NOSTALGIA fête ses 3 ans sur la toile... BON ANNIVERSAIRE !

NOSTALGIA fête ses 3 ans sur la toile... BON ANNIVERSAIRE !

nostalgia 3d1.jpg


Le Blog NOSTALGIA a été mis en ligne en février 2016. 

A ce jour (janvier 2019), nous avons reçu plus de 60.000 visites et nos visiteurs ont laissé plus de 14.000 commentaires dans nos pages.

Bienvenue à tous ceux qui nous sont fidèles depuis des années et bienvenue à tous les nouveaux visiteurs. 

N'hésitez pas à vous inscrire comme membre (c'est gratuit !), un simple pseudo et une adresse mail suffisent ! 

Aidez-nous et faites connaître Nostalgia en transférant l'adresse nostalgia.blog4ever.com à vos contacts et amis et n'hésitez pas à voter pour notre Blog au 'Top Sites' en cliquant sur le bouton 'Votez pour le Blog Nostalgia' en bas de page.

Vous pouvez bien entendu laisser un commentaire dans nos différentes rubriques sans être inscrit en tant que membre. Pour ce faire, il suffit d'aller au bas de chaque page et de cliquer sur : 'Poster un commentaire'Si vous voulez rester anonyme, vous pouvez également signer votre commentaire avec un pseudo.

Si vous écrivez, possédez des documents, des photos, ou si vous avez simplement des suggestions ou des idées susceptibles de compléter ce Blog, n'hésitez pas à nous les faire parvenir à l'adresse mail (bandeau en haut de chaque page), nous les publierons avec plaisir. 

Nous vous souhaitons une bonne balade à travers les nombreuses rubriques de ce site et vous disons par avance MERCI pour vos nombreuses visites et vos sympathiques commentaires.  Clément Keller, webmaster. 

 

 
Nous avons, dans ces pages, beaucoup parlé de la Ferme, des baraques, des vestiges et de tous ces habitants venus des 4 coins de l’Europe et nous en reparlerons encore.
Les témoignages humains et forts de Nadine, Joe, HKW, Auguste, JLM, BJR, Edith et tous les autres nous ont touché, ému et souvent fait sourire…
Nous n’avons bien entendu pas oublié le village et ses habitants. 
Chantal nous a fait parvenir quelques beaux souvenirs, RJA nous a écrit un superbe récit décrivant le quotidien d’un enfant d’après-guerre et Fronz ‘Le rossellois de la plus belle rue du monde’ nous a également gratifié de quelques beaux récits pleins d'humour et de souvenirs... 
Pour ma part, j’aimerai vous présenter mes récits ainsi qu'une nouvelle série intitulée Schoeneck, le beau coin dans laquelle je raconte au fil des épisodes quelques ‘scènes’ de ma vie de Schoeneckois. J’ai essayé de traiter cette petite bio sur le mode humoristique, car rire est le propre de l’homme et il ne sert à rien de se lamenter, la vie est parfois assez triste pour qu’on ait pas besoin d’en rajouter.
Petit appel du pied à nos amis de Schoeneck et d’ailleurs : si vous avez des souvenirs à partager, n’hésitez pas à nous les faire parvenir.
Vous pouvez les envoyer en ‘vrac’, nous sommes à votre disposition pour vous aider dans la rédaction et pour les mettre en page. Un simple texte envoyé par mail suffira. 
 
 → Dernière minute :
Le projet d'une place souvenir sur le site de l'ancienne Ferme de Schoeneck
prend forme (voir vidéo ci-dessous).
Plus d’infos ICI
  

 
 
 

 
Autres rubriques à visiter : 

 

  

J.F. Hurth : Sexe et immortelles amours

COMME PROMIS, CAUSONS SEXE C'est par un singulier hasard que je suis arrivé sur un Blog où des personnes écrivent leurs souvenirs, rappellent le bon vieux temps, certaines même mettent ces réminiscences collectives en musique et en scène. D'autres encore écrivent des récits ou commentent l'actualité en patois local. Superbe !  C'est du "Francique" qu'ils disent, en parlant de leur vernaculaire qui n'est pour le commun qu'un allemand vaguement dé...

Em Clemau sei Footzegge : Fébroua 2019

Disjoa homma im Winda Schné gritt ! Das wa jo soo komisch das se uns in de télé E natzionali Kadaschdroff ongesaat honn... Wunn mojens bis owetz homma répoatasche gesinn wo se uns èaklèat honn wima sich ondoun soll, wima uffem trotoua tappe soll, wima Auddofahre soll, wima schlidde fahre soll unn sooga was ma esse unn tringge soll das ma die nay Eisstzeit iwallèwe kinne. Kuatz bevoa’s ongefong hat se schnéje honn Ich donn may Auddo geholl unn bin norh schnell in de nä...

J.L. Miksa : Le Schoeneckaland

Après avoir reçu comme il se doit notre unique représentant habillé du costume Vert, le royaume du Schoeneckaland connut à nouveau une paix royale. Chacun avait repris ses activités et l'industrie tournait à plein régime. Les salaires régulièrement versés permettaient à chacun de mener bon train de vie, mais voilà que quelques zoisiaux ne s'en accommodaient plus. Ils décidèrent de se ré...

Em Clemau sei Footzegge : Joonoua 2019

Liewe Noschtalchia lèsa, Ich glaab Ich honn mool widda de finga oufem rischdische lorh gehatt… Wie Ich gesiin hohn wifiel geld die politsischdde odda déa Boxa wo uff se geschla hat (ma wäs jo nimmé wèa ouf wähne schladd !) mit sonna Intanetcagnot vedient honn, do honn Ich a moll widda E guddi Idé kritt. In soome kommenda honn Ich E mool gesaat das ma so ebbes ah Fa E Noschdalschia Webmäschdda wo de gonze Daa fa nix schafft unn om monads ä...

J.L. Miksa : Mériter l'habit vert

Il était une fois un pays magique où tous les enfants pouvaient réaliser leurs rêves. Oui, tous leurs rêves. Ce pays s'appelait "Schoeneckaland" ! Tous les habitants étaient contents et vivaient en bonne harmonie. Il n'y avait pas de distinction entre les pauvres et les riches, car ils avaient choisi d'être l'un ou l'autre lorsqu'ils étaient enfants. L'argent n'était d'ailleurs pas le point le plus important aux yeux de tous parce qu'ils é...

Clément Keller : Une matinée ordinaire

Richard, un des personnages clés de l'histoire, est à l'époque un adolescent de 16 ans qui vient de finir son apprentissage de mineur et travaille, comme la majorité des jeunes de son âge, au fond d'un des nombreux puits de charbon de la région. Pur produit d'un environnement familial désastreux, le gamin est à la recherche de son identité. Mal à l'aise, complexé et avide d'horizons nouveaux, Richard ressent le besoin impé...

Em Clemau sei Footzegge : Détzemba 2018

So, jetz honn Ich ändlich maï Waynartsgeschenksbrieff (200 points au Scrabble allemand !) onn de Père Emmanoël geschiggt ! Hoffentlisch isses nit se schpät, Ich honn E haouffe Awedd im Détzemba gehatt middem Noschdalschia Blok. Wenn’s fa disjoa se spät is, isses a nit schlimm, donn solla ne fa näkschjoa behale ! Ich honnem èaklèat das Ich disjoa scheen lieb wa, das Ich may Phosphoreszierend geschträfdi ounabouks ongedoun honn wie mia all, unn das Ich ohne ebbes gaboutsemarre manifè...

Oncle Joe raconte : Elvis et moi

Comme la plupart d'entre vous le savent sans doute, Elvis Presley a été enrôlé dans l'armée américaine alors qu'il était déjà une très grande Star aux États-Unis et dans beaucoup d’autres pays du monde. Il a servi dans l'armée américaine de 1958 à 1960 et a passé environ 18 mois à Friedberg, en Allemagne. Il n'a pas passé beaucoup de temps à vivre dans les baraquements avec les militaires, car, aprè...

J.L. Miksa : Visite aux 'Gilets Jaunes'

C'est le jeudi 6 décembre 2018 que j'ai prévu de me rendre en soutien à une manifestation des gilets jaunes. Je redoute un peu cette visite pour avoir par le passé assisté à de nombreuses manifestations de mineurs dont je faisais partie et qui finissaient assez souvent de manière fort violente. Mais je n'hésite pas et saute dans ma voiture pour me rendre au rond-point du Cora à Saint-Avold où je suis sûr de retrouver des hombourgeois, peut-ê...

Em Clemau sei Footzegge : Nowemba 2018

Ma honn Jo Die létscht zayt noua voun de Schillé Schôôn onn de nahrichdde unn in de Télé geschwätzt… Hunnattdaouzendde honn om 17 Nowemba Manifèschdiaat unn E haouffe tzeisch velongt. De Benzinpraïs, die Schdayerre, die C.S.G., de Loohn, unn E haouffe onneres Zeich wo Ich Vegess Honn. Do Honn Ich Jo onn dem Daa A wille mitmahrre, honn awa lèdda keen passenda Schillé Schôôn fa mich Gefounn. Awa Do honn Ich Jo (schuwidda !) E guddi Idé...

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (9)

Chaudement vêtu de ma toute nouvelle veste fourrée, ma casquette d’aviateur sur la tête et mon premier cartable solidement arrimé sur le dos, je regardais Oma (Grand-mère), debout sur le pas de la porte, toute de noir vêtue comme à son habitude, essuyer furtivement une larme. Elle m’avait fait des adieux dignes d’une mère voyant son enfant unique et chéri partir à la guerre avec la certitude qu’il n’...

J.F. Hurth : Les affaires Félix

Ça va faire plus de dix ans qu'il a tiré sa révérence le FÉLIX et toujours pas de nouvelles, alors que nous avions les meilleures relations de son vivant. Étonnant, c'est pas dans ses façons, il a dû se passer quelque chose.  Désolé donc, car dans ce récit qui résume sa vie, mais sans quelques précisons de sa mémoire, j'ai dû prendre des libertés avec plusieurs dates et certains noms propres. Je pense qu'il me pardonnera. Par contre, je n'ai rien modifié...

 

Extraits des derniers commentaires de nos visiteurs :

 

  

 

 

   

Avis clients de nostalgia.blog4ever.com

 

  

Votez pour le Blog Nostalgia

Merci
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser