NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

Les garnements de Rudolph Dirks

Les débuts :

En 1896, dans le Yellow Kid, Richard Outcault est le premier dessinateur à recourir aux phylactères (les bulles). L'année suivante, Rudolph Dirks, s'inspirant de Max et Moritz, dessinés par Wilhelm Busch (1865), crée les Katzenjammer Kids (Pim Pam Poum en français). Ils feront leur première apparition dans le New York Journal en 1897. Le style et le rythme de ces mini-histoires va rapidement conquérir les lecteurs et jeter les bases d'un nouveau genre dans la bande dessinée.

En France, la presse illustrée enfantine se développe également rapidement au début du siècle. Parmi les pionniers du genre, le petit français illustré publie la famille Fenouillard de G. Colomb en 1890. Mais l'illustré, l'épatant ou la semaine de Suzette restent réfractaires à cette nouvelle forme de vignette qui utilise les bulles et préfèrent les récits illustrés avec légende sans phylactères.

Les personnages  : 
Une étonnante famille vivant sur une île imaginaire gouvernée par un roi 'nègre' feignant qui se promène en barque avec un réveil-matin accroché autour du cou. Le décor est planté…
Il y a d'abord Tante Pim, une femme de caractère passant ses journées à faire de la pâtisserie et le ménage. Accessoirement, elle s'occupe d'élever (le mieux possible!) deux gamins, Pam et Poum, les véritables vedettes de la  série.
Ces derniers appartiennent à l'univers familial et familier des affreux jojos farceurs qui n'ont qu'une idée en tête : jouer des tours pendables au Capitaine et à l'Astronome à grand renforts de Glue, une colle universelle inventée avant l'heure et de pétards géants. Ils subtilisent également les tartes préparées par tante Pim et essayent d'en faire endosser la responsabilité au Capitaine, à l'Astronome et surtout à Adolphe, le cousin faux cul qu'ils détestent tout particulièrement.
Le Capitaine, personnage ventripotent et barbu est toujours accompagné de son comparse l'Astronome, un étrange professeur complètement déjanté, (mal) vêtu d'un long manteau et d'un haut de forme. Tous deux passent le plus clair de leur temps à boire du cidre, manger, dormir et à jouer aux cartes. Ils sont également passés maître dans l'art d'esquiver tout travail physique ordonné par tante Pim. 
Last but not least, il y a Miss Ross, une vieille fille très British au visage surmonté d'un énorme chignon. 
Miss Ross tente, envers et contre tous, de donner un semblant d'éducation à Adolphe et Léna les cousins et cousines de Pam et Poum. Adolphe, le mouchard vantard n'hésite d'ailleurs pas à faire des farces au Capitaine et à l'Astronome en essayant systématiquement de faire porter le chapeau à Pam et Poum. Quand à la petite Léna, une adorable gamine qui passe ses journées à lècher des sucettes et à demander l'aide de Pam et Poum pour se venger des moqueries du Capitaine et de L'Astronome. 
 
pim.jpg
Tartine Mariol, une grand-mère de choc

Tartine, de son nom de baptême Matilda Abelarda Indolence Wilde Y Gonzales Y Lopez naquit officiellement  en 1953 sous la plume de Giulio Chierchini dans la revue italienneTrottolino.

C'est Jean Chapelle, directeur de la SFPI qui traduisit ce nom alambiqué en Tartine Mariolen référence à Martine Carol, actrice alors très populaire. Cette aïeule à la force herculéenne et à l'énergie sans limite n'ayant peur de rien saura rapidement s'imposer grâce à son sarcasme et ses éternels combats à poings nus contre l'injustice. Elle n'a qu'un seul point faible : son cor au pied gauche.

Elle vit dans le royaume de Bancarotta dont le roi est le gentil Toto II (Soldino en Italie), un fils adoptif qu'elle protège de son oncle le duc de la Frite. 
Elle est souvent accompagnée dans ses aventures par une espèce de gorille à casquette nommé Bongo, qui, n'étant pas pourvu de la parole exprime ses opinions à l'aide de pancartes brandies à tours de bras. 

Les personnages :

Toto II : Roi de Bancarotta (Fantasia)
Le Duc de la Frite : le méchant qui veut du mal à Toto II.
Renardeau (Volpetto) : jeune homme chez qui Tartine travaille en tant que gouvernante.
Ministre la Bedaine - Le Chat Attila
Le singe Bongo, toujours en train de manger des bananes et qui s'exprime à l'aide de pancartes.

Les auteurs :

G.B. Carpi - Tiberio Colantuoni - Sandro Dossi - Luciano Gatto
Nicola del Principe - Mario Sbatella - Luciano Capitanio

Les publications italiennes, chez l'éditeur Bianconi :

Trottolino - Volpetto - Soldino Mensile -Super Soldino

Les publications en France :

A partir de décembre 1956, la Société Française de Presse Illustrée (SFPI) publie Tartine dans Presto et Arc-en-Ciel.

Devant le succès rencontré, Tartine Mariol sera publiée dans de nombreux supports :
Festival Tartine (74 numéros, 1961 à 1973)
Tartinet (198 numéros, 1959 à 1970)
Bimbo - Amigo - Zorro Poche - Gogo Géant
Plusieurs albums seront également édités entre 1970 et 1976 chez MCL.

 

tartine.jpg

 

 Visitez également : 

Blek le roc - Miki le Ranger

Pecos-Bill 

Pépito-Pipo 

Tex Willer - Les éditeurs 

Nos amis racontent

   

Ces pages devraient également vous intéresser : 

Clément Keller : récits & souvenirs 

La Mine 

Nos ami(e)s racontent 

Je vous parle d’un temps 

Nos années 60 

Parlez-nous de vous 

 



10/02/2016
4 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres