traduit littéralement donne : 'Ô Saint sac de paille' en référence, sans doute à la paille de la crèche et ça irait donc dans le sens de : 'Ô Sainte vierge' ou 'Ô Nom du Ciel...

Ô leck doch die Katz omm Äsch ! 

Intraduisible 

Ô leck, honn ich die Freck ! 

Oh là là, j’ai une de ces crèves ! 

Pass awa E bissie Uff Gell ? 

Fais un peu attention hein ? 

Sei doch nit so toobisch ! 

Ne soit pas si maladroit (Emile Miasnik)

Schigg Dich ! 

Sois sage ! 

Schträl Dich emol! Du bischd jo gonz schtruwweldisch ! 

Recoiffes-toi, tu es tout ébouriffé !

Schwätz kenn so Kalaoumes oder verzelh kenn so Kwatsch

Ne dis pas tant de conneries, de bêtises ! (Le Grand Blek)

Schewtz keen Käss oder Schwetz nit so dumm...

Ne dis pas d'inepties ou ne dis pas de bêtises...

Veschiss da nur nid's Hämd ! 

Ne fais pas dans la culotte ! 

Wass där doo nidd im Kopp hadd, hadda im Aasch ! 

Ce qu’il n’a pas en tête il l’a dans le c… ! 

Was knoddelschde donn schuwidda ?

Qu'est-ce que tu bricoles de nouveau ?

Wenn das schddimt fress ich E bäse ! 

Si ça c’est vrai, je bouffe un balai !

Wenn de nit alt were willscht, loß dich jung uffhänge !

Si tu ne veux pas veillir, laisse-toi pendre jeune ! 

Wenn Frongreisch nidd wär, wär Scheenegge om Meer ! 

S’il n’y avait pas la France, Schoeneck serait au bord de la mer !

Wo du hingehscht, do kumm ich schunn long hea !

Là où tu vas, j'en suis revenu depuis longtemps !

Zum Dunnerwedder nooremool ! 

Tonnerre de Brest...

 


 

Lire les billets d'humour en Platt et en français: 

Billet Février 2018 (Changements de Présidents) 

Billet Mars 2018 (Le catalogue russe) 

Billet Avril 2018 (La grève à la SNCF) 

Billet Mai 2018 (N. D. des Landes - Le prix Eurovision) 

Billet Juin 2018 (La coupe du monde) 

Billet Juillet-Août 2018 (La canicule) 

Billet Septembre 2018 (Macronix le gaulois) 

Billet Octobre 2018 (Nouveau Gouvernement) 

Billet Novembre 2018 (Gilets jaunes etc...) 

Billet Décembre 2018 (Cadeaux de Noël) 

Billet Janvier 2019 (La cagnotte) 

Billet Février 2019 (La tempête de neige) 

Billet Mars 2019 (La vie en jaune) 

Billet Mai 2019 (Européennes & Glyphosate) 

Billet Juin 2019 (La Canicule 2) 

Billet Juillet-Août 2019 (Le système de santé) 

Billet Septembre 2019 (Le système de santé 2)

Billet Octobre 2019 (L'affaire B.)

Billet Novembre 2019 (Le marché de Noël)

Billet Décembre 2019 (Le procès W.)

Billet Février 2020 (Le Buzz)

Billet Mars 2020 (Le confinement)

Billet avril 2020 (Les vieux confinés)

 

Autres pages locales 

Petite histoire de la Lorraine 

Recettes de cuisine en Platt 

Récits & ouvrages en Platt 

Proverbes, dictons & chansons en Platt

 

Autres récits de Clément Keller 

L’arrivée dans la cité 

Balade dans la cité 

Le petit carnet 

Wladimir 

Uta 

Giuseppe 

Mohamed 

Maurice 

La mine 

Retour de la mine 

Les autobus Federspiel 

Le tourne-disque de Richard 

Quand votre coeur fait Boum ! 

Et (presque !) Boum ! 

Il était une fois Schoeneck 

Spoutnik Pajalousta ! 

De la Ferme à la mine 

La fabrication du lance-pierre 

L’élastique - (S’Douaychtsigoumi) 

L’église orthodoxe de la Ferme 

Les rois de la mécanique 

Le voleur de charbon 

L’apprenti sorcier 

Bière qui coule n’amasse pas mousse 

Histoire d’eau 

Une matinée ordinaire 

Elle a eu chaud ! 

 

Série "Schoeneck, le beau coin" : 

Présentation 

5 Fruits & légumes 

Alléluia ! Il marche et il parle... 

Je vais ’recevoir’ une petite sœur

A la découverte du monde 

Opa Adolphe - Mon premier vélo 

Être ou ne pas être... 

Bientôt la rentrée ! 

Premier jour de classe 

 Independence day 

La pâte à modeler 

 

Ces pages devraient également vous intéresser : 

La future place du souvenir des anciens de la Ferme 

Clément Keller : le CD Anthologie 

BD des années 50-60 

La Mine 

Nos ami(e)s racontent 

Je vous parle d’un temps 

Nos années 60 

Parlez-nous de vous 

Programme TV & Humour

Tous les diaporamas Nostalgia 

    

Votez pour le Blog Nostalgia

Merci


25/02/2018
281 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 166 autres membres