NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas !

NOSTALGIA, le Blog qui fait oublier les tracas !

Marie-Thérèse Schlage : petits souvenirs en vrac

Souvenirs d’enfance à Schoeneck

Je me souviens qu’en revenant de près de 2 mois de vacances d’été chez mes grands-parents maternels à la campagne, donc près de Bitche, Mme LHOMME me disait que j'avais retrouvé des couleurs car à la fin de l’année scolaire j’étais pâle.

Pendant ces 2 mois de vacances chez mes grands-parents, je me mettais assise sur les escaliers, j'avais un petit carnet et un crayon à la main et je notais toutes les plaques d’immatriculation des véhicules qui passaient la frontière…

Était-ce déjà un signe prémonitoire de ma future carrière dans la douane ?

En hiver, je faisais de la luge avec d’autres enfants du village dans la descente qui menait de l’école primaire jusqu’en bas au village où habitait une copine de classe qui s’appelait Martine Florence.

Je me souviens aussi avoir assisté dans une salle près du stade de football, à l’endroit où se trouve le gymnase actuel, à des séances de cinéma.

J'ai ainsi eu la chance de voir, entre autres, les films SISSI avec la merveilleuse actrice ROMY SCHNEIDER.

Cette série de films racontaient l'histoire d'amour de l'impératrice Sissi et de l'empereur d’Autriche François-Joseph.

 

sissi-romy-schneidee.jpg

 

Sur cette même place devant le gymnase avait également lieu, si je me souviens bien, la fête foraine

J'étais aussi une grande collectionneuse.

Je collectionnais les étiquettes de boites de fromage, les cartes de vœux de nouvel an, les cartes postales ainsi que les porte-clés que je possède encore.
Monsieur HUYGHE le douanier avait plusieurs cages de perruches dans une pièce inoccupée du bloc de douanes rue des écoles et c’est lui qui m’a fait connaitre le chanteur néerlandais HEINTJE qui a changé de nom aujourd’hui. Ce chanteur a fait une carrière impressionnante en Allemagne durant ces années là et je l'écoute toujours avec autant de plaisir. Mon premier 45 t que j’ai eu à SCHOENECK c’était le disque de SHEILA avec la chanson « BANG BANG ».

Je possède encore aujourd’hui tous les 45 t de cette artiste que j’aimais tout particulièrement.

 

carte postale schoeneck.jpg

 

Souvenirs de douane

Cette histoire est vieille, elle commence  au début de la carrière de mon père.

Papa venait d’un petit village Meurthe & Mosellan et  un autre jeune homme du même village que mon père avait aussi été reçu au concours d’entrée dans la douane. Ils étaient donc tous deux originaires du même village et, pour leur premier poste, ils se sont retrouvés parachutés à quelques kilomètres l’un de l’autre. De ce fait, ils ont continué à se fréquenter, même une fois maries chacun de son côté.  Ce douanier se nommait CEZARD, il avait plusieurs enfants dont une fille prénommée Martine c’est d’elle et des garçons (tous douaniers) que j’aimerai parler ici.

Un jour, il y a environ une quinzaine d’années, dans le service ou je travaillais à l'époque,  j’avais un collègue qui venait de ce village et qui savait très bien que nous étions amis avec la famille CEZARD. Un matin, arrive dans mon bureau une nouvelle collègue que je ne connaissais pas encore très bien. Elle me demande de de venir avec elle mais moi, je ne savais pas du tout ce qu’elle me voulait…  

Finalement, c'était juste pour me dire qu’elle avait travaillé avec Martine et que c’était une amie. En réalité, cette nouvelle collègue travaillait dans  le même bureau que mon collègue cité ci-dessus et le connaissait.

Cette collègue, prénommée Martine, travaille à l’aéroport de LYON et, grâce à cette rencontre, j’ai retrouvé  une amie que je n’avais pas vu depuis 15 ans si ce n'est plus. Nous continuons d’ailleurs de nous écrire et d’échanger des nouvelles de nos proches.

 

* * * * * * * *

Mes souvenirs avec Frank Michel

Tout a commencé le jour où en regardant l’émission de Pascal Sevran, j’ai découvert un chanteur nommé Frank Michael qui interprétait une chanson dont le titre était « Toutes les femmes sont belles »

 

 

J’ai aussitôt acheté cet album, je l’ai écouté avec attention et j’ai trouvé que cette chanson était une perle rare, une pure merveille. Ensuite, j’ai acheté un 2ème CD, puis un 3ème et ainsi de suite pour devenir une « fan inconditionnelle » de Frank Michael. Je possède ainsi la collection complète de ses enregistrements (CD, DVD, 45T, 33T) et même un disque d'or d'un 45 T, et une assiette peinte par lui et dédicacée.

J’ai d’abord fait partie de son fan club, puis j’en suis devenue la responsable régionale. 

Dès qu'il se produisait en concert dans la région (et je n’en ratais aucun !) je me mettais sur le devant de la scène car il appelle ses fans et j’étais aux anges…

J’ai également eu la chance de faire de grandes salles parisiennes (OLYMPIA etc. ) ainsi que 4 croisières maritimes durant lesquelles j’ai passé de superbes moments.

Lors des croisières il faisait des concerts suivis de séance de dédicaces et même un petit cocktail réservé à ses fans.

Grâce à ces croisières, mon mari et moi avons été  nous avons été jusqu'en Turquie, à Malte, aux Baléares, en Sicile, en Italie et en Espagne.

Nous avons passé beaucoup de bons moments et sommes même allés à BRUXELLES au siège de sa maison de disques pour assister à la remise d’un disque d’or. Ce jour-là,  nous avons eu droit à un petit repas avec lui et ses invités et je ne regrette rien de cette période.

 

marite frank.jpg

 

Mais, il y a quelques années, je me suis finalement lassée  de tout cela et j’ai tout arrêté ....

Aujourd’hui, j’ai pris conscience que tout cela était presque une drogue pour moi.

Il fallait que je l'écoute tous les jours ne serait-ce que pendant 10 minutes même avant d'aller au travail…

Dès qu’un article le concernant était publié dans la presse, il fallait que j’achète le magazine ou le journal pour l’inclure dans les « albums » que je confectionnais.

Tout ce qui touchait de près ou de loin cet artiste me rendait heureuse.

Dans sa boutique, au-delà de la classique photo dédicacée, on trouvait même des montres, des calendriers, des parfums, des foulards, des T-Shirts, le tout bien sûr, à son effigie…

 En ce qui me concerne, en tant que véritable fan et je possédais pratiquement tous ses « Goodies » et cela me rendait heureuse…

 

 

Ces pages devraient également vous intéresser : 

Clément Keller : récits & souvenirs 

La future place du souvenir des anciens de la Ferme 

Clément Keller : le CD Anthologie 

BD des années 50-60 

La Mine 

Nos ami(e)s racontent 

Je vous parle d’un temps 

Nos années 60 

Parlez-nous de vous 

Programme TV & Humour 

Tous les diaporamas Nostalgia 

 

Schoeneck beau coin : autres récits 

Introduction 

5 Fruits & légumes 

Alléluia ! Il marche et il parle... 

Je vais ’recevoir’ une petite sœur 

A la découverte du monde 

Opa Adolphe - Mon premier vélo 

Être ou ne pas être... 

 Premier jour de classes 

 

Autres pages locales 

Petite histoire de la Lorraine 

Expressions en Platt 

Recettes de cuisine en Platt 

Récits & ouvrages en Platt 

Proverbes, dictons & chansons en Platt

Le billet d’humour en Platt

 

Votez pour le Blog Nostalgia

Merci


25/07/2020
150 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 167 autres membres