NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas !

NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas !

Em Clemau sei Footzegge : Nowemba 2019

Le billet d'humour en Platt et en français du mois de novembre 2019

Liewe Noschdalschia lèsa, voa ougefèa viatzehn Daa sinn Es Sidonie oun de Alphonse (Wonna jo jétz goudd kènne zayt dèa Klim Geschischt) (1), bay ouns dehèm voabay koum oun honn ouns E voaschlarh gemach :

- Mia sinn dorh schoun long nimmé ouf E Waynartsmaakt gong, hédde na kè louscht dissjoa mool mit ouns hinsegehn ?

Ealisch gessaat, sayt dasse E fériewohnoung in Verkoïansk kaaf honn, homma nit oft gelégehèt gehat fa sesoome fouat se géhn oun donn ware ma rischdisch froh may fraydin oun Ich mit ne fouat se fahre.

- Mia loosse aych eraous sourhe wohin ma géhn hat es Sidonie gesaat, mia sin sischa das na die rischdisch wahl trèffe wère...

Nodemm se fouatgong sin, hon Ich fiwahaft in dènne 18 veschidene rèsekadalorhe, wo Ich inna Pabedéggelschargel ouf maynem vollgestopfde bischarégal oufgeraymt hon, noh geblèdad oun hon no 6 schdoun lèseray E ongeboot gefoun wo genaou gepasst hat.

Waynartsaousflourh ouf de groosse Waynartsmaakt voun Rothenburg ob de Tauber, (2) E méaschehaftischi Winddarèss. Schdimoung oun ombiende garontiad wèrend dèa 3 tègisch Rayss im klimatisiadde louxous Audobous !

Rothenburg... Rothenburg... Dèa noome wa ma nit ounbekoont oun plétslisch, wie in de ènschdéoung in de Bibel, issma E lischt oufgong ! 

Ounsa frayndin es Chandal, (jo, das mit dem bilische Samsung Téléfoon mit dèa laounisch Taschdadoua), (3) hat ma mool gesaat das say adoptivschtatt Athis-Mons mit dèa middelèlderische Féschdoungschdatt, wèldbekond fa say Waynartsmaakt, E  Paatnaschaft abgeschloss hat.

So homma gemaynsoom beschloss das ma doat E paa Daa vebringe wèade.  

Die Waynarts Schdimoung, de Schnéh, die Lischdda, de Glihwayngerourh oun die lèchelnde Kinna... Das wiad E progromm !

Donn homma de Bouss ouffem parkplatz voun de Amérigoonisch Bootschaft in Saabrigge geholl (De Mac Do !) oun no E paa schdoun fareray wo ounsa Todes Loungekrongga Boussfahra kommentiad hat, simma èndlisch voa denne Schtattmaoure voun dèa middelèldischi Schdatt onkoum...

Die Waynachtssayt is volla Billa die layda nit imma de woahèt enschprèche.

Ma dènkt imma onn die lèse schridde im Schnéh, de gliklische blik in de aoue voun de Kinna, die gonze glitsende Lischdda voun de Waynarts Dégoratsioone, kouatz gessaat, rouh, wohlsinn oun geloosehèd...

Doo defoun hat's lèda nix gèhnn.

Oufem Paagplatz, ounam rèhn, honn oungefèa 67 Audobousse mit laafendem modoa geschdonn, die drouf gewaht hon das die aus de gonz Wèld ongefahrene Tourisdde in oda aousschdaye. Kènn ènsischa flogge Schnéh wayd oun brayt, awa direkt hinam Schdatt Doa, E strooss schwaats voll layd oun hounadde voun Lèdde wo Tonneways schinésiche Waynartsatiggele on Schinésische Tourisdde wo ebbes européisches kaaffe wolle fa ihre Schinésische fraynde se imponiere wenn se in's Lond dès lèchelle serick koume. 

Es hat dray Daa paouseloos gerèhnt. Kènna voun dèm layschde oun onggenèhme rèhn, nèh, awa E weltounagongs rèhn so wie ne de Noah gekennt hat als dèa Almèschdische soum gesaad hat dassa Nèschel, E homma oun E Sèh kaafe soll oun onfonge konn Brèdda se schnayde fa E Arche se baoue...

Doo hat's noua ènni lésoung gehn fa sich voun dèa Sinnflout se rédde :

Schnell in E Wiatschaft oda in E Kaffé géhn fa sich se trouggele oun E haysses getrèng midda Scharggel Aspirin inseholle.

Die gonze laade ware awa round voll oun riese schlonge voun layd wo drouf gewaad honn das E Disch fray wèad oda das E èldera Koune stèabt fa schnel on E fraya Schdoul se koume.

De Goldraousch in Kalifoanie odda de létschdde Black Friday hon haamloos ausgesihn im veglaysch zu dem rènne fa E fraya Disch odda Schdoul.

Do hon Ich Layd gesihn die sich ouf onnere gesitz hon wayl die nit schnellgenourh oufgeschdonn sin, oun onnere die veschdeckt de Rosekronz gebèht hon oun die Mouddagoddes ongefléht hon ihne se hèlfe lévendisch aus dem gonze Schlamassel eraous se koumme...

In dem moment hat es Sidonie de Alphonse aus de Aoue feloa waylla E platz on de Ték voun èna dèa Wiatschafde gefoun hat.

Mia honne iwa tsway schdoun long gesouhrt befoa ma ne gesound awa halwa voll om onnere ènd voun de Schtatt gefoun hon in bekglèdoung foume genaouso volle baya midda leddabouks ouneme fèddahoutt dèa kén woad foum Alphonse feschdonn hat oun noua laoufend gesaat hat :

- Was môains... Was môains ?... (4)

* * * * * * * * * *  

De Alphonse oun's Sidonie hon ouna ihrem voum Wind vebooenne Schiam gonz abgeschbonnt do geschdonn  oun bedaouat das se de Chalet in Verkhoïansk veloos hon fa sich in so E middelèlterisches Aveddaya ingeloost hon oun hon geschwoa das se so ebbes nimmols mé marhe wiadde...

Noo zwei Daa im Schbidal ouna schwèri Antibiotigga Koua, hat ounsa Boussfahra widda die awed oufgenomm oun hat ouns dismohl bay schtrallenda Soun oun ohne se houschdde odda se kotze widda on die Amérigoonisch Bootschaft in Saabrigge gebroung.

Ah, dass hét Ich jo ball vegèss, nèksch Joa wère ma Waynardde middem Alphone oun de Sidonie in ihrem Chalet in Verkhoïansk fayere, doat gebts winischdens Schnéh oun ongéblish rènts doat seldde.

A... Tchi, pardon... Bis ball !

 

pluie.jpg

 

Version française pour les puristes : 

Chers amis nostalgiaques, il y a une quinzaine de jours, Sidonie et Alphonse, (que vous connaissez bien, depuis l’histoire de leur clim cet été), (1) sont passés nous voir à la maison et nous ont fait la proposition suivante :

Ça fait longtemps qu’on n’est plus allé visiter un marché de Noël, ça vous dirait d’y aller avec nous cette année ?

A vrai dire, depuis qu’ils ont acheté une résidence secondaire à Verkhoïansk, on n’a pas eu l’occasion de partir souvent ensemble et nous avons souscrits, mon amie et moi, avec enthousiasme à leur requête…

On vous laisse carte blanche pour la destination, ajouta Sidonie, nous sommes certains que vous ferez le bon choix !

Après leur départ, je consultai fiévreusement les 18 catalogues de voyages en tous genres classés dans un grand carton sur une des étagères surchargées de ma bibliothèque et m‘arrêtai au bout de 6 heures de lecture sur une offre qui semblait correspondre exactement à ce que je cherchais…

Visitez le magnifique marché de Noël de Rothenburg Ob de Tauber (2) en Allemagne grâce à notre féérique offre de saison. Ambiance et dépaysement assurés lors de ce  voyage de 3 jours en autobus climatisé haut de gamme !

Rothenburg… Rothenburg… Le nom ne m’était pas inconnu et soudain, comme dans la Genèse de la bible,  la lumière se fit !

Notre amie Chantal (oui, celle qui possède un téléphone Samsung bas de gamme avec un clavier capricieux) (3) m’avait dit un jour que sa ville d’adoption, Athis-Mons, était jumelée avec ce village fortifié médiéval mondialement connu pour son marché de Noël et nous décidâmes d’un commun accord d‘aller y passer quelques jours.

Ah, la féerie de Noël, la neige, les illuminations, l’odeur du vin chaud et les sourires des enfants… Tout un programme !  

Nous avons pris le Bus en compagnie d’une quarantaine de personnes devant l’ambassade des U.S.A. à Sarrebruck (Le Mac Do !) et, après quelques heures de voyage magistralement animées et commentées par un chauffeur atteint d’une pneumonie au stade final, nous arrivâmes au pied des remparts de cette belle ville moyenâgeuse.

La période de Noël inspire à l’être humain plein de clichés souvent très éloignés de la réalité. On imagine le calme feutré des pas dans la neige, le regard émerveillé des enfants, les reflets scintillants des décorations de Noël, bref, le calme, la sérénité et le bien être…

Il n’en fut, hélas, rien.

Sur le parking, environ 67 autobus bourrés de touristes venus des 4 coins du monde attendaient, moteurs allumés le retour ou le départ de leurs occupants sous une pluie battante. Pas le moindre flocon de neige à l’horizon mais, une fois franchie la porte d’entrée de la ville, des rues noires de monde flanquées de centaines de boutiques proposant des tonnes de marchandises fabriquées en chine à des touristes chinois désirant acheter ‘européen’ pour épater leurs amis chinois à leur retour au pays du sourire.

Il a plu pendant 3 jours sans arrêt. Non pas cette fine pluie agréable et supportable mais une pluie diluvienne qui devait ressembler en un plus dense à celle que Noé a connu lorsque le tout puissant lui a demandé d’aller acheter des clous, un marteau et une scie et de commencer à couper des planches afin de construire une Arche…

Une seule solution pour essayer d’échapper au déluge : s’abriter rapidement dans une pâtisserie ou un café pour se sécher et prendre une boisson chaude et une boîte d’aspirine.

Tous les cafés et les pâtisseries de la ville étaient bondés et des files de dizaines de clients trempés attendaient qu’une table se vide ou qu'un des clients âgés décède pour se précipiter vers sa chaise libre…

La ruée vers l’or en Californie ou les dernières soldes du Black Friday n’étaient qu’une innocente flânerie comparée à l’assaut des tables et des chaises.

J’ai vu des personnes s’asseoir sur d’autres qui ne s’étaient pas levées assez rapidement et d’autres prier en cachette le chapelet en demandant à la sainte vierge de ne pas les abandonner et de les aider à sortir vivant de cette cohue…

C'est à ce moment là, dans un moment d'inattention, que Sidonie perdit la trace d'Alphonse car ce dernier avait réussi à trouver une place derrière le comptoir d'un des cafés.

Nous l'avons cherché pendant plus de deux heures avant de le retrouver sain et sauf mais légèrement éméché à l'autre bout de la ville en compagnie d'un bavarois également éméché vêtu de culottes de peau et coiffé d'un chapeau à plume qui ne comprenait rien à ce qu'Alphonse lui racontait et ne cessait de répéter :

- Was môains... Was Môains ?... (4) 

 * * * * * * * * * *  

Abrité sous leur parapluie déformé par les bourrasques de vent, Alphonse et Sidonie, le regard hagard, s'étaient enfin retrouvés et commençaient sérieusement à regretter d’avoir quitté leur chalet de Verkhoïansk pour venir se fourvoyer dans cette aventure médiévale. D'un commun accord, ils jurèrent que l’on ne les y reprendrait plus…

Après deux jours d’hospitalisation assortis d’une antibiothérapie massive, le chauffeur de Bus reprit son service et nous ramena, cette fois sous un soleil radieux et sans expectorer la moindre glaire, à l’ambassade des U.S.A. de Sarrebruck.

Ah, j'oubliais, l’année prochaine nous irons fêter Noël en compagnie d’Alphonse et de Sidonie dans leur chalet à Verkhoïansk, au moins il y a aura de la neige et il parait qu’il y pleut très rarement.  

A…tchoum, pardon, à... bientôt !

 

al.jpg

(1) Lire les récits La canicule et Saga Nostalgia en cliquant ICI & ICI

(2) Pour visiter cette très belle ville cliquez ICI

(3) Pour en savoir plus sur Chantal et Athis-Mons, cliquez ICI

(4) En langue bavaroise : Qu'est-ce que vous dites ?

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Lire les autres billets d'humour : 

Billet Février 2018 (Changements de Présidents) 

Billet Mars 2018 (Le catalogue russe) 

Billet Avril 2018 (La grève à la SNCF) 

Billet Mai 2018 (N. D. des Landes - Le prix Eurovision) 

Billet Juin 2018 (La coupe du monde) 

Billet Juillet-Août 2018 (La canicule) 

Billet Septembre 2018 (Macronix le gaulois) 

Billet Octobre 2018 (Nouveau Gouvernement) 

Billet Novembre 2018 (Gilets jaunes etc...) 

Billet Décembre 2018 (Cadeaux de Noël) 

Billet Janvier 2019 (La cagnotte) 

Billet Février 2019 (La tempête de neige) 

Billet Mars 2019 (La vie en jaune) 

Billet Mai 2019 (Européennes & Glyphosate) 

Billet Juin 2019 (La Canicule 2) 

Billet Juillet-Août 2019 (Le système de santé) 

Billet Septembre 2019 (Le système de santé 2)

Billet Octobre 2019 (L'affaire B.) 

Billet Décembre 2019 (Le procès W...) 

Billet Janvier 2020 (Le Coronavirus) 

Billet Février 2020 (Le Buzz)

Billet Mars 2020 (Le confinement)

 

Ces pages devraient également vous intéresser : 

Clément Keller : récits & souvenirs 

La future place du souvenir des anciens de la Ferme 

Clément Keller : le CD Anthologie 

BD des années 50-60 

La Mine 

Nos ami(e)s racontent 

Je vous parle d’un temps 

Nos années 60 

Parlez-nous de vous 

Programme TV & Humour 

Tous les diaporamas Nostalgia 

 

Schoeneck beau coin : autres récits 

Introduction 

5 Fruits & légumes 

Alléluia ! Il marche et il parle... 

Je vais ’recevoir’ une petite sœur 

A la découverte du monde 

Opa Adolphe - Mon premier vélo 

Être ou ne pas être..

 Premier jour de classes 

 

Autres pages locales 

Petite histoire de la Lorraine 

Expressions en Platt 

Recettes de cuisine en Platt 

Récits & ouvrages en Platt 

Proverbes, dictons & chansons en Platt 

 

Votez pour le Blog Nostalgia

Merci


13/12/2019
53 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 161 autres membres