NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

NOSTALGIA, le blog qui fait oublier les tracas...

nostalgia2.jpg



Après plus de 20 ans de présence sur la toile, stiring.net est devenu NOSTALGIA

Bienvenue à tous ceux qui nous sont fidèles depuis des années et bienvenue à tous les nouveaux visiteurs. N'hésitez pas à vous inscrire comme membre pour faire vivre ces pages, un simple pseudo suffit ! 

Aidez-nous et faites connaître ce Blog autour de vous en transférant l'adresse www.nostalgia.blog4ever.com à tous vos contacts et amis. Vous pouvez bien entendu laisser un commentaire dans nos différentes rubriques sans être inscrit en tant que membre. Pour ce faire, il suffit d'aller au bas de chaque page et de cliquer sur : 'Poster un commentaire'Si vous voulez rester anonyme, ce qui serait dommage, vous pouvez également signer votre commentaire avec un pseudo.

Si vous écrivez, possédez des documents, des photos ou si vous avez simplement des suggestions ou des idées susceptibles de compléter ces pages, n'hésitez pas à nous les faire parvenir, nous les publierons avec plaisir. 

Nous vous souhaitons une bonne balade à travers les nombreuses rubriques de ce Blog et vous disons par avance MERCI pour vos nombreuses visites et vos sympathiques commentaires.  Clément Keller, webmaster, contacts : info.stirnet@yahoo.fr 

 

 

Rubriques à visiter : 

 

  

J.F. Hurth : La sinusoïde de Lèpatt

Préface : Merci Clément pour cet impayable AMI FRITZ, cycliste émérite, héro de comptoir et figure de proue des amateurs de CERVEZA, mousse bien connue dans l'Ibérique Moselle d'une partie de la  Costa Brava. Comment dire Clément, pour en avoir beaucoup vu de cette série non limitée de Bacchussistes, indispensables à la mémoire collective d'un quartier, je reste persuadé que même, sans l'avoir jamais rencontré...

Clément Keller : Bière qui coule n'amasse pas mousse...

L’ami Fritz, que nos lecteurs commencent à connaître au fil de mes récits, avait réussi à trouver du travail dans une entreprise de chauffage en Allemagne, c'est à dire à quelques kilomètres de la Ferme, puisque la frontière passait dans la forêt qui entourait la cité. Fritz était un des rares habitants de la Ferme de Schoeneck qui ne travaillait pas à la mine. En réalité sa philosophie de vie consistait surtout à...

J.L. Miksa : Voyage chez un ancien mineur de charbon.

Durant de longues années je suis resté sans nouvelles de mon ancien ingénieur chef de service, Pierre K. C’était non seulement un chef, mais aussi un ami. Puis un jour, alors que je venais d’écrire sur Nostalgia un petit article sur la mine, une personne s’est manifestée auprès du webmaster. Ce dernier m’a donné une adresse mail afin que je contacte cette personne. En lisant l’adresse mail, j’avais immé...

JL Miksa : La société des mineurs de Stiring-Wendel

Visite auprès du président de la société de secours des ouvriers mineurs de Stiring-Wendel le 09 mai 2017. En ce mardi ensoleillé, Walter vient me chercher pour que nous nous rendions auprès de Monsieur Gilbert Baumstummler, président de la société de secours des ouvriers mineurs de Stiring-Wendel qui habite la même ville.   A droite : Gilbert Baumstummler   L’accueil chez Gilbert est chaleureux, presque toute la famille nous reç...

Souvenirs du bassin houiller...

Nostalgia présente : LA MINE       ASSOCIATIONS-MUSÉES  La mine-Musée de Velsen en Sarre (JF Hurth) Société des mineurs de Stiring (JL Miksa-W. Heitzmann)   TEMOIGNAGES Témoignages de mineurs   Béguier Jean-René Le creusement dans le rocher   Heitzmann Walter Le Puits Simon   Keller Clément De la Ferme à la mine La mine Retour de la mine   Miksa Jean-Lucien La mine Reportages en terrain minier Voyage chez un ancien mineur de charbon  ...

Jean-François Hurth : La mine-musée de Velsen (Sarre)

ROSSELLOIS de naissance et mineur de fond comme il se devait pour un gamin qui avait 16 ans en 1957, j'ai quitté la mine et la Région en 1964. Ensuite, vagabond géographique d'une carrière de Policier, je me suis finalement posé à METZ depuis près de 30 ans. Jamais je n'ai cessé d'aimer mon "Noir Coin" de naissance, mais aussi pour des raisons vraiment personnelles, j'aime un très voisin "Joli Coin", que ses bilingues habitants appellent "SCHOENECK". Lorsque par pé...

Nadine Chaboussie : le bonheur est... dans la mare !

Nous avons huit ans toutes les deux et en cette journée ensoleillée de juin 1958, mon amie Marie-Thérèse et moi-même avons décidé d’aller jouer à la mare. Souvenez-vous, cette place n’avait de mare que le nom car cela faisait bien longtemps qu’il n’y avait plus d’eau à cet endroit… Notre ami Joe Surowiecki, qui était un des premiers habitants de la Ferme de Schoeneck, se souvient encore de cette flaque d’...

Clement Keller : L'apprenti sorcier

Nous sommes en 1959 et je vais bientôt fêter mes onze ans. En ce temps là, le jeudi nous n’avions pas classe et, lorsque je n’avais rien de particulier à faire ou lorsque le temps ne permettait pas de jouer dans la forêt ou aux billes avec mes copains, j’allais passer mon temps chez Oma Rose, ma grand-mère paternelle. Elle logeait dans une des pièces de la maison de mon grand-père maternel, Adolphe, qui était é...

Oncle Joe raconte : Une cigarette ? Non merci !

Nous sommes en 1949. Par cette belle et chaude après-midi d’été, Paul Lay, Roos, Pepe et moi-même sommes assis dans le sable de la mare (1) à attendre nos copains... En réalité c’est surtout Roger Birig que nous attendons car il est le seul à l’époque à posséder un ‘vrai’ ballon de foot. Albert Ivancic, un gars du village, également prêt à faire une partie de foot avec nous, viens de rejoindre notre petit groupe. L’...

Nadine Chaboussie : le jardin de mon père

Les enfants grandissant, le jardin attenant à notre baraque ne suffisait plus à nourrir la famille toute l'année. Mon père,  qui avait été prisonnier durant cinq ans dans un camp de concentration en Allemagne et avait de ce fait souffert de malnutrition et de privations en tous genres, s'était juré que s'il s'en sortait un jour et aurait la chance de fonder une famille, cette dernière ne manquerait jamais de nourriture. C’...

Jean-René Béguier : La mine, creusement dans le rocher

Avant l'exploitation de la veine de charbon On connait le mineur, l’historique « gueule noire », celui qui remonte au jour le visage noirci après un dur labeur à extraire des entrailles de la terre le minerai indispensable à l’industrie et aux ménages, le charbon.    Mais avant d’accéder au charbon il y a une multitude de services qui entrent en action, tels que les Services Généraux, Electromé...

 

 

 

 

 

 

Extraits des derniers commentaires de nos visiteurs :

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

 

Avis clients de nostalgia.blog4ever.com

 

 

 

Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser