NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

Parlez-nous de vous : Chantal Faber

De Schoeneck à Athis-Mons !

Je suis une Schoeneckoise dont les ancêtres étaient dans le village depuis fort longtemps.

D’après Raymond Engelbreit, notre historien local,  « une des plus antiques évocations de Schoeneck, remonte au 7 mars 1716. » « Le SCHENECKER HOFF » ou « FERME DE SCHOENECK »

Ma famille, du côté de ma grand-mère paternelle,  se nommait Wagner et Henné.

Et du coté Faber, mon grand-père est arrivé de « la Eifel » aux alentours de  1910 probablement.

Grâce à Raymond ENGELBREIT, qui a fait toute la généalogie des habitants de Schoeneck, j’ai  pu savoir  que le premier Wagner qui arrivait d’Allemagne pour la destination de  Schoeneck est venu aux  alentours de 1830, et qu’il était fabricant de pipes.

Et du côté Henné, il est également arrivé vers 1819 de la Krüghütte,  quand il a épousé Madeleine Raspiller, un nom bien connu à Schoeneck dont il  existe une rue, et qui était  la fille du propriétaire de la verrerie qui existait alors dans le village.  Il a exercé plusieurs métiers, aubergiste, tuilier, boulanger…

Concernant mes passions, j’ai toujours aimé  le sport. Et petite anecdote,  au certificat d’études, celui qui m’avait chronométré  au grimper de corde, a dit que j’avais grimpé aussi vite que le meilleur garçon.  C’est bien connu « quand les singes grimpent »….  Quand le gymnase de Schoeneck a été construit, j’avais 11 ans et j’ai  été une des premières à m’inscrire aux cours de gym aux agrès. Vers 17 ans,  j’ai fait du judo à Forbach, et quand  monsieur Barthel  a décidé de donner des cours à Schoeneck, je me suis inscrite dans le village. Pour ceux qui s’en souviennent, les cours avaient lieu, dans l’arrière salle du café Greiner, ou Neumann, selon les propriétaires.

Vers 1980, Rose Marie Bastian a donné des cours de gym pour adultes, que j’ai suivis jusqu’à mon départ de Lorraine,  parallèlement je participais  également à  des cours à Stiring dans l’ancien cinéma.

 

chantcom.jpg

Et par les hasards de la vie,  j’habite Athis Mons depuis 1987. 

J’habite un quartier qui pourrait inciter aux voyages. La journée est rythmée par l’activité de l’aéroport d’Orly, décollages et atterrissages se suivent, causant un bruit environnant auquel on finit par s’habituer… ou pas.

Il reste des petits sentiers forts agréables et ombragés, vestiges des anciennes vignes qui se plaisaient bien sur les coteaux de Seine, avant que le phylloxéra en vienne à bout dans les années 1870. Des arbres séculaires les ont remplacées,  ainsi que des jardins. Tout près d’ici, on trouve une ferme du 15ème siècle, qui n’est plus en activité, et un vieux lavoir.  Et partout dans les sentiers, des traces de sources, dont certaines sont taries. L’église est du 12ème siècle.

La galerie photo ci-dessous illustre  mon environnement immédiat.

J’espère que vous serez nombreux à nous raconter votre village ou ville en photos.  Comme j’avais donné cette idée à Clément, me voilà donc en première ligne pour débuter cette nouvelle rubrique… 

 

 

 

L'inondation de 2016 en images

 

 Et pour finir Gilbert Bécaud : Dimanche à Orly

 

 * * * * * * * * * *

Lire d'autres récits de Chantal Faber :

Souvenirs d’enfance

Souvenirs des années 60

 

Ces pages devraient également vous intéresser :

Clément Keller : récits & souvenirs

Clément Keller : le CD Anthologie

Schoeneck de A à Z

BD des années 50-60

La Mine

Nos ami(e)s racontent

Je vous parle d’un temps

Nos années 60

Parlez-nous de vous

Programme TV & Humour

Tous les diaporamas Nostalgia

 



13/11/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres