NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas !

NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas !

bandeaunew.jpg

Le Blog NOSTALGIA a été mis en ligne en février 2016.

A ce jour (février 2020), nous avons reçu environ 92.700 visites et nos visiteurs ont laissé plus de 16.600 commentaires dans nos pages. 

Bienvenue à tous ceux qui nous sont fidèles depuis des années et bienvenue à tous les nouveaux visiteurs. N'hésitez pas à vous inscrire comme membre (c'est totalement gratuit !), un simple pseudo et une adresse mail suffisent.

 


 

Vous pouvez également nous aider et faire connaître Nostalgia autour de vous en transférant l'adresse nostalgia.blog4ever.com à vos contacts et amis et à voter pour notre Blog au Top Sites en cliquant ICI ou sur le bouton Votez pour le Blog Nostalgia inséré en bas des pages.

Vous pouvez bien entendu laisser un commentaire sans être inscrit en tant que membre.

Pour ce faire, il suffit d'aller au bas de chaque page et de cliquer sur : 'Poster un commentaire'Si vous voulez rester anonyme, vous pouvez également signer votre commentaire avec un pseudo.

Si vous écrivez, possédez des documents, des photos, ou si vous avez simplement des suggestions ou des idées susceptibles de compléter ce Blog, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse mail ci-dessous :

 

bonjour.nostalgia@gmail.com 

 

Nous vous souhaitons une bonne balade à travers les différentes rubriques de ce site et vous disons par avance MERCI pour vos nombreuses visites et vos sympathiques commentaires.    

Nous avons, dans ces pages, beaucoup parlé de la Ferme, des baraques, des vestiges et de tous ces habitants venus des 4 coins de l’Europe et nous en reparlerons encore.
Les témoignages humains et forts de Nadine, Joe, HKW, Auguste, JLM, BJR, Edith et tous les autres nous ont touché, ému et souvent fait sourire…
Nous n’avons bien entendu pas oublié le village et ses habitants. 
Chantal nous a fait parvenir quelques beaux souvenirs, RJA nous a écrit un superbe récit décrivant le quotidien d’un enfant d’après-guerre et Fronz ‘Le rossellois de la plus belle rue du monde’ nous a également gratifié de quelques beaux récits pleins d'humour et de souvenirs... 
 

 
Pour ma part, j’aimerai vous présenter mes récits ainsi qu'une nouvelle série intitulée Schoeneck, le beau coin dans laquelle je raconte au fil des épisodes quelques ‘scènes’ de ma vie de Schoeneckois. J’ai essayé de traiter cette petite bio sur le mode humoristique, car rire est le propre de l’homme et il ne sert à rien de se lamenter, la vie est parfois assez triste pour qu’on ait pas besoin d’en rajouter.
 
 

 
Petit appel du pied à nos amis de Schoeneck et d’ailleurs : si vous avez des souvenirs à partager, n’hésitez pas à nous les faire parvenir. Vous pouvez les envoyer en ‘vrac’, nous sommes à votre disposition pour vous aider dans la rédaction et pour les mettre en page. 
Un simple texte envoyé par mail suffira. Clément Keller, Webmaster.
  

 
 
 

 
 Pour voir les dernières rubriques mises en ligne CLIQUEZ ICI
 
Quelques pages à visiter : 

 

  

Em Clemau sei Footzegge : Jonoua 2020

Le billet d'humour en Platt et en français du mois de janvier 2020 Ia kènne Mich jo oun Ia wisse jo das Ich kènna woun dèa Soat bin wo sich voun Gerischdde, Kollektif Psykose odda Fake News, wo de alldaa voun de éalische layt vedèabt, beinflousse lost. De Coronavirus ! Was wille se donn norh èafinne das die Naarischdde senda beschäfischoung honn ! Noo de Gilets jaunes, de Fayawéa, de Politsay oun de Advokaadde honse jetz so E nayes ding gefoun fa ouns abselè...

Auteurs locaux (1)

    → Pour accéder aux pages des différents auteurs, cliquez sur leur nom ←    BECKER Norbert   ENGELBREIT Raymond   FLAUSS Jean-Claude   KELLER Clément   MIKSA Jean-Lucien   VION Vincent   Pour les amateurs de langues locales, ci-dessous, à titre documentaire, le Blues du charbon de C. Keller en version 'Platt'     Autres pages locales Petite histoire de la Lorraine Expressions en Platt Recettes de cuisine en Platt Proverbes, dictons &...

Norbert Becker

Norbert Becker, originaire d'Etzling, présente son nouvel ouvrage : Le WILDFRAULOCH ou la légende de la femme sauvage Les légendes locales entretiennent toujours une relation intime avec un lieu, et Le Wildfrauloch ou la légende de la femme sauvage de Norbert Becker  ne déroge pas à la règle.  L’auteur débute son récit par une description détaillée de l’environnement du site de la ...

Raymond Engelbreit

Raymond Engelbreit, ancien professeur au collège Robert Schuman de Behren, historien local, est l’auteur de nombreux ouvrages généalogiques (Schœneck, Verrerie-Sophie, Stiring Wendel, Oeting) souvent complétés d'utiles mises au point historiques.       Pour lire un extrait du livre Retrouvailles cliquez sur l'image   Retrouvailles Généalogie des habitants du district de Forbach É...

Jean-Claude Flauss

Quand la petite histoire rejoint la grande...  Publié à compte d'auteur, la chronique du siège de Forbach est devenue un outil de référence incontournable pour qui veut comprendre ce qui s'est passé dans la ville de Forbach durant la période du 29 novembre 1944 au 8 mai 1945. Le lecteur y trouvera une multitude de témoignages, d'anecdotes et de documents photographiques concernant une des pages les plus noires de notre histoire locale. Ces té...

Vincent Vion

Depuis que j'habite Hombourg-Haut, c'est-à-dire 30 ans, j'ai toujours voulu rencontrer Monsieur Vincent Vion. Lorsqu'il travaillait à la poste de la ville je le voyais en fin de journée emprunter l'escalier qui longe mon terrain pour rentrer chez lui. Au fil des années qui passaient, je lisais régulièrement dans le journal local qu'il venait de publier des livres d'histoire, bref j'ai attendu très longtemps, mais enfin la rencontre a eu lieu le lundi 18 novembre 2019. Par ce lundi de grisaille je me rends dans le lotissement Mé...

Les récits envoyés par nos ami(e)s

Chers ami(e)s, Dans cette rubrique vous trouverez les textes et récits envoyés par nos visiteurs. Ce sont tous des amateurs qui écrivent pour le plaisir de partager leurs idées, leurs convictions et leurs souvenirs. Cette rubrique est ouverte à toutes et à tous. Si vous avez envie d'être publiés, n'hésitez pas à nous faire parvenir vos écrits à l'adresse suivante :    bonjour.nostalgia@gmail.com  ...

Nadine Chaboussie : à bicyclette...

J'avais 8 ans et je me souviens très bien de pas mal d'histoires de la vie quotidienne à la Ferme de Schoeneck. A l’époque, le salaire des ouvriers mineurs était versé en deux fois, une partie vers le 10 du mois, le jour de l’acompte et le solde à la fin du mois. A chacune de ces « étapes » mon père nous rapportait une grande tablette de chocolat au lait Suchard de 600 grammes qu'il achetait à la buvette é...

Em Clemau sei Footzegge : Détzemba 2019

Le billet d'humour en Platt et en français du mois de décembre 2019 Endlich E mohl E gouddi Nahricht ! In Amérigga hat èndlich de protsess voun dèm berihmdde Weinschtèn ongefong… Earinnere na aych, das is dèa berihmde Hollywood Produtsènt dèa oungefèa 100 Fraoue sèxouel belèssdich hat. Er hat in wiaklischkèt noua norh mit zway se doun, die onnere hatta daya betsalt damit se ia klapp halle. Nodè...

Chantal Faber : un noël inoubliable !

Dans les années 1960, Noël était vraiment célébré, non comme une fête commerciale, mais comme une fête de famille riche de traditions et surtout religieuse.  Déjà, ce n’était pas le "Père Noël" qui venait nous apporter des cadeaux, mais le "Krichkindche" en clair "le petit Jésus", puisque c’était sa naissance que l’on célébrait.  On avait donc droit au "si tu n’...

Nadine Chaboussie : la sale guerre 39-45 (Récits 1 & 2)

Il n'y a pas d'arbres ni de plantes sans racines ! Il n'y a pas d'avenir sans passé.  Victor Hugo.   La sale guerre (1) Dans leur baraque, au 120b rue des Sapins à la Ferme de Schoeneck, très souvent mes parents recevaient des ami(e)s avec lesquels ils partageaient leurs repas, et ce, toujours dans une atmosphère très conviviale. Nos invités appréciaient les succulents plats cuisinés par ma mère, toujours servis copieusement avec la gé...

Oncle Joe raconte : Peep Show à la Ferme

C’est vers l’âge de 14-15 ans que la plupart de mes amis et moi-même avons commencé à nous intéresser sérieusement à la gente féminine en général et aux jeunes filles de notre âge en particulier. Dans les cinémas de la région, comme par exemple le Rex et le Palace à Forbach, on passait en séance de nuit des films dits pour « adultes » interdits au moins de 16 ou 18 ans. Ces chef d’...

Em Clemau sei Footzegge : Nowemba 2019

Le billet d'humour en Platt et en français du mois de novembre 2019 Liewe Noschdalschia lèsa, voa ougefèa viatzehn Daa sinn Es Sidonie oun de Alphonse (Wonna jo jétz goudd kènne zayt dèa Klim Geschischt) (1), bay ouns dehèm voabay koum oun honn ouns E voaschlarh gemach : - Mia sinn dorh schoun long nimmé ouf E Waynartsmaakt gong, hédde na kè louscht dissjoa mool mit ouns hinsegehn ? Ealisch gessaat, sayt dasse E fé...

La Ferme de Schoeneck années 50-60

Il y a 50 ans disparaissaient les dernières baraques de la Ferme de Schoeneck...     → Découvrez le projet de la future place du souvenir ←   Une petite page d'histoire : A compter de la fin de la guerre, en 1945 et jusqu’en 1947, environ 7.500.000 personnes déplacées par les allemands furent rapatriées (source UNRRA). Environ 1.000.000 de ces réfugiés (600.000 polonais, 250.000 baltes, 75.000 yougoslaves et 50.000 ukrainiens) refuseront de regagner leurs pays soumis à...

Arsène Hartzer : Les Potaches, une histoire de potes

L’aventure débute un beau jour de 1962. Nous étions 3 amis du Creutzbzerg, Roland Cirer, Francis Brum, et moi-même, qui, comme tous les ados de notre âge aimions la musique que nos parents qualifiaient souvent de Katze Musik. Nous étions un peu gâtés de ce côté-là, car un autre  voisin, un  peu plus âgé que nous, avait un oncle en Amérique qui lui envoyait régulièrement des disques des chanteurs et groupes en vogue de l’...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs :

 

  

 

 

   

Avis clients de nostalgia.blog4ever.com

 

  

Votez pour le Blog Nostalgia

Merci
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser