NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

Norbert Becker

Nouveau !

Norbert Becker présente son livre sur les

" patriotes résistant à l'occupation "

" Silésie, j'y étais "



Un nouvel ouvrage intitulé  « Silésie, j’y étais » vient de paraître. Son auteur, Norbert BECKER, est un passionné d’histoire locale demeurant à PUTTELANGE-AUX-LACS.

" Ma curiosité a été piquée au vif, nous a-t-il expliqué, le jour où j'ai appris, presque fortuitement,  qu'un grand nombre d'habitants de mon village avaient été déplacés en Silésie au cours de la Seconde Guerre mondiale. Maintes questions ont alors émergé : pour quelle raison ? Pourquoi eux ? Qu'avaient-ils commis de si abominable pour mériter de telles représailles ? C'est où la Silésie ?  C'était comment là-bas ? P.R.O. pour Patriotes Résistant à l'Occupation, cela implique quoi exactement ? "

Quelques lectures, et surtout de poignants témoignages, ont permis à l'auteur de mieux appréhender cette singulière aventure.

Bien d'autres communes de l'Est mosellan et d'Alsace ont connu les mêmes déboires.

L'ouvrage " Silésie, j'y étais " vient compléter à présent les trop rares livres traitant des P.R.O., une question qui mérite pourtant que l'on s'y attarde et qui ne doit en aucun cas tomber dans les oubliettes du passé.

L'ouvrage est disponible chez l'auteur ainsi qu'en librairie à Forbach, Sarreguemines et Puttelange-aux-Lacs.  Contact auteur : 06 87 19 64 69

 

Pour lire quelques extraits de cet ouvrage  CLIQUEZ ICI

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8683720_202007073055753.jpg

 

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Norbert Becker, originaire d'Etzling, présente son nouvel ouvrage :

Le WILDFRAULOCH ou la légende de la femme sauvage

Les légendes locales entretiennent toujours une relation intime avec un lieu, et Le Wildfrauloch ou la légende de la femme sauvage de Norbert Becker  ne déroge pas à la règle. 

L’auteur débute son récit par une description détaillée de l’environnement du site de la Pfisterquelle. Des recherches historiques ont permis à Norbert Becker de détailler les circonstances dans lesquelles une femme isolée, maltraitée et rendue folle de douleur par de sauvages soldats pendant la guerre de 30 ans s’est réfugiée dans une grotte pour y vivre isolée pour le restant de ses jours, se nourrissant de ce que la nature lui prodiguait.

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_8475261_202001154135700.jpg
Une page d’histoire :

Quand les Suédois ont déferlé sur la Lorraine en 1635, pendant la guerre de Trente Ans, meurtres et pillages signaient leur passage. La rumeur de leurs atrocités les précédait et provoquait, à leur approche, la fuite des habitants dans les forêts et les lieux inhabités.

Dans Kerbach, une femme ne pouvait pas s'enfuir; elle était restée avec son enfant nouveau-né. Son espoir de trouver une étincelle d'humanité chez les guerriers féroces était une illusion car les sauvages l'ont non seulement brutalisée de manière bestiale, mais ont ensuite lancé l'enfant en pleurs dans les flammes d'une maison incendiée. L'esprit dérangé, elle a erré pendant des jours sur les lieux du drame, en appelant son enfant, et quand les habitants traumatisés sont revenus après le départ des Suédois, elle s'est enfuie à leur approche comme s'ils étaient des animaux sauvages. Pour ne plus avoir de contact avec le genre humain, elle s'est retirée dans une petite grotte et s'est nourrie des fruits de la nature, jusqu'à ce que la mort la délivre. Cette cavité, redécouverte récemment près de la Pfisterquelle, porte encore le nom de Wildfrauloch dans la mémoire populaire

Dans son récit, l’auteur, a tout d’abord essayé de démontrer qu'il était possible de survivre à l'état sauvage, au milieu du XVIIe siècle, près du village mosellan d'ETZLING puis, a tenté de décrypter si les lettres gravées sur le rocher du Wildfrauloch constituaient un texte à caractère religieux, sous forme d'épitaphe liée à ce drame ou si elles n’avaient aucun lien avec cette légende perpétuée à travers les âges. L’ouvrage, illustré de nombreuses photos du site est disponible au prix de 12€ auprès de l'auteur, en mairies d'Etzling, Kerbach, Behren et Spicheren, dans les Syndicats d'initiative de Saint-Avold, Forbach, Sarreguemines, Hombourg-Haut, ainsi qu'en librairie. C. Keller Janvier 2020 - 

Contact : Norbert Becker 06 87 19 64 69

 


 

Interview  TV de M. Norbert Becker  (c) TV Mosaïk Cristal 2020 

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Le Platt existe, je l'ai rencontré

Afin de raviver quelques souvenirs d'enfance, Norbert Becker, originaire d' Etzling, a tenté de dresser une sorte d'état des lieux du 'Platt' dans le "Steinart", cette région regroupant une vingtaine de communes situées entre Forbach et Sarreguemines.

Pourquoi ce choix ? Tout simplement parce qu'on y parle (à quelques variantes près) le dialecte qu'il a pratiqué durant son enfance, notamment avec ses grands-parents.

Mais il y a également un certain nombre d'exemples d'autres parlers franciques (prononciation plus Freymingeoise avec les Schaukelperd, du Bitcherland ou avec Raymond Colling, etc.) 
Norbert s'est rendu dans chacune des communes en question à la recherche des dernières manifestations et activités où s'exprime encore le Platt (théâtre, crécelleurs, chansons, sketchs, sobriquets, café klatch, traditions culinaires, après-midi récréatifs des seniors etc.).
En une centaine de pages, il a repris les différents thèmes des traditions culinaires, du carnaval, du théâtre en Platt, des crécelleurs, du Platt à la mine, de la poésie, des chansons, de l'humour (expressions imagées, insultes, blagues etc.). 
L'ouvrage est accompagné d'un CD de 53 titres (dont Kohlechip Blues, de Clément Keller que vous pouvez écouter dans sa version originale en bas de page). Les titres sont également constitués d'enregistrements que l'auteur a réalisé lui-même à Etzling ou qu'il a emprunté aux nombreux auteurs ou interprètes locaux qu'il a eu la chance de rencontrer. Ainsi on peut entendre ces œuvres en Platt (chansons, poésies, textes récités, comptines, blagues) et en retrouver les paroles en dialecte, avec traduction, dans le livre. 
Pour les personnes qui n'ont pas la possibilité de se déplacer jusqu'à un point de vente (dont le syndicat d'initiative de Forbach et de Sarreguemines) Norbert Becker peut procéder à des envois moyennant une participation de 3 € pour le port. Il lui arrive également de passer au domicile des personnes qui habitent dans le secteur.

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_5470396_201602112144171.gif

 

La Presse en parle...

Un troisième ouvrage pour Norbert Becker avec Le Platt existe, je l'ai rencontré.

Ses premiers mots en platt, Norbert les a prononcés avec ses grands-parents, dans le domicile familial à Etzling. 
« Eux ne s'exprimaient que dans cette langue. J'ai encore en tête des comptines que ma grand-mère me chantait. C'est quelque chose qui m'a beaucoup marqué ».

Alors forcément, en se replongeant dans l'histoire familiale, à l'occasion de l'écriture de son premier livre, « Mon village de 1925 à 1945, souvenirs d'une villageoise d'Etzling », c'est avec une certaine nostalgie que l'écrivain s'est remémoré certains moments de son enfance. 
Des souvenirs avec le platt pour fond sonore. Avec son nouvel ouvrage, le 3e à son actif, Norbert Becker rend donc hommage à la langue qui a bercé son plus jeune âge mais qui, aujourd'hui, tend à disparaître. A son grand regret.

« Le Platt se perdra tôt ou tard. Ce n'est pas enseigné à l'école. Il n'y a plus de réelle transmission de cette langue », constate l'écrivain, major de la police aux frontières à la retraite. Son livre est d'abord un état des lieux du platt, plus spécifiquement dans le Steinart, région regroupant une vingtaine de communes situées entre Forbach et Sarreguemines,

« Le but, c'est de montrer ce qui existe encore et d'indiquer aux lecteurs, où rencontrer le platt. Je suis parti à la recherche des dernières manifestations et activités où s'exprime encore cette langue. Par exemple, à Sarreguemines, il existe un festival de Platt. Des émissions à la radio et à la télévision y sont également consacrées. »
Une langue orale
Sur son chemin, Norbert Becker a croisé nombre de poètes, écrivains, troupes de théâtres (ils sont une cinquantaine encore à se produire sur les planches) qui ont choisi d'exprimer leur art à travers le platt. Dans son ouvrage sont ainsi rassemblés différents textes puisés au fil de ses rencontres.
« J'ai mis des poèmes, des chansons, des recettes de cuisine, mais également des pièces de théâtre. Tout est traduit en français. Je cite également une cinquantaine d'expressions imagées comme par exemple : "Das hat Holz vor de Dier ". Traduit littéralement, cela donnerait "Elle a du bois devant la porte", une élégante façon de dire qu'une jeune femme a une poitrine opulente !
Autre particularité : le livre, composé d'une centaine de pages, est accompagné d'un CD de 53 titres, constitué de pièces que Norbert Becker a enregistrées lui-même à Etzling, ou qu'il a empruntées aux auteurs et interprètes rencontrés.

« Avec le platt, tout est une question de sonorité. C'est une langue orale qui diffère selon l'endroit où on le parle. D'où l'intérêt de proposer un CD avec le livre. »

Ouvrage disponible au prix de 15€ chez Norbert Becker, 3 rue de l'église à Diffenbach-lès-Puttelange, Tél. 06 87 19 64 69, chez René Dalhem, 7 rue de Spicheren à Etzling, et dans les librairies et syndicats d'initiative de Forbach et de Sarreguemines. 

Article et photo parus dans le républicain Lorrain du 24/12/2011 © RL 2012

 


   

Ces pages devraient également vous intéresser : 

 

Extraits de l'ouvrage "Les couleurs du passé" Tome 2 dans Clément Keller - Récits 

La Ferme de Schoeneck années 50-60 

Les récits envoyés par nos ami(e)s dans Nos ami(e)s racontent... 

Initiatives citoyennes 

Les catastrophes minières dans le bassin houiller lorrain 

Ecole primaire de Schoeneck 

La Boutique en ligne Nostalgia dans Humour - TV 

Expressions en Platt 

Des plus récentes au plus anciennes... dans Dernières mises à jour 

Bienvenue dans le livre d'or Nostalgia ! 

Anthologie, un voyage musical dans le temps dans Anthologie-Blues du charbon 

La Lorraine et le Platt dans Menu culture régionale 

Clément Keller : sous le signe du poisson 

Clément Keller : Schoeneck, le beau coin (11) 

Schoeneck de A à Z (Cliquez sur la rubrique choisie) dans Schoeneck de A à Z 

La Halte Schoeneck et la cité du Bruch à Forbach 

Blek le Roc - Miki dans Blek le roc - Miki 

Em Clémau Sei Footzegge 

Souvenirs du bassin houiller... dans Menu général 

Schoeneck autrefois... 

Que les moins de 20 ans... dans Je vous parle d'un temps...

 

Les derniers commentaires de nos visiteurs :

 




08/02/2020
11 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 187 autres membres