NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas !

NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas !

Em Clemau sei Footzegge : Ogdowa 2019

Le billet d'humour et d'humeur du mois d'octobre 2019

Liewe Noschdalschialèsa, wie sowil ouna ouns wa Ich so rischdisch èaschiddat als Ich èafah honn das so E éalischa oun geschètsda Mussieu B. nit aoussem Kitsche dèaf woa fa so E klènkariati Schtayaflourht geschischt ingeschboa is.

Ich honn so rischdisch trène in die aoue krit wie Ich das fassungsloose gesicht voun saynem reschtsonwalt gesinn honn et honn so rischdisch geyoomat oun mitgefiilt als say Fraou ia hèatzbrèchenda schrei ons Folk gehn hat :

Mia sin rouiniat… Mia honn jetz nix mé un fraye ouns iwa das geld aous dèa Kagnott wo ounsere fraynde in’s indanet gehn hon… May monn is gonz abgemaratt oun hat so E schlimes bouggelwéh…  

Ich honn jétz norh trènne in de aoue. Ich mouss sogaa E kouatza momènt oufhére may billet se schraywe wayl Ich die fayschdischkèt ouf mayna Taschdadoua abwèsche mouss… 

 

KOUATZI OUNABRECHOUG, ICH KOUME GLAYSCH ZERICK... 

 

So, doh bin Ich Widda, méassi fa’s waadde. Ich honn die Paouss aousgenoutst fa ma die noos se boutze oun fa die trène die onn mayne bagge rounalaafe aa abseboutze. Was wille na donn, ma is wima is, Ich konn nix defia, Ich wa norh imma so èmpfindlisch…

Als Ich dea Hilfeschray gehéat honn wa may éaschdda réflèx may Schèggbourh se holle oun èna aous seschdelle fa die aam Famillie, noun hon Ich awa gonz wegèss gehat das Ich may Schèggbourh veloa honn oun das may boonk ma imam norh kèn nayes geschikt hat.

Wan honn Ich donn jets marhe kinne ? Die aame layt sich elèn middem gericht ausetze se losse ?

Nadialisch nit, oun baym iwalée sinn ma E paa méglischkèdde ingefall :

 

- Die Hèlisch Honorina, die gefongene Padronin, onsefléhe ?

- No Composchtel aus Volksraye se pilschere ?

- E Wourh long aous solidaritèd se faschdde ?

- Mich on’s Gidda voun de Mairie feschsebinne ?

- E Orangena gilet onsetsihe oun die Audobousschtell se besitze ?

- Voun Dia tsu Dia se gehn oun frayhayts Brioche se vekaafe ?

- E nayi Paday grinde ?

- Geld somelle in dem Ich ouf die schtrooss gehn mit mayna Guitta oun de Kohlechip Blues singe ?

  

Kenni voun dènne aygentlisch goudde idée konn halt layda schnell das opfa déa ioustits hèlfe, donn hon Ich mich plötzlisch èarinaat das Ich norh E paa scharggele Cerebrex, E schtagges anti-inflammatoire hon, wo Ich selva molh voa E paa Joa benoutst hon als Ich Boukelwéh gehat hon.

Don hon Ich mohl schnell E Pèksche gemarh mit 4 scharggele voun dem goudde médikamènt, don hon Ich norh 3 barres de céréales, 2 toudde rosiine, E halb pound Boutta, E Doos énèagy drink, E pound Griweschmalz oun tsway kilo wiaffeltsougga detsou genn…

Hait moaje hon Ich don das Pèksche unfray (Ich honn may Renteiwawaysoung norh nit krit) in’s gefègniss F. tsu hènde des Hea B. geschikt oun hoffe dassa douaich may klèni hilf winischdens widda say Gewischt krit oun dassa say schlimes Boukelwéh berouische konn.

So, das hédde ma jétz hinna ouns, Ich winsche aysch norh E schéna Daa oun soohn aych biss ball (filayscht !).

 

balka.jpg

 

Et voici la version française pour les non-Plattophones :

Chers lecteurs Nostalgiaques, comme beaucoup de mes compatriotes j’ai vécu un grand moment d’émotion lorsque j’ai appris qu’un certain Monsieur B. (1), honorablement connu et estimé par ses administrés ne quitterait pas la prison dans laquelle il a été enfermé sous prétexte d’une ridicule fraude fiscale…

J’ai eu des larmes aux yeux on voyant le visage défait de son avocat et je n’ai pu m’empêcher de pousser un soupir de désolation et de compassion lorsque son épouse a lancé cet appel déchirant à la population…

Nous sommes ruinés… Il ne nous reste plus rien et nous acceptons de grand cœur les sommes récoltées grâce à la cagnotte mise en ligne par nos amis… Mon mari a beaucoup maigri et son dos le fait énormément souffrir…

J’en ai encore les larmes aux yeux. Je me vois d’ailleurs contraint d’arrêter l’écriture de ce billet pendant un instant car je dois aller prendre un chiffon pour essuyer l’humidité sur les touches de mon clavier…

 

COURTE INTERRUPTION, JE REVIENS DE SUITE...

 

Me voici de retour, merci pour votre patience. J’ai profité de cette pause pour me moucher et également sécher les larmes qui coulaient le long de mes joues.

Que voulez-vous, on ne se refait pas, c’est plus fort que moi, j’ai toujours été un grand émotif…

Mon premier réflexe, à l’écoute de cet appel de détresse, fut de sortir mon carnet de chèque et d’en établir un à l’ordre de cette famille sinistrée, mais j’avais complètement oublié  que j’avais égaré mon chéquier et que ma banque ne m’en a toujours pas fait parvenir un nouvel exemplaire. (2)

Alors que pouvais-je faire ? Laisser ces pauvres gens se débattre seuls face à la justice ?  

Non, bien sûr, et, en réfléchissant, plusieurs options me sont venues à l’esprit :

 

- Prier en invoquant Sainte Honorine, la patronne des prisonniers et des captifs ?

- Faire le pèlerinage de Compostelle en signe de repentance citoyenne ?

- Jeûner pendant une semaine en signe de solidarité ?

- M’attacher avec des chaînes aux grilles de la mairie de mon village ?

- Lancer un nouveau mouvement de protestation en enfilant un gilet orange et en occupant les arrêts d’autobus ?

- Faire du porte à porte en vendant des brioches de la liberté ?

- Créer un nouveau parti politique ?

- Récolter des fonds en faire la manche avec ma guitare en chantant le Kohlechip Blues (3) dans les rues ?

 

Aucune de ces excellentes idées au demeurant, n’étant susceptible de soulager rapidement cette victime d’un acharnement judiciaire, je me suis souvenu qu’il me restait quelques boîtes de Cerebrex, un puissant anti-inflammatoire que j’avais moi-même utilisé il y a quelques années pour un mal de dos…

Je confectionnais donc rapidement un colis contenant 4 boites de cet excellent médicament, colis dans lequel je rajoutais 3 barres de céréales, 2 sachets de raisins secs, une demi-livre de beurre, une canette de boisson énergisante, une livre de saindoux et deux kilos de sucre en morceaux…

Ce matin j’ai expédié le colis en port dû (je n’ai pas encore touché ma pension) à destination de la prison de F. à l’attention de Monsieur B. et j’espère que, grâce à ma modeste contribution, il reprendra rapidement du poids et qu’il pourra soulager ses atroces douleurs…

Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite une excellente journée et vous dis à bientôt (peut-être !)…

 

(1) Je préfère ne pas citer le nom de cette honorable personne car je n’ai pas envie qu’on me fasse un procès en diffamation pour humour déplacé.

(2) Plus d’infos en cliquant ICI

(3) A l’attention des 3 lecteurs qui n’auraient pas encore écouté ce chef d’œuvre musical, c’est ICI ou bien ICI

 

https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Dernière minute :

A la demande de Chantal et, après mûre réflexion, je publie ci-dessous la photo de mon 'enchaînement' en guise de protestation à la grille de la mairie du village.

 

 

enchaine.jpg

  https://static.blog4ever.com/2016/02/814449/artfichier_814449_7967631_201811244441318.jpg

 

Lire les autres billets d'humour : 

Billet Février 2018 (Changements de Présidents) 

Billet Mars 2018 (Le catalogue russe) 

Billet Avril 2018 (La grève à la SNCF) 

Billet Mai 2018 (N. D. des Landes - Le prix Eurovision) 

Billet Juin 2018 (La coupe du monde) 

Billet Juillet-Août 2018 (La canicule) 

Billet Septembre 2018 (Macronix le gaulois) 

Billet Octobre 2018 (Nouveau Gouvernement) 

Billet Novembre 2018 (Gilets jaunes etc...) 

Billet Décembre 2018 (Cadeaux de Noël) 

Billet Janvier 2019 (La cagnotte) 

Billet Février 2019 (La tempête de neige) 

Billet Mars 2019 (La vie en jaune) 

Billet Mai 2019 (Européennes & Glyphosate) 

Billet Juin 2019 (La Canicule 2) 

Billet Juillet-Août 2019 (Le système de santé) 

Billet Septembre 2019 (Le système de santé 2)

Billet Novembre 2019 (Le marché de Noël)

Billet Décembre 2019 (Le procès W...) 

Billet Janvier 2020 (Le Coronavirus)  

Billet Février 2020 (Le Buzz) 

Billet Mars 2020 (Le confinement)

Billet avril 2020 (Les vieux confinés)

Billet mai 2020 (Le nouveau remède) 

 

Ces pages devraient également vous intéresser : 

Clément Keller : récits & souvenirs 

La future place du souvenir des anciens de la Ferme 

Clément Keller : le CD Anthologie 

BD des années 50-60 

La Mine 

Nos ami(e)s racontent 

Je vous parle d’un temps 

Nos années 60 

Parlez-nous de vous 

Programme TV & Humour 

Tous les diaporamas Nostalgia 

 

Schoeneck beau coin : autres récits 

Introduction 

5 Fruits & légumes 

Alléluia ! Il marche et il parle... 

Je vais ’recevoir’ une petite sœur 

A la découverte du monde 

Opa Adolphe - Mon premier vélo 

Être ou ne pas être... 

 Premier jour de classes 

 

Autres pages locales 

Petite histoire de la Lorraine 

Expressions en Platt 

Recettes de cuisine en Platt 

Récits & ouvrages en Platt 

Proverbes, dictons & chansons en Platt 

 

Votez pour le Blog Nostalgia

Merci


17/11/2019
100 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 166 autres membres