NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas...

Parlez-nous de vous : Emile Weil

emile en reportage.jpg

 

De la chaudronnerie, en passant par l'extraction du charbon, en route vers le reportage.

Emile est né le 26 février 1947 au domicile de ses parents dans la cité minière de Sainte Fontaine, cité située entre la ville de l'Hôpital et Freyming-Merlebach.

Son père était porion mineur et sauveteur au puits de Sainte Fontaine. Sa mère, comme toutes les femmes de mineurs de cette époque, restait au foyer pour s'occuper du quotidien et surtout des enfants, car cette famille s'agrandira encore après la naissance d'Emile, avec la venue de deux frères et de deux sœurs.

Petit garçon il ne s'intéresse pas vraiment à l'école car il veut très vite "gagner sa vie".

C'est ainsi qu'il entre en apprentissage aux établissements Munch de Hombourg-Haut pour y apprendre la chaudronnerie.

Il ne sait pas encore que ce noble métier va lui permettre de voir la vie "autrement" que le simple commun des mortels. En effet grâce à ce métier où il faut savoir lire un plan, être capable de réaliser des pièces métalliques de toutes tailles et de les assembler avant de les monter sur un site industriel, il a acquis la faculté de voir en perspective, de projeter dans son esprit un dessin vers la réalisation finale. Cette faculté lui permet de se plier aux dures exigences de la vie sans a priori.

C'est pourquoi quand son entreprise projette de fusionner les services extérieurs (personnels en déplacements) des usines Munch de Frouard et de Hombourg-Haut, il décide de quitter l'entreprise et se tourne tout naturellement vers le seul recruteur industriel local, les mines de charbon. C'était en 1973 et son ancienne entreprise fermera ses portes en 1983.

Lorsqu'il se retrouve au fond de la mine, il s'adapte facilement à ce nouveau et dur métier de mineur. Il gravit les échelons et malheureusement, après un accident de travail, sur décision médicale il est muté au jour. Soucieux du bien-être de ses camarades il prend des responsabilités syndicales en devenant suppléant du délégué mineur de son secteur.

Les années passent et en 1996, de par le Congé Charbonnier de Fin de Carrière, il prend sa retraite à l'âge de 49 ans.

Là, débute une période de grand calme où notre homme qui aimait venir en aide aux autres ne veut pas rester inactif, mais que faire quand pendant toute sa carrière professionnelle on a obéi aux ordres et que maintenant il n'y a plus personne pour le diriger ?

Une période rendue encore plus difficile par la disparition prématurée de son épouse qui décède en 2001.

Emile se retrouve seul pendant trois longues années avant de faire une rencontre qui va tout bouleverser.

C'est Marie-Louise qui le sort de sa torpeur. Emile reprend le dessus, il s'intéresse à l'informatique et, poussé par celle qu'il vient d'épouser, il se lance dans le reportage.

Animé par la volonté de servir les associations de sa ville en faisant connaitre leurs activités, il achète une caméra, crée une page sur Facebook ainsi que sur YouTube et part à la rencontre de ses concitoyens.

 

emile et marie louise.jpg

 

Emile en compagnie de son épouse Marie-Louise

 

Très vite il est accepté de tous. En parfait bénévole, il ne compte pas le temps qu'il consacre aux autres. Entre les reportages in-situ et les montages faits au domicile, ce sont parfois plus d'une dizaine d'heures de travail qu'il consacre pour finaliser son travail.

Il se perfectionne en matériel et logiciels en bon autodidacte qu'il est, pour offrir une meilleure qualité de visionnage à ses fans qui sont de plus en plus nombreux.

Figure incontournable dans toutes les manifestations locales, il ne s'arrête jamais de faire tourner sa caméra dans sa ville.

En 2014 il reçoit même la "médaille d'honneur de la ville" des mains du maire M. Laurent Muller.

S'il est fier de cette reconnaissance, il est un peu déçu par certains qui ne respectent pas son emploi du temps en cherchant à s'imposer, mais c'est mal connaitre notre homme qui ne confond pas serviabilité avec asservissement et qui poursuit maintenant au-delà des murs de sa ville ses nombreux reportages.

 

emile à l'espace de Wendel Hombourg haut.jpg

 

Fin 2018 il fait la rencontre d'un autre féru de reportages, Jean maxime qui, en son temps était Reporter pour une radio locale.

Leur intérêt commun pour la Mine et ses hommes va faire que l'un à la caméra et l'autre au micro, ils vont se lancer dans différents reportages et pensent à s'unir pour perpétuer la mémoire des hommes qu'ils ont si bien connus, les mineurs de charbon.

Un troisième larron viendra compléter cette équipe, c'est Clément, le webmaster d'un site "Nostalgique"(ww.nostalgia.blog4ever.com), qui poursuit un projet concernant les anciens baraquements construits pour les Houillères du Bassin de Lorraine à la "Ferme" de Schoeneck après la seconde guerre mondiale. Il s'agit d'aménager "une place du souvenir" en hommage aux anciens habitants de cette Ferme avec l'aide de la municipalité de Schoeneck.

Cette nouvelle équipe animée par le même objectif, la mémoire de leurs aînés, va travailler d'arrache-pied pour continuer d'offrir aux internautes qui les suivent de nombreux reportages et documentaires.  Texte et photos : Jean-Lucien Miksa, juin 2019.

 

Pour visiter la page YouTube d'Emile CLIQUEZ ICI

Pour visiter sa page Facebook CLIQUEZ ICI

 

Ci-dessous le reportage réalisé par Emile lors de la visite d'Aggie Surowiecki à la future place du souvenir :

 

 

 

 

Autres portraits : 

- Chantal Faber (Miss Nostalgia) 

- Joe Surowiecki (Oncle Joe) 

- Jean-Lucien Miksa (JLM) 

- Walter Heitzmann (HKW) 

- Hugues L. (H.L) 

- Auguste Calamia 

- Joseph Schoumer 

- Emile Weil (Média Hombourg) 

 

Ces pages devraient également vous intéresser :

Clément Keller : récits & souvenirs

La future place du souvenir des anciens de la Ferme

Clément Keller : le CD Anthologie

BD des années 50-60

La Mine

Nos ami(e)s racontent

Je vous parle d’un temps

Nos années 60

Parlez-nous de vous

Programme TV & Humour

Tous les diaporamas Nostalgia 

 

Schoeneck beau coin : autres récits

Introduction

5 Fruits & légumes

Alléluia ! Il marche et il parle...

Je vais ’recevoir’ une petite sœur

A la découverte du monde

Opa Adolphe - Mon premier vélo

Être ou ne pas être... etc.

 

Autres pages locales

Petite histoire de la Lorraine

Expressions en Platt

Recettes de cuisine en Platt

Récits & ouvrages en Platt

Proverbes, dictons & chansons en Platt

 

Votez pour le Blog Nostalgia

Merci


19/06/2019
37 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 143 autres membres