NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

MUSIQUE - ARTS - CLIPS


Tous les diaporamas Nostalgia

Movie-Theaters-82068.gif 

 

Sur cette page nous avons regroupé tous les

Diaporamas et Clips vidéo présentés dans Nostalgia



 

  


 


 


   


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


  


  


 


 

 

Ces pages devraient également vous intéresser : 

Clément Keller : récits & souvenirs 

Clément Keller : le CD Anthologie 

Schoeneck de A à Z 

BD des années 50-60 

La Mine 

Nos ami(e)s racontent 

Je vous parle d’un temps 

Nos années 60 

Parlez-nous de vous 

Programme TV & Humour


26/07/2017
23 Poster un commentaire

Humour - Dictionnaire

Best of humour années 50-70 

 

 

 

 

 

 

Référence en ligne
Dictionnaire, encyclopédie & plus
Mot:
Cherchez dans: Dictionnaire français
Dictionnaire anglais
Dictionnaire espagnol
Dictionnaire allemand
Dictionnaire italien
Dictionnaire arabe
Dictionnaire chinois (S)
Dictionnaire polonais
Dictionnaire portugais
Dictionnaire néerlandais
Dictionnaire norvégien
Dictionnaire grec
Dictionnaire russe
Dictionnaire turc
Dictionnaire hébreu
Anglais seulement:

 

 

Ces pages devraient également vous intéresser : 

Clément Keller : récits & souvenirs 

Clément Keller : le CD Anthologie 

Schoeneck de A à Z 

BD des années 50-60 

La Mine 

Nos ami(e)s racontent 

Je vous parle d’un temps 

Nos années 60 

Parlez-nous de vous 

Programme TV & Humour 

Tous les diaporamas Nostalgia  


29/01/2017
38 Poster un commentaire

Artistes locaux

Dans notre galerie d'art virtuelle nous présenterons au fil des semaines des artistes graphiques locaux ainsi qu'un aperçu de leurs œuvres. Nous présenterons sous forme de diaporama quelques unes de leurs créations : Huiles, Aquarelles, Tableaux scéniques, Fresques, bref, toutes ces techniques que maîtrisent parfaitement ces artistes pour le plus grand bonheur des amateurs d'art véritable

 

Brigitte ALBERICI

Peintre autodidacte, Brigitte Albérici est née en 1950 dans le Pas de Calais. 

Elle a à peine 5 ans lorsque son père, ouvrier mineur, quitte le Nord pour s'installer avec sa famille à Morsbach en Moselle. C'est dans cette Lorraine du charbon qu'elle grandi et fréquente l'école communale. Fille de mineur, elle s'imprègne de sa nouvelle' patrie' et commence à dessiner et à 'colorier' dès son plus jeune âge. Mariée, puis mère de famille, elle quitte la Lorraine pour la région du Languedoc-Roussillon où elle préside depuis 10 ans une association d'art permettant à de nombreux artistes locaux d'exposer.
- J'ai toujours aimé créer… Depuis plusieurs années je peins au gré de l'instant, de ma sensibilité et de ma perception de ce qui m'entoure. Ma première motivation c'est le plaisir de traduire à ma façon tout ce qui peut m'émouvoir au quotidien...
Aquarelles, huiles, pastels, formes et couleurs reposantes ou percutantes, beaucoup de rêve et de poésie, Brigitte Albérici exprime ses émotions dans un style très personnel…
Et si l'imaginaire de l'Artiste devenait le révélateur de nos propres rêves ?  C. Keller
 

 

 

Daniel PHILIPPE

Daniel PHILIPPE, né en 1949, s'est voué depuis 1979 à la carrière d'artiste-peintre après avoir enseigné pendant 7 ans. Figuratif contemporain, il pratique les techniques de peinture à l'huile, de l'aquarelle, de l'acryl, du pastel, du fusain et du dessin à la plume.

D. Philippe a illustré de nombreux ouvrages de poésies et de contes. Il est également l'auteur de plusieurs dizaines de tableaux scéniques (superficie de 50 à 120 m2), de nombreuses fresques privées et publiques dont celle de l'église de Cadenbronn (200 m2) qui rappelle les relations qu'entretient l'être humain avec le monde et l'univers. 

En 1985, l'Académie Nationale de Metz lui décerne le prix artistique pour son travail.

Echos Presse : 

La beauté de la nature me procure joie et vitalité

"Je cherche à voir la beauté en toute chose, elle est une nourriture pour l'âme et le mental, comme le pain l'est pour le corps". Daniel Philippe considère la beauté comme une thérapie et à l'entendre on sent qu'elle est pour lui une respiration. Et cette beauté qu'évoque Daniel Philippe, c'est dans la nature qu'il la trouve. D'ailleurs les titres des tableaux de l'exposition "Tendre beauté" sont évocateurs: Le jus de la terre, Cour fleurie, Grange aux glycines...

Et le peintre a accroché ici et là des extraits de chants Navajos, de poésie, à l'image de ces quelques mots d'Albert Schweitzer: "Il y a toujours quelque chose qui peut vous émerveiller dans un arbre, une feuille qui tremble".

Daniel Philippe prétend que ces citations sont "une nourriture pour le choix de mes images et une façon de rencontrer d'autres artistes, les poètes".

Né en 1949, M. Philippe s'est voué à la carrière d'artiste-peintre après avoir enseigné pendant 7 ans et, dès 1970, il étudie les rapports philosophiques entre l'image et la poésie, puis le sens psychologique de l'art pour l'être humain.

Pour ses peintures, il utilise la peinture, l'aquarelle, le pastel, le fusain et le dessin à plume. Daniel Philippe expose régulièrement et depuis 20 ans à Sarreguemines, il a un parcours intéressant et son oeuvre, à en juger par les tableaux exposés actuellement au Casino, est remarquable.

Se rendre à l'exposition "Tendre beauté" a un double intérêt: découvrir à la fois un travail de qualité et un être passionné et passionnant. En quelques minutes M. Philippe sait éveiller votre sympathie pour l'art.

La beauté, la nature ne sont pas pour lui de simples thèmes de travail, mais de véritables partis pris. Confucéen, il insiste sur la "complémentarité dans toutes les choses de la vie". Au beau milieu de ses explications, il met la tête entre les mains, ferme les yeux et cite Goethe. Entre deux photos, il change de veste: " Je préfère mettre un gilet, c'est plus léger, j'aime bien la légèreté...". Une rencontre enrichissante. (c) Article du Républicain Lorrain

  

 

 

Hélène RUDOLF 

Autodidacte, je ne suis pas une grande artiste. Mais j'aime dessiner, peindre sur la toile en laissant mon cœur me dicter mes émotions et mes envies. C'est depuis longtemps une passion qui me permet de me consacrer qu'à moi, de me faire plaisir.

Je peins très souvent seule. Huile, acrylique, aquarelle et maintenant le pastel, mes thèmes sont variés tels que paysages, natures mortes, fleurs, portraits ou reproduction d'oeuvres existantes.

Depuis 1998 je suis inscrite à l'ACS, l'atelier de peinture de Stiring-Wendel où je vais les lundis après midi pour un échange d'idées, de compétences et l'ambiance conviviale !

 

 


23/02/2016
6 Poster un commentaire

Anthologie, un voyage musical dans le temps

Lorsqu’en 1996, l’Association Musique Informatique & Spectacles (AMIS) édita le CD ANTHOLOGIE, (Textes C. Keller, Musiques et arrangements B. Gunther) elle fit une première représentation de cette fresque musicale à  Schoeneck, un village mosellan de 3000 âmes situé à cheval sur la frontière Franco-Allemande. Le choix de l’endroit où se déroulait cette “première” n’était pas dû au hasard; c’est en effet dans la cité de baraquements construite après guerre par les Houillères du Bassin de Lorraine que commence cet étonnant voyage musical à travers le temps.

Parallèlement au CD paraissait l’ouvrage Les couleurs du passé de C. Keller, un recueil dans lequel de nombreuses anecdotes retracent le quotidien de ces familles d’immigrés originaires des 4 coins de l’Europe venus faire 'fortune' dans cet Eldorado industriel qu’étaient, à l’époque, les mines de charbon.

Si aucun de ces ouvriers ne s’est enrichi, nombreux furent, hélas, ceux qui donnèrent leur vie ou leur santé pour sortir des entrailles de la terre Lorraine le fameux 'flambant Lorrain'… 

Aujourd’hui, après la fermeture des puits, l’histoire des ouvriers mineurs de Moselle-Est arrive à son terme. Il nous a semblé  important d’en perpétuer le souvenir en présentant une petite page de cette longue histoire humaine et industrielle.

Pour voir le catalogue des autres chansons écrites par Clément Keller,  CLIQUEZ ICI

 

Comme promis, ci-dessous, L'INTEGRALE de ce CD (37 ') ...  

 

 

 Titres et interprètes : 

 

1) Dans les jardins (Clément Keller) 

2) Souvenirs (Mario Medda)

3) Les aiguilles du temps (Claudine Schneider) 

4) Nostalgie (Benoît Gunther)

5) Un' Poco di Benzina (Clément Keller)

6) Charbon (Clément Keller & Claudine Schneider)

7) Il faut Réagir (Clément Keller)

8) Un monde en mutation (Benoît Gunther)

9) Fille Mathématique (Clément Keller)

10) Apocalypse (Clément Keller)

  

Autres créations

 

  

Kohlechip Blues (Le Blues du charbon)

La Moselle-Est, berceau du charbon lorrain est une région frontalière où le terme 'multiculture' n'est pas qu'un simple mot mais une réalité quotidienne. Notre identité s'est construite à travers ces différences au fil des années. Nous sommes fiers d'être Français mais continuons à parler notre patois local : le Platt, la langue de notre enfance et de beaucoup de nos parents. Nous avons grandi à l'ombre de ces deux cultures et c'est très bien ainsi. 

Ici, nous disons 'Bonjour, Salut, Hallo, ädde, Ciao ou bien Tschüss'

Ici nous mangeons du Cassoulet et de la Choucroute, des Pizzas, du Couscous ou de la Lyonerwurscht… 

Ici, nous buvons de la bière sarroise, du Rosé de Provence et dans presque chaque jardin on trouve un Schwenker (Grill oscillant) comme en Sarre. 

Ici, nous allons faire nos emplettes à Forbach ou à Sarrebruck et beaucoup de nos concitoyens travaillent de l'un ou de l'autre coté de cette frontière qui n'en est plus une. Tout cela à contribué à faire de nous des Européens longtemps avant que l'Europe n'existe... 

La chanson Kohlechip Blues est la résultante de cette double culture et ma petite contribution à l'amitié qui relie nos peuples. 

Ce fût un plaisir d'enregistrer cette chanson et cela m'honore d'autant plus qu'elle vous plaise à vous, amis de nos radios locales ainsi qu’à vos nombreux auditeurs... Clément Keller

 


La chanson 'Le blues du charbon' a également été intégrée dans le programme de la troupe franco-allemande 'Les enfants du charbon' (Die schwarze Kehlen) qui le chantent (à leur façon!) lors de chacun de leurs spectacles
 


NOUVEAU : Le grand Blek (Comic Strip)
Notre trésor le plus précieux lorsque nous étions gamins, durant les années 50-60, c’était notre caisse de bouquins. Chacun d’entre nous veillait jalousement sur ce grand carton contenant la matière première de nos rêves d’enfants...
Les tablettes, les Ipad et autres Smartphones n’existaient pas encore et nos héros s’appelaient Blek le Roc, Miki le Ranger, Pecos Bill,Tex Willer; Akim ou Zembla… 
La noblesse et la générosité les caractérisaient et nous prenions un malin plaisir à jouer leurs aventures, les jeudis, au fond des bois. Le petit ruisseau qui coulait paisiblement derrière nos maisons devenait alors un fleuve tumultueux où d’immenses chutes d’eau formaient un rideau derrière lequel nous pouvions nous soustraire à la vue perçante des Cherokee ou des Apaches…
La carrière de sable rouge des houillères se transformait miraculeusement en un profond Canyon et, dans nos forêts de hêtres et de sapins, plus d’une tunique rouge trouvait la mort dans un combat sans merci contre le Grand Blek et l’astucieux Roddy. 
Lorsque j’ai déposé cette chanson à la SACEM il y a quelques années, je l’avais intitulée ‘Passe le temps’ avec en sous-titre ‘Comic Strip’. 
Puis, au fil du temps je me suis rendu compte que Blek le Roc incarnait pour beaucoup de lecteurs de BD de ma génération le héros idéal… 
Voici donc ‘Le grand Blek’, dans une version enregistrée en (petit) public.
J’espère que vous prendrez plaisir à l’écouter.  
 

(c) 2017 Auteur-interprète : Clément Keller - Arrangements B. Gun's
 
 
Dernière minute !
 
Il y a quelques jours, Nadine Chaboussie (Ciesielski) m'a fait parvenir cette photo prise en avril 1996 lors de la présentation sur scène à Schoeneck de notre CD Anthologie.
Hasard incroyable, Nadine est assise à quelques mètres de Walter Heitzmann (HKW) et aucun des deux ne savait qui était l'autre !
21 ans plus tard ils se sont retrouvé à travers Nostalgia lors d'une balade 'retrouvailles' dans les ruines de l'ancienne Ferme de Schoeneck...
A l'époque, ni Nadine ni HKW ne savaient qu'ils écriraient un jour des souvenirs communs sur ce Blog... Un document étonnant !
 
Nadine anthologie avril 96.JPG
 
Avril 96, Centre Socio-Culturel de Schoeneck. Présentation du CD Anthologie.
De g. à dr : Nadine Chaboussie, Jimmy Chaboussie, Walter Heitzmann, son frère Horst Heitzmann aujourd'hui décédé.

 

Ces pages devraient également vous intéresser :

Clément Keller : récits & souvenirs

Schoeneck de A à Z

BD des années 50-60

La Mine

Nos ami(e)s racontent

Je vous parle d’un temps

Nos années 60

Parlez-nous de vous

Programme TV & Humour

Tous les diaporamas Nostalgia 

 


11/02/2016
132 Poster un commentaire

Le CD Anthologie

Lorsqu’en 1996, l’Association Musique Informatique & Spectacles (AMIS) édita le CD ANTHOLOGIE, elle fit une première représentation de cette fresque musicale à Schoeneck, un village Mosellan de 3000 âmes situé à cheval sur la frontière Franco-Allemande.

Le choix de l’endroit où se déroulait cette “première” n’était pas dû au hasard; c’est en effet dans la cité de baraquements construite après guerre par les houillères du bassin de Lorraine que commence cet étonnant voyage musical à travers le temps. Parallèlement au CD paraissait également l’ouvrage LES COULEURS DU PASSE de Clément KELLER, un recueil dans lequel de nombreuses anecdotes retracent le quotidien de ces familles d’immigrés originaires des 4 coins de l’Europe venus faire “fortune” dans cet Eldorado industriel qu’étaient, à l’époque, les mines de charbon. Si aucun de ces ouvriers ne s’est enrichi, nombreux furent, hélas, ceux qui donnèrent leur vie ou leur santé pour sortir des entrailles de la terre Lorraine le fameux “flambant Lorrain”…  

Aujourd’hui, après la fermeture des puits, l’histoire des ouvriers mineurs de Moselle-Est arrive à son terme.Il nous a semblé  important d’en perpétuer le souvenir en présentant une petite page de cette longue histoire humaine et industrielle.

 

 

 

 

 


09/02/2016
1 Poster un commentaire

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser