NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

Clément Keller : Boum... Quand votre coeur fait Boum :

De tous temps, en tous cas depuis l’invention de la poudre, l’homme a été fasciné par les explosions qui indirectement donnent à l’individu le sentiments de maîtriser les éléments et d’être ainsi plus fort que les autres…

Nous avons tous joué avec nos pistolets à amorces, puis avec des pistolets à bouchons emplis de poudre puis finalement avec les pétards. Il en existait de nombreuses sortes, les petits rouges avec une mèche que nous faisions tomber dans les poteaux creux de certaines clôtures, et le même modèle plus gros que nous enterrions dans le sable et qui, en explosant, faisaient des trous gros comme le poing et envoyaient des geyser de sable dans toutes les direction…

Mais, comme l’a rappelé notre ami Walter, le summum, le top, la Rolls-Royce du pétard c’était le pétard Pirat avec son bout phosphoré qui s’allumait par simple frottement sur ce que nous appelions le ’grattoir’ d’une boîte d’allumettes.

Le pétard Pirat était cher et de ce fait précieux et rare. On ne le faisait pas éclater pour le simple plaisir, non, le pétard Pirat était presque devenu le critère de référence d’un certain statut social... 

Lorsqu’on demandait à un copain ce qu’il avait comme pétards et qu’il répondait ‘des Pirat’, l’ami en question était aussitôt auréolé d’une gloire et d’un prestige hors du commun…

Lorsque nous avions la chance d’en posséder, nous les gardions précieusement au fond de nos poches et, comme je le disais un peu plus haut, un morceau de ’grattoir’ ou une boîte d’allumettes étaient toujours à portée de main.

Mon ami G... avait fait provision ce jeudi là d’un sachet d’une dizaine de pétards Piratpayés avec l’argent de poche habituellement dépensé en Carambars et autres Chewing-Gum’s gagnants.

Après en avoir fait sauter quelques-uns, et voyant son stock diminuer à vue d’œil, il décida d’enfouir les exemplaires restants au fond de la poche de son pantalon dans l’attente d’une occasion plus ‘noble’ pour les faire sauter.

Ce qu’il n’avait malheureusement pas prévu, c’est que dans la même poche il avait également enfoui son ‘grattoir’ et, c’est en courant vers la lisière de la forêt pour essayer de trouver un tronc d’arbre creux dans lequel un pétard aurait fait un beau trou qu’arriva ce que vous avez sans doute déjà deviné...

A force de frottements, un des pétards s’était auto-amorcé dans la poche et ce qui devait arriver arriva ! Un grand boum dans la poche du pantalon suivi par un long cri de douleur... Mon pote, tout en hurlant, baissa son pantalon à une vitesse qu’il n’aurait même pas imaginée en cas de gastro, et regarda le haut de sa cuisse, rouge comme un homard. Quand au pantalon baissé sur ses  pieds, ce dernier, orné d’un magnifique trou aux bords irréguliers et calcinés, continuait lentement à se consumer tout en dégageant une fumée âcre à l’odeur de poudre mélangée à de vieux chiffons…

C’est à cloche pied, une main tenant le pantalon et l’autre appuyant son mouchoir sur sa cuisse que G… rentra chez lui ce matin là…

D’aprés les hurlements et les cris de sa mère, je pense que pour lui la fête ne venait que de commencer, car je ne l’ai plus revu pendant le restant de la semaine !

 

petard2_.jpg

 * * * * * * * * * * *

Lire les autres récits de Clément Keller :

L’arrivée dans la cité

Balade dans la cité

Le petit carnet

Wladimir

Uta

Guiseppe

Mohamed

Maurice

La mine

Retour de la mine

Les autobus Federspiel

Le tourne-disque de Richard

Et (presque !) Boum !

Il était une fois Schoeneck

Spoutnik Pajalousta !

De la Ferme à la mine

La fabrication du lance-pierre

L’élastique - (S’Douaychtsigoumi)

L’église orthodoxe de la Ferme

Les rois de la mécanique

 Le voleur de charbon

L’apprenti sorcier

Bière qui coule n’amasse pas mousse

Schoeneck, le beau coin (1) - (2) - (3) - (4) Nouveau !

 

Ces pages devraient également vous intéresser :

Clément Keller : récits & souvenirs

Clément Keller : le CD Anthologie

Schoeneck de A à Z

BD des années 50-60

La Mine

Nos ami(e)s racontent

Je vous parle d’un temps

Nos années 60

Parlez-nous de vous

Programme TV & Humour

Tous les diaporamas Nostalgia 

 



13/11/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 80 autres membres