NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

nostalgia3.jpg



Après plus de 20 ans de présence sur la toile, stiring.net est devenu NOSTALGIA

Bienvenue à tous ceux qui nous sont fidèles depuis des années et bienvenue à tous les nouveaux visiteurs. N'hésitez pas à vous inscrire comme membre pour faire vivre ces pages, un simple pseudo suffit ! 

Aidez-nous et faites connaître ce Blog autour de vous en transférant l'adresse www.nostalgia.blog4ever.com à tous vos contacts et amis. Vous pouvez bien entendu laisser un commentaire dans nos différentes rubriques sans être inscrit en tant que membre. Pour ce faire, il suffit d'aller au bas de chaque page et de cliquer sur : 'Poster un commentaire'Si vous voulez rester anonyme, ce qui serait dommage, vous pouvez également signer votre commentaire avec un pseudo.

Si vous écrivez, possédez des documents, des photos ou si vous avez simplement des suggestions ou des idées susceptibles de compléter ce Blog, n'hésitez pas à nous les faire parvenir à l'adresse mail (bandeau en haut de chaque page), nous les publierons avec plaisir. 

Nous vous souhaitons une bonne balade à travers les nombreuses rubriques de ce site et vous disons par avance MERCI pour vos nombreuses visites et vos sympathiques commentaires.  Clément Keller, webmaster. 

 

 
Plus de 28000 visites et près de 7000 commentaires à ce jour !
Nous avons, dans ces pages, beaucoup parlé de la Ferme, des baraques, des vestiges et de tous ces habitants venus des 4 coins de l’Europe et nous en reparlerons encore.
Les témoignages humains et forts de Nadine, Joe, HKW,  Auguste, JLM, BJR et tous les autres nous ont touché, ému et souvent fait sourire…
Nous n’avons bien entendu pas oublié le village et ses habitants. 
Chantal nous a fait parvenir quelques beaux souvenirs, RJA nous a gratifié d’un superbe récit décrivant le quotidien d’un enfant d’après-guerre et notre ami Gaston est en train de peaufiner quelques textes qui retraceront les souvenirs d’un gamin né dans notre village, qui y a grandi et fait toute sa carrière à la mine. 
Fronz ‘Le rossellois de la plus belle rue du monde’ nous a également gratifié de quelques beaux récits et nous attendons la suite avec impatience... 
Pour ma part, j’aimerais vous présenter mes récits ainsi qu'une nouvelle série intitulée Schoeneck, le beau coin dans laquelle je raconte au fil des épisodes quelques ‘scènes’ de ma vie de Schoeneckois. J’ai essayé de traiter cette petite Bio sur le mode humoristique, car rire est le propre de l’homme et il ne sert à rien de se lamenter, la vie est parfois assez triste pour qu’on ait pas besoin d’en rajouter.
Petit appel du pied à nos amis de Schoeneck et d’ailleurs : si vous avez des souvenirs à partager, n’hésitez pas à nous les faire parvenir. Vous pouvez les envoyer en ‘vrac’, nous sommes à votre disposition pour vous aider dans la rédaction et pour les mettre en page. Un simple texte envoyé par mail suffira. 
 
Rubriques à visiter : 

 

  

Nadine Chaboussie : Douce France, cher pays de mon enfance...

Durant mes jeunes années, il m’arrivait souvent de me poser une question : - Pourquoi les enfants des autres familles de mineurs partaient en colonie de vacances des H.B.L. alors que moi, mes vacances les plus lointaines se limitaient au centre aéré de Bousbach ? (*) Ce n’est que quelques années plus tard que j’ai eu la réponse à cette question… Un événement dramatique était arrivé dans la famille Gajewski, une famille qui demeurait dans une baraque voisine, au 37a rue de l'Arc à...

Edith Samiec-Newman

Attention ! Cette page n'est qu'une ébauche. Elle sera complétée au fur et mesure par les récits et photos envoyés par Edith Samiec Newman     * * * * * * * * * *   La famille Samiec, composée de 6 personnes (Le père Jan, la mère Fanny, les enfants Jeanne-Marie, Astrid, Edith et la belle-maman Anne-Marie) habitait au 54b rue du centre dans une des baraques de la Ferme de Schoeneck en 1954.      à...

L'Amicale des classes de Schoeneck

Le comité des classes de Schoeneck organise chaque année, le 1er dimanche d´octobre, et ce, depuis 1998, une rencontre ou retrouvailles multi-classes. Cette manifestation, devenue pérenne, rassemble tous les ans les classes partant des nouveaux sexagénaires (60 ans)  jusqu´aux classes 19xx. Cette année ce fut 1957 jusqu´à 1917 et nous avons eu le plaisir rare d’honorer une centenaire. Mme Dieffenthal Catherine encore trè...

Schoeneck de A à Z (cliquez sur la rubrique choisie)

    Le village au fil du temps  Une petite page d’histoire L’évacuation : avoir 9 ans en 1939 L’évacuation : avoir 14 ans en 1939 L’évacuation : avoir 24 ans en 1939 L’évacuation : la famille Muller Karl Schoeneck autrefois Souvenirs d’un enfant de l’après-guerre L’école de notre enfance Schoeneck aujourd’hui   La Ferme de Schoeneck Les baraques de la Ferme durant les anné...

Les amis du puits St. Charles de Petite-Rosselle

Lundi 23 octobre 2013 à 14h30 je suis emmené par mon ami Walter à Petite-Rosselle. Nous y avons rendez-vous avec monsieur Minninger Rigobert, président de l'association des amis du puits Saint Charles, afin de réaliser un petit reportage sur leurs activités.     Puits Saint Charles   Il pleut légèrement ce lundi et c'est sous la grisaille, presque habituelle en cette saison dans notre région, que nous arrivons au siè...

J.L. Miksa : Céréalité

Voici une petite histoire qui m'est arrivée dernièrement et qui est directement liée aux commentaires de Clément sur le blog et qui concernent une tisane un peu particulière. Ce commentaire a été laissé sur la page des récits " Les secrets d’un mystérieux voyage à Leipzig", le voici :  Comme vous ne le savez peut-être pas, notre ami JLM (Je Les Mystifie) est un fervent adepte de concours en tous genres. Il a gagné...

Je vais bientôt 'recevoir' une petite sœur ! (1)

Les semaines et les mois passaient. Je gagnais en taille, en poids et peut-être même un peu en sagesse. Mon vocabulaire ainsi que mes facultés cognitives s’enrichissaient au fil des jours et Oma, toujours omniprésente, s’occupait avec célérité de ma petite personne et ne manquait aucune occasion de s’inquiéter de mon bien-être. -  Ay Résie, bischdde sicha das de Clémo gennung Guess ...

Commémoration de la catastrophe minière du Puits Vouters.

Ce samedi 30 septembre 2017 a eu lieu la quarante et unième commémoration de la catastrophe qui a fait 16 victimes le 30 septembre 1976 à l'étage - 1036. Le rendez-vous est donné pour 14 heures devant la stèle dressée à l'entrée du Siège Vouters. J'arrive bien à l'avance car je dois rencontrer mon ami Walter qui prendra les photos de la commémoration. Nous sommes les premiers et en profitons pour bavarder un peu en attendant les autres invité...

1985, la catastrophe du Puits Simon : Témoignages

Jean-René BEGUIER a travaillé au Puits Simon le jour de la catastrophe du 25 février 1985. Il s'apprête à accéder à la Bowette Sud lorsqu'il est soudain violemment projeté contre la paroi de la galerie... Egalement sauveteur, il a été parmi les premiers à se rendre sur les lieux, quelques minutes seulement après l'explosion qui fera 22 victimes et 269 blessés. Son témoignage, consigné quelques jours aprè...

Jean-François Hurth : C'est le 'Sepp' qu'on disait...

Dans ma rue, c'est juste deux maisons au-dessus qu'il habite. Il fait toujours semblant de ne pas me voir. Je sais déjà qu'il va me faire des misères jusqu'au bout. C'est l'âge qui me fait perdre à tous les coups. Lui 19 et moi, tout juste 12. Je suis un aspirant ado, lui un fier impétrant au monde des "Grands". J'ai la voix claire, des jambes maigres, la pâle figure et la raie à gauche. Parfois je me demande s'il sait que j'existe. Il est grand, musclé...

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain

Ma chanson 'Charbon' était une modeste contribution à la mémoire de toutes ces victimes   Les dures conditions de travail à la mine ont toujours été la cause d’accidents. Lorsque les victimes sont en nombres, on parle de catastrophes. Vous trouverez ci-dessous la liste de celles (parmi les plus marquantes) ayant frappé le bassin houiller lorrain. Ces catastrophes sont encore commémorées de nos jours par les diffé...

La difficile genèse du bassin houiller lorrain (1815-1870)

L'auteur : Bernard DESMARS, Maîtrise d’histoire moderne, Capes d’histoire-géographie, docteur en histoire contemporaine et agrégé d’histoire, Bernard Desmars est Maître de Conférences en histoire contemporaine à l’UFR des Sciences humaines et sociales de l’île du Saulcy à Metz et à l’université de Lorraine. Spécialiste du XIXe siècle, il consacre ses recherches à...

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (3)

Alléluia ! Il marche et il parle… A force d’insister, de tituber et de m’agripper à chaque meuble se trouvant sur mon chemin, je réussis un beau matin de novembre à marcher sans l’aide de personne. Quelle journée mémorable ! Tous les membres de la famille se félicitaient de cet événement  exceptionnel et Oma rayonnait de bonheur. - Comme il garde bien l’équilibre ! Vous avez vu comme il met bien ses pieds l'un devant l'autre…...

J.L. Miksa : Les secrets du mystérieux voyage à Leipzig...

Préambule : Comme vous ne le savez peut-être pas, notre ami JLM (Je Les Mystifie) est un fervent adepte de concours en tous genres. Il a gagné dernièrement un voyage de remise en forme offert par le fabriquant de tisane à la camomille moldave Ceai Revigorant (en français : le thé excitant) grâce à son slogan ‘Avec Ceai Revigorant, c'est comme à 20 ans’. Avant de partir pour ce séjour dans le centre de ré...

Tous les diaporamas Nostalgia

    Sur cette page nous avons regroupé tous les Diaporamas et Clips vidéo présentés dans Nostalgia                                                           Ces pages devraient également vous intéresser : ...

Clément Keller : Le beau coin (2).

5 fruits et légumes. Lorsque grand-mère faisait la cuisine, ou lorsque maman s'en chargeait sous le regard vigilant de sa belle-mère, assis dans ma poussette dans la cuisine, je suivais du regard le déroulement des opérations… A cinq mois j’avais pris le contrôle d’une partie de mes cervicales et je réussissais même à ne plus loucher lorsque je regardais à droite ou à gauche. Je dois reconnaître que la synchronisation des mouvements de mes yeux é...

 

 

Extraits des derniers commentaires de nos visiteurs :

 

  

 

 

 

 

 

 
 

 

Avis clients de nostalgia.blog4ever.com

 

 

 

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser