{meta_keywords}

NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas...

bandeaunew.jpg

Le Blog NOSTALGIA a été mis en ligne en février 2016.

A ce jour (octobre 2019), nous avons reçu environ 81.000 visites et nos visiteurs ont laissé plus de 16.300 commentaires dans nos pages. 

Bienvenue à tous ceux qui nous sont fidèles depuis des années et bienvenue à tous les nouveaux visiteurs. N'hésitez pas à vous inscrire comme membre (c'est totalement gratuit !), un simple pseudo et une adresse mail suffisent.

 


 

Vous pouvez également nous aider et faire connaître Nostalgia autour de vous en transférant l'adresse nostalgia.blog4ever.com à vos contacts et amis et à voter pour notre Blog au Top Sites en cliquant ICI ou sur le bouton Votez pour le Blog Nostalgia inséré en bas des pages.

Vous pouvez bien entendu laisser un commentaire sans être inscrit en tant que membre.

Pour ce faire, il suffit d'aller au bas de chaque page et de cliquer sur : 'Poster un commentaire'Si vous voulez rester anonyme, vous pouvez également signer votre commentaire avec un pseudo.

Si vous écrivez, possédez des documents, des photos, ou si vous avez simplement des suggestions ou des idées susceptibles de compléter ce Blog, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse mail ci-dessous :

 

bonjour.nostalgia@gmail.com 

 

Nous vous souhaitons une bonne balade à travers les différentes rubriques de ce site et vous disons par avance MERCI pour vos nombreuses visites et vos sympathiques commentaires.    

Nous avons, dans ces pages, beaucoup parlé de la Ferme, des baraques, des vestiges et de tous ces habitants venus des 4 coins de l’Europe et nous en reparlerons encore.
Les témoignages humains et forts de Nadine, Joe, HKW, Auguste, JLM, BJR, Edith et tous les autres nous ont touché, ému et souvent fait sourire…
Nous n’avons bien entendu pas oublié le village et ses habitants. 
Chantal nous a fait parvenir quelques beaux souvenirs, RJA nous a écrit un superbe récit décrivant le quotidien d’un enfant d’après-guerre et Fronz ‘Le rossellois de la plus belle rue du monde’ nous a également gratifié de quelques beaux récits pleins d'humour et de souvenirs... 
 

 
Pour ma part, j’aimerai vous présenter mes récits ainsi qu'une nouvelle série intitulée Schoeneck, le beau coin dans laquelle je raconte au fil des épisodes quelques ‘scènes’ de ma vie de Schoeneckois. J’ai essayé de traiter cette petite bio sur le mode humoristique, car rire est le propre de l’homme et il ne sert à rien de se lamenter, la vie est parfois assez triste pour qu’on ait pas besoin d’en rajouter.
 
 

 
Petit appel du pied à nos amis de Schoeneck et d’ailleurs : si vous avez des souvenirs à partager, n’hésitez pas à nous les faire parvenir. Vous pouvez les envoyer en ‘vrac’, nous sommes à votre disposition pour vous aider dans la rédaction et pour les mettre en page. Un simple texte envoyé par mail suffira. Clément Keller, Webmaster.
  

 
 
 

 
 Pour voir les dernières rubriques mises en ligne CLIQUEZ ICI
 
Autres rubriques à visiter : 

 

  

Em Clemau sei Footzegge Sébdemba 2019

REFLEXIONS SUR NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ (2) Les vaccins Un 'Billet d'humour' en 'Platt' et en français Liewe Noschdalsiche lèsa, Ich bin gonz ènfarh Dot miid. Wa das widda E wourh ! Ich hon norh nie so E schénes Begrèbniss wie das voun ounserem grosse Chirac gesihn. Die gonz wourh, schdoune long, ouf alle senda hat ma noua voun ounserem éjemalische Président geschwètzt. Wa das E schéni Cérémonie ! Wenn Ich das glick hon aa mool se schdè...

Le salon du livre de Porcelette

Être auteur, une aventure ? Pour avoir déjà publié deux contes pour enfants, fait des dédicaces dans des librairies et une grande surface, je peux témoigner que c'est difficile de vendre son livre. Mais , pour avoir été invité dans une école où un instituteur a préparé une rencontre entre ses élèves et un auteur (moi-même), là c'est autre chose et je garde en mémoire une matiné...

L'aventure c'est l'aventure...

    Episode 1 : Ode à la « Clim » Pour bien comprendre ce récit haut en couleur et en sueur, nous conseillons vivement à nos lecteurs de lire le "Footzegge" du mois de juin ainsi que les commentaires s’y référant en cliquant ICI.   Comme vous le savez sans doute, nous avons organisé dernièrement un voyage en Bus pour aller remercier Alphonse et Sidonie de m’avoir accueilli chez eux lors des jours de canicule du mois de juillet. C’...

L'aventure c'est l'aventure (2)...

Préambule : Pour bien comprendre ce récit haut en couleur, entièrement écrit sous l'influence de thé revigorant par notre ami JLM, il est nécessaire de faire tout d'abord un petit tour par la boutique en ligne Nostalgia. Les rares lecteurs ou les visiteurs occasionnels de ce Blog qui ne connaîtraient pas encore cette caverne d'Ali Baba de la vente en ligne peuvent y accéder directement en cliquant ICI.     ...

Miki, Saignée & Double-Rhum

L'histoire et les personnages : Miki, le petit Ranger est un adolescent d'environ 16 ans courageux et téméraire qui s'engage dans les légendaires Rangers du Nevada en compagnie de son 'père adoptif', Double Rhum, un vieux Scout ivrogne et grognon. Dans le premier épisode de la série, Miki a pour mission d'arrêter la bande du Vautour, responsable de nombreux délits et du meurtre du sergent Clem. Miki rencontre de nombreux obstacles sur son chemin mais ré...

La légende du Hübichenstein et du roi Hübich

Cette histoire et la légende associée sont très éloignées de notre bonne vieille Ferme de Schoeneck. C'est une histoire que nous avons vécu pendant la Seconde Guerre mondiale en Allemagne, de 1944 jusqu’après la fin de la guerre en 1946 dans la petite ville de Bad Grund (1) située dans les montagnes du Hartz en Basse-Saxe, où vivaient notre famille ainsi qu'une vingtaine d'autres familles (Ukrainiennes et Polonaises) et où...

Em Clemau sei Footzegge : Jouli-Aougouscht 2019

REFLEXIONS SUR NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Un 'Billet d'humour' en 'Platt' et en français Liewe lèsa, ma hatt ouns die letscht tsait oft oun viel voun ounserem waggeldische gesoudhäts sischtém vetsélt oun voun de Schtraygge in de Schpitäla. Ounsa nayi gesundhätsminischderin hat sich viel miih gènn fa ouns se èaklère das alles ball béssa wiad. Das hohn Ich om aygene layb gemèakt, oun honn feschtgeschdelt das ma ouffem rischdische wä...

J.F. Hurth : Vacances initiatiques

VACANCES INITIATIQUES Dormez tranquilles chers lecteurs, presque tout ce que je vous raconte là, est pure invention. Sauf les dates, les lieux et la plupart des faits. Quant aux personnages, ils sont sous contrôle. L'auteur VIVA ESPANĂ, juillet 1962. GILBERT et moi à 21 ans à peine, on a déjà perdu une guerre. Celle de l'Algérie où nous venons de passer 18 mois, avec l'autorisation du gouvernement de tuer notre prochain hé...

Em Clemau sei Footzegge : Jouni 2019

Le billet d'humour du mois de juin en "Platt" et en français. Liewe Noschtalschia lèsa, ma hat’s uns jo foagessat, unn die Hitzewéll is jetz doo. Seit iwa èna wourh homma jetz ‘Kanikel’ wie de JLM gesaat hat unn Ich konn aïch noua soohn das aya ‘Clémau’ in saynem lèwe norh nit so heiss gehat hat. Sogga im schadde ounam Hazelnoussbôm laft ma die Brih Em Asch erunna wie ma soo scheen bei uns saat… Gonz se schwaygge woun de zimma temberadoua ...

Parlez-nous de vous : Emile Weil

  De la chaudronnerie, en passant par l'extraction du charbon, en route vers le reportage. Emile est né le 26 février 1947 au domicile de ses parents dans la cité minière de Sainte Fontaine, cité située entre la ville de l'Hôpital et Freyming-Merlebach. Son père était porion mineur et sauveteur au puits de Sainte Fontaine. Sa mère, comme toutes les femmes de mineurs de cette époque, restait au foyer pour s'occuper du quotidien et surtout des enfants, car cette famille s'agrandira encore aprè...

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11)

La pâte à modeler. Monsieur Thil Félix, mon premier instituteur au cours préparatoire, a été dans ma jeune vie l’enseignant qui réussit à ouvrir mon esprit, déjà curieux et avide de savoir, à l’apprentissage de la langue française car, comme je vous l’ai déjà raconté dans les récits précédents, comme beaucoup de mes camarades, j’intégrai le cours pré...

Em Clemau sei Footzegge : May 2019

Liewe Noschdalschia lèsa, als Ich es letschde mool may Briefboot gesihn honn das wa kouatz voa de Europawahle un dea hat so rischdisch ongeschla aousgesihn... Als Ichem die Hond gèhn honn ounne gefrooht honn oba kronk wéa oda obba die Frégg häd do hadda mich mideme lähre blick ongeklootzt unn hat ènfarh gesaat : - Noch schlimma, Ich mouss die gonze Wähltzédelle eroumdroohn ! Do hon Ich eascht geméakt das sei scheenes élektrische drayrad woa so schtolz drouf wa hinne vunn lauda gewicht fascht sezommzgebroorh wè...

Parlez-nous de vous : Joseph Schoumer

L’histoire de notre ami Joseph Schoumer ressemble à un de ces romans de Charles Dickens, cet auteur anglais de l’époque Victorienne qui nous a laissé des chefs d’œuvre tels que Oliver Twist, David Copperfield ou son fameux Conte de Noël ayant comme personnage central le célèbre Mister Scrooge… Né le 19 avril 1943 au sein d’une fratrie de 13 enfants, la mère, Madeleine Schoumer est abandonné...

Em Clemau sei Footzegge : April 2019

Liewe Nostalschia Lèsa, Ich bin im momènt gonz Fetzaywellt… Ich Souhre schoun sayt zway wourhe may Schègghäft unn finnes nimmé… Es iss doch änfarh se finne, es hat so E blaua Deggel unn de noomme vunn de Bonk schteht in goldischa schrift drouf. Obna’s klawe oda nit, Ich finnes nimmé ! Ich koomisch norh genaou earinnere von Ich’s om letchdde mool benoutz honn. Das wa wie Ich mayna frayndin E esse inna wouaschdboud in Fouabarh betzalt honn…...

J.F. Hurth : Police, Sexe et Harmonica

Amédée FOUILLARD n'était pas Shérif, juste Officier de Police du district de NOIREMINE, une ville qui "était une fois dans l'Est". Ce fin limier était chargé de la sécurité des 17.216 habitants qu'on appelait les "NOIREMINEURS". Et l'on pouvait dire que la ville était bien gardée, pas comme à  MARSEILLE où même les Arabes n'osent plus sortir le soir. Quant aux NOIREMINEURS, beaucoup d'entre eux passaient leur journé...

Jean-Lucien Miksa : Retrouvailles au pays des lutteurs

Jeudi le 25 avril je reçois un appel téléphonique d'un vieil ami, Norbert Krause que j'ai rencontré pour la première fois en 1968 et revu une seule fois en 1986. Il me demande si je venais au repas des anciens lutteurs qui aura lieu le dimanche qui suit, le 28 avril. J'ai répondu que j'allais faire tout mon possible pour être présent ce jour-là. Je joins par Facebook notre ancien entraîneur Raymond Fullenwarth qui m'envoi vers Joseph Aronica, l'organisateur de ces retrouvailles (avec Patrick Schaeffer). Joseph que je ne connaissais que de renom, m'avoue que le quota est atteint, mais sa gé...

Clément Keller : Elle a eu chaud !

Le père Kolobanski (1) était cocu depuis pas mal de temps, et comme bien souvent dans ces cas-là, il en était le dernier informé. Lorsque ses copains lui annoncèrent la nouvelle, il réagit comme la plupart des cocus du monde et refusa d'abord de croire ce qu'il appelait des ‘racontars’ puis pria incessamment ses amis d'arrêter de propager ce genre de ragots faute de quoi il leur montrerait de quel bois il se chauffait.    ...

J.L. Miksa : Expo sur la mine au centre Leclerc de Betting

Samedi 6 avril 2019. Monsieur Eugène Ograbek, ancien mineur de fond du Nord et de Lorraine, a organisé une exposition sur le thème de la mine au Centre Leclerc de Betting. Voyant une opportunité pour promouvoir mon livre "A l’ombre du charbon", il m'a demandé si je souhaitais y participer et c'est avec un grand "OUI" que je me suis lancé dans cette petite aventure. Il a également contacté des amis avec lesquels ils représentent en tenue la corporation miniè...

 

Extraits des derniers commentaires de nos visiteurs :

 

  

 

 

   

Avis clients de nostalgia.blog4ever.com

 

  

Votez pour le Blog Nostalgia

Merci
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser